ZeDen.net

 
 

Partie audio

La partie audio de la Z170X-Gaming G1
La section audio s'articule autour d'un chipset Creative Labs Sound Core 3D, que l'on retrouve dans les cartes Creative Labs Recon3D ou ZXR, mais aussi sur la Sniper 5. Ici, il s'agit de la version integrée de la ZXR, carte qui vaut autour de 200 Euros. Autant dire que c'est du lourd, avec bon nombres de composants de traitement du signal, et une amplification soignée.

Elle est fait réalisée par 3 amplificateurs opérationnels interchangeables. Ces composants sont chargés d'amplifier le signal produit par le chipset à un niveau exploitable par un casque ou des enceintes actives. Leur remplacement est très simple : il suffit de l'extraire de son support avec la pince fournie et d'enficher le nouvel amplificateur à la place. Ces composants sont disponibles au détail pour quelques euros dans toute bonne boutique d'électronique. L'amplificateur opérationnel de la sortie audio principale (HP avant / casques) est un Burr-Brown OPA2134, qui a un positionnement haut de gamme, il faudra donc être un puriste pour avoir une raison de le changer. Pour les autres, il s'agit de NJM2114D de chez JRC, qui ont également très bonne presse.

Côté logiciel, Creative a surtout travaillé à retirer le superflu, plus qu'à apporter des innovations dans cette nouvelle génération de Sound Blaster. Au niveau du driver, on a donc maintenant une interface plus légère et un peu plus compréhensible, dénommée Pro Studio. Notons également que tout ce qui est accélération matérielle a disparu, n'étant plus supporté par les changements architecturaux introduits par Microsoft dans Windows 7. Adieu donc effets EAX, et adieu aussi X-Ram qui n'avait été de toute façon supportée que par une poignée de jeux, dont S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl. Au vu de la puissance des PC aujourd'hui, cette accélération n'avait de toute façon que peu d’intérêt.


Un driver complet et moins « usine à gaz »

En outre, dans les captures d'écran, on peut voir qu'un mode « scout » est présent. Supposé « donner un avantage tactique », il agit en fait de manière différente suivant les jeux, et a plutôt tendance à déformer les sons qu'autre chose. Cela pourra bien marcher sur certains titres, mais donner un résultat désastreux sur d'autres, il faudra donc tester au cas par cas.

Networks Killer E2400

Outre la carte réseau Intel, la seconde carte réseau dont est équipée la G1.Gaming n'est pas une énième déclinaison d'une Realtek comme on le voit habituellement, mais est quelque chose de différent. La puce E2400 se veut être un NPU, un « Network Processing Unit ». A ce titre, la puce ressemble un peu plus à ce qui se trouve dans un routeur que ce qu'on voit habituellement dans une carte réseau de PC. Toute la gestion TCP/IP est réalisée matériellement, ce qui permet d'en avoir un meilleur contrôle. A noter que cette technologie développée en 2006 a changé plusieurs fois de mains, et a été rachetée en 2011 par un grand nom, Atheros. On la trouve maintenant sur toutes les cartes mères haut de gamme, ainsi que dans les PC portables pour joueurs.


L'interface du pilote du Killer 2400 côté LAN

Le pilote est assez clair, avec une interface à la Win 8. La partie la plus utile est sans nul doute celle nommée « applications ». On peut voir, par applications, la consommation de bande passante et définir un niveau de priorité, et aussi de bloquer le flux le cas échéant. On peut donc mettre son jeu prioritaire par rapport à un téléchargement, par exemple.

Carte Wifi/BT

Traditionnellement, Gigabyte propose le Wifi et le blutooth sur certaines déclinaisons haut de gamme. Nous en avons testé plusieurs par le passé, et elles étaient toutes basées sur une carte PCI-Express 1X, y compris sur la Z97X Gaming G1. Pour la X99 Gaming G1, le constructeur avait décidé de changer de format, et de s'inspirer de ce qu'il fait dans les PC portables et dans les Brix. On avait donc une carte  – préinstallée  – au format mSata, d'où partent 2 câbles, un pour le wifi, l'autre pour le bluetooh.

