ZeDen.net

 
 
Le temps reste et restera toujours un point clé dans nos tests. Les Hammerhead ne dérogent pas à cette règle et, après plus de 3 semaines passées dans nos oreilles, il est temps de faire le bilan sur ces écouteurs.

Design

Tout d'abord, le design. Les oreillettes sont agréables à regarder et le choix de la couleur verte pour les câbles  – si cher à Razer –  s'accorde très bien avec l'ensemble, mais le module hébergeant la batterie casse énormément la ligne en raison de sa taille. Cependant, son gabarit offre une grande robustesse et les câbles insérés à l'intérieur sont solidement ancrés.

Autre point qui aurait pu être une bonne idée, mais se retrouve être fâcheux, l'éclairage. Précédemment dans le test, nous disions que le logo Razer présent sur les oreillettes s'illuminait en fonction de différentes situations, comme le pourcentage de batterie ou la réception d'un appel. En fonctionnement classique, il se contente de clignoter lentement.

De ce fait, les gens remarquent incontestablement vos écouteurs, attirés par une lumière verte clignotante dès qu'ils ont les Hammerhead BT dans leur champ de vision. Et si vous vous mettez dans un environnement sombre, ce sera à votre tour de voir vert : peu pratique en pleine nuit devant un film sur sa tablette ! Vous l'aurez compris, cet éclairage se trouve être encombrant et inutile ; tout comme les alertes lumineuses qui vont avec (à moins que vous n'observiez souvent vos oreilles). Heureusement, une alerte sonore les accompagne. C'est déjà plus pratique.

Sinon, nous n'avons pas remarqué de point faible dans la construction des écouteurs. Par ailleurs, l'utilisation de câbles plats rassure par leur plus grande résistance aux torsions.

Le clip peut aussi se fixer devant
Après avoir sélectionné l'embout le plus adapté à notre morphologie, les Hammerhead se trouvent être des écouteurs confortables qu'on peut porter avec aisance toute la journée. Attention cependant à ne pas trop les enfoncer, car le pourtour en aluminium pourrait occasionner une gêne ou une certaine « fraîcheur » causée par ce dernier. Comme évoqué plus haut, le module de batterie est imposant. Et ça se sent dans le cadre d'une utilisation sportive comme la course. Pour les autres sports, les écouteurs conviennent, mais c'est vraiment dommage de gâcher autant leur liberté avec un si gros module (même s'ils sont plus typés gaming).

Concernant la télécommande, elle est compatible pour Android et iOS. Sur notre Honor 8, elle fonctionne parfaitement. C'est pratique d'avoir quelques raccourcis multimédias à portée de main. L'étui de transport est utile et prend peu de place, les écouteurs pourront vous suivre partout.

Audio

à l'écoute !
Maintenant, intéressons-nous au rendu audio offert par ce casque, celui-ci offre une bonne prestation. Le positionnement stéréo est bon, avec une séparation nette des canaux droit et gauche. Le Bluethooth provoque tout de même une perte de qualité et occasionne un bruit de fond important. Mais nous n'achetons pas ces écouteurs pour satisfaire un besoin audiophile, seulement pour obtenir une plage d'utilisation assez claire. C'est d'ailleurs en utilisation gaming que ces Hammerhead se trouvent être les plus utiles par leur neutralité, car ce casque a une dimension gaming affirmée. La précision est vraiment appréciable et permet de jouer dans de bonnes conditions sonores. Mais on aurait clairement aimé des graves plus profonds pour une utilisation de tous les jours.

Les gamers aiment aussi communiquer avec les autres et concernant la partie microphone, il faudra bien le positionner pour obtenir une qualité correcte (dans un environnement calme). Si la télécommande se retrouve par mégarde ailleurs qu'en face de votre bouche, personne ne vous entendra suffisamment. Même combat en appel.

Côté volume maximal, nous avons relevé un peu plus de 73 dBa à l'aide de notre sonomètre VoltCraft 100. Appliqué directement sur le tympan, ça peut faire vraiment mal ! Prudence, donc.

Autonomie

Razer annonçait 8 heures d'autonomie pour ses Hammerhead. Force est de constater qu'ils ont été prudents par rapport aux chiffres, car nous avons dépassé la dizaine d'heures pour une utilisation à volume moyen. Ils tiennent donc une très grosse journée ou deux journées espacées, c'est parfait et nous sommes contents du résultat. Évidemment à un volume plus élevé, la batterie devrait durer moins longtemps.
Page précédente Page précédente - Plage de rendu sonore : protocole et résultat Page suivante - Conclusion Page suivante
par Neccryde Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

PRIX : 99,99 €
Fiche technique
  • Fréquence : 20 Hz - 20 000Hz ;
  • Sensibilité : 116 dB ;
  • Impédance : 32 Ohms ;
  • Puissance maximale : 10 mW ;
  • Longueur du câble : 63 cm ;
  • Version Bluetooth : 4.1;
  • Portée : 10 m;
  • Poids : 28 g ;
  • Autonomie : 8 heures annoncées ;
  • Temps de recharge : 2 heures.