ZeDen.net

Un monstre de puissance
La guerre entre AMD et Nvidia fait déjà rage depuis de longues années, et les modèles s'enchainent rapidement d'un côté comme de l'autre. En ligne de mire, le porte monnaie des gamers qui suscite bien des convoitises. Chacun des deux fondeurs de puces graphiques s'évertuent donc à sortir des solutions haut de gamme, que les constructeurs de carte vidéo vont pousser dans leurs retranchements. C'est exactement ce que fait Gigabyte avec sa R697OC2-2GD : il s'agit d'une HD6970 sous stéroïdes, avec un refroidissement maison. De quoi faire péter les scores ?

suite »

Caractéristiques techniques

Commençons par la fiche technique, telle qu'on peut la trouver sur le site officiel du constructeur :
  • Chipset Radeon : HD 6970
  • Fréquence GPU : 920 MHz
  • Fréquence Mémoire : 5500 MHz
  • Taille Mémoire : 2 GO
  • Bus Mémoire 256 bits
  • Interface : PCI-E 2.1
  • Type mémoire : GDDR5
  • DirectX : 11
  • OpenGL : 4.1
  • Ports :
    • HDMI
    • DisplayPort
    • DVI-I
    • DVI-D
  • Résolution max numérique : 2560 x 1600
  • Résolution analogique max : 2048 x 1536
  • Multi-view : 3
  • Dimensions : h38mm x L290mm x l126 mm
  • Alimentation requise : 550W, avec un connecteur PCI-E 6 broches (75 W) et un PCI-E 8 broches (150W)
  • Prix : environ 350 €uros

Déballage

Le packaging est constitué d'une chouette image côté pile, représentant l'œil d'un robot et côté face, des principales features de la carte. C'est classique mais efficace.


Un packaging qui flatte l'oeil

Une fois ouverte, la boite livre son bundle, assez conséquent :
Il ne manque rien dans la boite
  • Un connecteur CrossFire rigide
  • 2 adaptateurs d'alimentation Molex -> PCI-E broches
  • Manuels
  • CD de drivers
  • Adaptateur
  • Câble HDMI
Le constructeur livre toute la connectique nécessaire pour profiter au mieux de sa carte dès son déballage, preuve que les utilisateurs sont choyés. Il y a même un connecteur Crossfire rigide, qu'on doit normalement plutôt trouver dans le bundle de sa carte mère. On regrettera que toutes les marques ne fassent pas autant d'effort, car c'est toujours assez frustrant quand il manque juste un adaptateur quelconque.

Observons maintenant la carte de plus près.


La HD6970 de Gigabyte recto et verso

Gigabyte propose une carte qui s'éloigne du modèle de référence AMD avec des fréquences revues à la hausse (920 MHz au lieu de 880 MHz pour le cœur, et 5880 MHz au lieu de 5500 MHz pour la RAM), et qui nécessite donc un refroidissement adapté. C'est un système triple ventilateurs thermorégulés qui a été retenu et monté sur un radiateur aluminium à heatpipes en cuivre et qui est présenté sous le nom de « WindForce 3X ». Ce genre de refroidissement est courant sur les modèles overclockés, mais en général, il n'y a que 2 ventilateurs. Gigabyte a également mis en place une chambre à vapeur (vapor chamber) entre le radiateur et le processeur, similaire à ce que fait Sapphire sur ses séries Vapor-X. On verra par la suite si ce système est silencieux tout en étant performant.

Au dos de la carte, on remarque principalement une alignée de composants : ce sont en fait des LEDs placées sur chaque phase de l'étage d'alimentation de la carte.


Revue de détails

Globalement, l'impression qui se dégage de la carte est une grande maitrise par le constructeur en termes de conception et de réalisation de la carte.

Les connecteurs d'alimentation PCI-E sont placés sur le coté de la carte, ce qui facilite le câblage électrique. En effet, on a vu des cartes, comme la Geforce GTX 560 Ti de Club3D, dotées de connecteurs d'alimentations orientés vers l'arrière. Vu la longueur de la HD6970 made in Gigabyte (29 cm), une telle disposition aurait restreint la liste des boitiers compatibles.