Ici, c'est encore différent. Tout d'abord, il y a des changements de constructeurs. Exit intel, et place au Killer E2400, car il gère désormais le Wifi en plus du LAN ! Et c'est une puce additionnelle de chez Atheros qui gère la partie BT. Techniquement, cette solution propose les dernières nouveautés du monde sans fil: Bluetooth 4 et Wifi b/g/n et ac. Cette dernière norme — normalisée définitivement en 2014 — permet des débits très élevés, Gigabyte mentionne 867 mbps ! Pour l'instant, les équipements compatibles sont vraiment très peu nombreux, mais cette norme a clairement de l'avenir.


La partie pilotes de la carte Wifi

Ensuite, autre changement, ces puces ne sont plus visibles, on imagine qu'elles sont sous la carapace en plastique.

La partie antenne a également été modifiée. En effet, alors que sur la carte GC-WIFI, plus ancienne, il y avait 2 antennes, Gigabyte livre désormais une unique antenne capable d’émettre les 2 signaux, ce qui est bien plus pratique à l'usage. Cette antenne dispose d'un fil assez long et d'une base aimantée, qui permet par exemple de la placer sur le haut de la tour sans qu'elle ne tombe. Les connecteurs se branchent au panneau arrière de la carte, et un morceau de métal qui sert de système de rétention, et qui parait fragile.

Page précédente Page précédente - Utilitaires Page suivante - Skylake et Z170 Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Caractéristiques techniques


Chipset
  • Socket : Socket 1151
  • Contrôleur principal : Intel Z170
  • Processeurs supportés : Intel Core i3, i5, i7
Mémoire
  • Nombre de connecteurs DDR4 : 4
  • Fréquence DDR4 max supportée : 3866 Hz
  • Capacité DDR3 maximum : 64 Go
Contrôleurs intégrés
  • Contrôleur réseau : Qualcomm Atheros Killer E2400
  • Vitesse du contrôleur réseau : 1000/100/10 (Gigabit)
  • Contrôleur réseau secondaire : Intel i217V
  • Vitesse du contrôleur réseau secondaire : 1000/10/10 (Gigabit)
  • Contrôleur Wi-Fi : Oui, b/g/n/ac, 2,4 et 5 GHz
  • Controleur Bluetooth : Oui, version 4.1
  • Contrôleur audio : Creative ZXRi
  • Canaux audio : 5.1
  • Contrôleur graphique : Intel HD Graphics (intégré au processeur)
  • Version de DirectX supportée : 12
  • Contrôleur Serial-ATA : Intel Z170
  • Vitesse du contrôleur Serial-ATA : SATA 3.0
  • Modes RAID du contrôleur Serial-ATA : RAID 0,1,5 et 10
  • Contrôleur Serial-ATA secondaire : ASMedia ASM1061
  • Vitesse du contrôleur Serial-ATA secondaire : SATA 3.0
Extensions
  • Port(s) PCI-Express 16x : 4
  • Version PCI-Express prise en charge : 3.0
  • Répartition des lignes PCI-Express 16x Avec une carte graphique : 16x
  • avec deux cartes graphiques : 16x, 16x
  • avec trois cartes graphiques : 16x, 8x, 8x
  • avec quatre cartes graphiques : 8x, 8x, 8x, 8x
  • Compatible NVIDIA SLI : Oui
  • Compatible AMD Crossfire : Oui
  • Port(s) PCI-Express 1x : 3
  • Ports M2 : 3
  • Ports S-ATA 3.0 : 10
  • Périphériques S-ATA 3.0 supportés : 10
  • Périphériques S-ATA Express : 3
Connecteurs externes
  • Port(s) PS/2 : 1
  • Port USB 3.0 : 7
  • Ports USB 3.1 : 1 type A et 1 type C
  • Port(s) RJ-45 : 2
  • Ports HDMI : 1 version 2.0
  • Port(s) pour antennes : 2
  • Connecteurs audio : 6
  • Sortie(s) numérique(s) : 2
  • Type de sortie(s) numérique(s) : Optique et coaxiale
Connecteurs internes
  • Connecteur(s) pour ports USB 2.0 :2 (pour 4 ports supplémentaires)
  • Connecteur(s) pour ports USB 3.0 : 2 (pour 4 ports supplémentaires)
  • Connecteurs d'alimentation ATX : 24 et 8 broches
  • Connecteurs Molex pour ventilateur : 7
Dimensions
  • Format : EATX
  • Taille : 305 x 264 mm
  • Prix : 579,9 €uros