Au niveau des 4 sorties à l'arrière de la carte, on ne trouve pas de placage or inutile, et c'est tant mieux. Elles sont en revanche toutes protégées par un capuchon en plastique translucide, ce qui est assez pratique. Comme à l'accoutumée avec les cartes AMD, on pourra brancher 3 écrans simultanément sur cette carte, dont un devra être branché sur la prise Display Port.

Installation

Montage dans la configuration de test

La configuration de test est la suivante :
L'installation s'est déroulée sans problème. Il a suffi d'insérer la carte dans le slot PCI-Express et de relier 2 des sorties PCI-express de l'alimentation Corsair 750W de test pour que l'opération soit terminée et qu'on puisse passer à l'installation du driver.

Drivers

On utilisera pour nos différents tests la version 10.12 des Catalyst, les drivers unifiés d'AMD fonctionnant pour toute la gamme de cartes graphiques Radeon. C'est la version fournie sur le CD de Gigabyte, et celle-ci accuse au moins 6 mois de retards, la version 11.7 étant déjà sortie depuis déjà plusieurs jours à l'heure où ces lignes sont écrites. Rappelons que chez AMD, les drivers sont numérotés suivant leur année et leur mois de sortie, sous la forme AA.MM, ce qui est plus compréhensible que la numérotation adoptée par la firme au caméléon.

L'interface de ces drivers est assez claire, comme on peut le voir sur les différentes captures :


Interface claire et nette, et en français

Il est recommandé de mettre à jour ses drivers régulièrement. A noter que depuis la version 11.4, les Catalyst embarquent une fonctionnalité d'auto-update bien pratique, et que la plateforme Steam permet également de les mettre à jour.

Utilitaire

La carte est également livrée, en plus du driver, avec le logiciel « OC Guru ». Avec un nom comme celui-ci, on se dit que la carte, déjà overclockée de base par Gigabyte, doit en avoir encore sous le pied.

L'interface est en fait découpée en 2 partie : à gauche, une partie réglage, et une partie monitoring à droite.


Le gourou de l'OC, selon Gigabyte

Les réglages sont répartis sur 3 onglets :
  • OC : cet onglet est le plus complet. On peut changer les fréquences et les voltages de la carte, tout en enregistrant ces valeurs dans des profils.
  • Gaming : Il y a ici moins de possibilités que sur le panneau précédent. On a principalement le réglage de la fréquence du GPU et de celle de la mémoire. Pour nos tests, c'est cet onglet que l'on va modifier pour essayer de pousser la carte dans ses retranchements. On peut également paramétrer des préférences relatives à l'OSD ou à la calibration des couleurs. Rien de bien fondamental en soi, mais cela peut tout de même être pratique dans certaines conditions.
  • Green : Le dernier onglet permet lui de voir l'économie d'Énergie, de la même manière que l'outil Energy Saver pour les cartes mères de la marque.
Dans tous les cas, après avoir touché aux fréquences, il vaut mieux rebooter, même si cela n'est pas explicitement demandé. En pratique, on a réussi à gagner 20 MHz sur le GPU et la RAM, portant les fréquences à respectivement 940 et 1470, ce qui est peu dans l'absolu (2%) mais dont l'effet est mesurable dans les benchmarks, comme on va le voir. Pour aller plus haut, il faudrait sans doute commencer à jouer avec les voltages, ce que nous n'avons pas entrepris sur la carte de test.

Protocole de test

Le protocole de test sera composé d'outils de benchmarking synthétiques et de FPS populaires, à savoir :

Benchmarks synthétiques :
  • 3DMark 11 (Direct X)
  • Fur Mark (OpenGL)
Benchmark FPS :
  • Arma2
  • Stalker Call of Pripyat
  • Metro 2033
Pour tous ces benchmarks, on fera 3 passes successives. On ferra ensuite la moyenne des résultats obtenus.

HD4870 (rouge) et GTX580 Ti (vert) : seulement 2 ventilateurs
On va rappeler à titre plutôt indicatif les résultats obtenus dans des conditions similaires par une Geforce GTX 560 Ti testée précédemment dans nos colonnes. Les scores obtenus par une autre AMD Radeon HD seront également de la partie, à savoir une antique HD4870. Ces 2 cartes ne sont pas testées avec la même plateforme que la Gigabyte concernée par le test, mais cela donne tout de même une idée. Dans le premier cas, c'est un core i5 première génération qui est utilisé, tandis que HD6790 tourne sur un core i5 Sandy Bridge.

Résultats et analyses

3Dmark 11
Qui a la plus grosse ?

On ne présente plus ce benchmark made in FutureMark. On utilise le mode « Performance », qui est le mode par défaut, ainsi que le mode « eXtreme » Les résultats 3Dmark comportent une note principale, qui est composée d'une formule de calcul agrégeant plusieurs sous-notes, correspondant en fait à différents aspects du rendu d'un jeu : moteur graphique et moteur physique. Le CPU n'ayant que très peu d'impact sur le score global, il n'y a plus de test uniquement CPU comme dans les précédentes versions de cet outil de benchmarking, il est désormais intégré aux calculs physiques.


Extraits du Whitepaper officiel de 3Dmark 2011

La 2eme capture montre la règle de calcul exacte, qui incorpore des coefficients d'harmonisation suivant les modes disponibles, visibles dans la 3e capture. L'objectif global de ces coefficients peut se résumer ainsi : plus le mode choisi est exigeant pour la carte graphique, moins le CPU à d'influence sur la note finale.

BenchmarkClub3D GTX560 Ti OC sur core i5 750Gigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
3D Mark eXtreme15731831

Avec des paramètres agressifs où seul le GPU joue un rôle dans le score final, on voit que la Gigabyte R697OC2-2GD est loin devant.

BenchmarkGigabyte HD6970 sur core i5 2500KGigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
3D Mark Performance50845190

Dans ce benchmark en mode Performance, on peut voir que l'overclocking est efficace : le gain observé ici est de 2%, ce qui est du niveau de l'augmentation de la fréquence du GPU.

Fur Mark
Pour un GPU, Fourrure = Torture
Ce petit logiciel basé sur OpenGL donne des sueurs froides aux GPU. Il vise à reproduire de la fourrure en 3D, ce qui est très consommateur en ressources de calcul. Utilisé dans sa version 1.8.X, on le fera tourner pendant 1 minute en 1920*1200. Les résultats sont donnés en Fur Mark, qui est à l'instar de 3Dmark un nombre de points.




BenchmarkATI 4870 sur core i5 750Club3D GTX560 Ti OC sur core i5 750Gigabyte HD6970 sur core i5 2500KGigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
Fur Mark1234361039334070

Là encore, la conclusion s'impose d'elle-même, puisqu'ici les résultats varient du simple au quadruple dans ce test. Cela s'explique surtout par les différentes avancées technologiques embarquées dans ce GPU. Le support OpenGL de cette carte est donc pleinement opérationnel. Les amateurs de jeux à base de moteurs id Tech 4 (Doom 3 Engine) apprécieront.

Essayons de vérifier si les différences de scores obtenues dans les jeux sont aussi tranchées que dans les tests synthétiques.

Arma2
Une map dédiée au benchmarking
Sous ArmA 2 , on utilisera une map spécialement conçue à des fins de mesures de performances, dénommée « BM_cityRun.Chernarus » et provient de l'outil ArmaFPSAnalyser. Elle comporte en fait des déplacements automatiques de la caméra, ce qui permet de simuler de manière ultra-précise, et reproductible, le déplacement du joueur. Côté paramètres, la résolution utilisée dans le jeu proprement dit est 1920 * 1200 en qualité Haute. Le tableau suivant montre les résultats en termes de nombre moyen d'images par secondes :


BenchmarkATI 4870 sur core i5 750Club3D GTX560 Ti OC sur core i5 750Gigabyte HD6970 sur core i5 2500KGigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
25365355

La différence entre les 3 cartes est bien visible dans ce benchmark, dans lequel on voit bien que malgré un paramétrage assez soft, le nombre de FPS n'est pas très élevé. La HD6970 sur core i5 2500K fait un carton ici et enterre la nVidia GTX560 sur core i5 750. Arma2 est un jeu au moteur gourmand, et il faudra prendre le temps de tester les différentes options graphiques pour voir l'impact sur les performances.

Stalker Clear Sky
L'outil de benchmark Stalker et le rendu des résultats

Le jeu S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat et son moteur propriétaire X-Ray Engine ont toujours mis les machines à rude épreuve. On a décidé d'être un peu gentils, et de ne pas tenter de mettre à genoux les cartes. Il est à noter que l'outil de benchmark est un stand alone, il permet donc de mesurer les performances d'une configuration matérielle sans posséder le jeu, ce qui est très appréciable. Le tableau suivant montre les résultats en termes de nombre moyen d'images par secondes :

BenchmarkATI 4870 sur core i5 750Club3D GTX560 Ti OC sur core i5 750Gigabyte HD6970 sur core i5 2500KGigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
Day6389125126
Night74108138146
Rain82118157162
Sunshaft46759798

On voit que les 3 cartes s'en sortent bien, quelles que soient les scènes, et la Gigabyte obtient de loin les meilleurs scores. La HD6870 est 2 fois plus rapide que son ainée la HD4870 dans tous les benchmark, preuve s'il en est des progrès accomplis depuis 2 génération. L'overclocking de la R697OC2-2GD permet également de grappiller quelques frames par secondes de plus.

Metro 2033
Dans le métro, c'est la guerre !
On utilise l'outil de benchmark bien pratique qui est intégré au jeu Metro 2033, sous forme d'un exécutable à lancer. Il dispose d'une interface graphique qui permet de configurer la scène et les paramètres à utiliser. Dans notre cas, c'est le niveau du jeu « Frontline » qui sera utilisé en 1920 * 1200, alors que la résolution normale est de 1024*768. Les résultats sont ensuite affichés par l'outil directement dans une page web. Le tableau suivant montre les résultats en terme de nombre moyen d'images par secondes :


BenchmarkATI 4870 sur core i5 750Club3D GTX560 Ti OC sur core i5 750Gigabyte HD6970 sur core i5 2500KGigabyte HD6970 (OC manuel) sur core i5 2500K
1920*120017343839

Dans ce jeu assez exigeant, on voit que la HD4870 est en difficulté. Avec moins de 20 FPS en moyenne, le jeu ne se révèle pas facilement jouable, sans descendre les options graphiques.
La GTX 560 Ti est quant à elle largement plus à l'aise dans cette résolution Full HD, avec 34 FPS. Mais sans surprise, la HD6970 est devant, avec pas moins de 38 FPS, ce qui autorise de jouer à cette résolution. L'overcloking de 20 MHZ aussi bien sur le GPU que sur la GDDR permet de gagner encore un petit 1 FPS supplémentaire.

Températures, consommation et nuisances sonores

Obtenir des excellentes performances, c'est bien. Le faire dans le silence et sans trop consommer, c'est mieux. On mesure donc le bruit et le besoin en énergie de la R697OC2-2GD. On va donc soumettre la carte à un Burn-in réalisé avec OCCT, en mode GPU pendant 30 minutes.

Bruit
Pour mesurer les nuisances sonores, c'est notre fidèle Voltcraft SL-100 qui sera de la partie. Il sera placé à 50 cm de la façade de notre boitier Lian Li. Pour tout savoir sur les mesures avec cet appareil, une lecture de notre article dédié à ce sujet s'impose.

Toutes les infos du GPU dans un seul logiciel
Températures
On va utiliser l'outil GPU-Z qui permet de récupérer toutes les informations d'une carte graphique. Si on s'arrête un peu sur ce que l'outil affiche, on voit que la carte date de mi décembre 201, et qu'il y a 2640 Millions de transistors gravés en 40 nm. Grâce à cet outil, dans sa version 0.5.4, on peut lire notamment sa température mais également la vitesse de rotation des ventilateurs de la carte graphique, ce qui est toujours très intéressant quand on le met en rapport avec les nuisances sonores mesurées.

Consommation
Schéma de branchement du ZM-MFC3 et du capteur CSV
Pour mesurer la consommation globale de la machine, on utilisera un Zalman ZM-MFC3. C'est un rhéobus gérant 4 ventilateurs, mais qui a surtout la particularité de pouvoir afficher la puissance en entrée d'alimentation. En fait, le Zalman utilise un boitier spécifique de mesure, dénommé CVS pour Current/Voltage Sensor, qui est à placer avant la prise 220V de l'alimentation. Un câble, ressemblant à de l'USB, part ensuite de ce boitier et va jusqu'au rhéobus en traversant toute la tour. L'affichage est temps réel et en W, ce qui permet une lecture instantanée. La limite de 999 W ne devrait pas beaucoup nous gêner.

Résultats et analyse
ChargeTempérature (°C)Vitesse rotation ventilateur (%)Bruit (dB)Consommation (W)
Idle354042.281
Pleine charge757143.2402

Alors que la température du GPU augmente de 40°C, la ventilation augmente elle de 30 %. Pourtant, la différence de bruit généré est quasi inaudible, de l'ordre de 1 dB. Cela permet de garder un niveau de nuisance sonore plus qu'acceptable en charge, même avec un overclock ! Le Windforce 3X fait donc des miracles pour tenir la carte au frais tout en produisant un bruit modéré.

La configuration en pleine charge brille de mille feux !
La consommation est quant à elle très faible en idle, avec seulement 80W. Ce faible chiffre s'explique par les réductions de fréquences opérées aussi bien au niveau du processeur par la carte mère que sur la carte graphique. Les constructeurs ont bien compris qu'il est vraiment inutile de faire tourner les processeurs à fond quand le PC ne fait rien. En charge, par contre, c'est une autre histoire, puisqu'on passe à peu plus de 400 W. L'alimentation de 550W requise par le constructeur est donc un minimum. (cf notre article consacré au fonctionnement des alimentations ATX)

Conclusion

En combinant une solution de refroidissement vraiment efficace à une puce HD6970 overclockée, Gigabyte met les petits plats dans les grands. L'utilitaire OC Guru permet même de pousser la carte dans ses derniers retranchement pour un maximum de puissance. Pour 350 euros, on a clairement du haut de gamme accompagné d'un bundle pléthorique qui permet de profiter de son achat dès le déballage. On en redemande !

Produit recommandé par ZeDen


par Xpierrot 4 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager

Commentaires

Guly

guili guili
Nb msg : 240
(#1) 03 août 2011 à 10h49
Si j'avais su, j'aurais attendu un peu avant d'acheter ma GTX 570 :/
Black Rock ★ Shooter
Zhao

L'Oréal
Nb msg : 431
(#2) 03 août 2011 à 12h53
Ne t'inquiète pas trop ^^, la différence de base entre une HD 6970 et une GTX 570 n'est que de quelques FPS, cette OC édition ne fait que rattraper le retard.

De plus maintenant la GTX 570 est passée sous la barre des 350€ depuis un petit moment et consomme moins en charge.

Enfin sinon bon test qui donne envie de l'acheter même si on en a pas besoin xD
La paix par la force. La liberté par les armes. L’obéissance par la peur.
Guly

guili guili
Nb msg : 240
(#3) 03 août 2011 à 13h06
J'avoue, si j'avais toujours ma GTX 275, j'aurai pris celle là ^^
Très bon test
Black Rock ★ Shooter
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1276
(#4) 03 août 2011 à 16h35
Merci les gens. C'est vraiment une bonne carte. Dommage, elle doit retourner chez Gigabyte maintenant
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !