ZeDen.net

 
 

Impressions générale

Un design devenu reconnaissable
Au premier abord, le Cloud Alpha S est un casque assez sobre, entièrement vêtu de noir avec les logos Hx en bleu sur l’extérieur des oreillettes. La partie métallique de l'arceau est de couleur bleue métallisée de même que les coutures sur la mousse destinée à reposer sur la tête. La partie plastique des oreillettes est recouverte d'une matière au toucher doux de type Soft Touch. Les logos Hx quant à eux sont imprimés sur une surface métallique qui abrite une conception dite à doubles chambres, dont nous détaillerons les spécificités dans une page dédiée plus loin dans le test.

Les dimensions de l’Alpha S sont assez réduites. Les oreillettes ne sont pas particulièrement volumineuses, mais ne sont pas rotatives. Il ne s'agit donc pas du modèle le plus nomade qui soit, mais une housse de transport est fournie malgré tout pour prendre soin de notre casque lors de nos déplacements.

Avec ses 310 grammes (avec perche) et 300 sans, le Cloud Alpha S est plutôt bien situé par rapport à la concurrence en termes de poids et reste plutôt agréable à porter. Le casque a une bonne tenue et ne glisse pas en cas de mouvements de la tête ou si vous vous baissez.

L'arceau

HyperX
Concernant les matières utilisées, nous avons affaire à de l'aluminium et du cuir pour l'arceau. Pour les oreillettes, la fixation sur pivot semble assez solide, tout comme les deux câbles tressés qui relient les deux transducteurs de chaque côté de l'arceau. Bref, tout cela inspire confiance et vous pouvez manipuler le casque sans entendre absolument aucun grincement. Notons d'ailleurs la grande souplesse de l'arceau; qui se prête facilement à de légers mouvements de torsion.

La mousse de l'arceau est un peu juste, le rembourrage n'est pas aussi fin que sur certains modèles désagréables à porter, mais elle n'est pas forcément très épaisse ni très dense. Dans la pratique, grâce à son faible poids vous serez d'abord incommodé par les oreillettes avant de sentir le poids du casque sur la tête après quelques heures d'utilisation.

Au besoin, l'arceau peut être allongé, afin de faciliter le port du casque pour toutes les têtes, grandes et petites. Le système de réglage présente des crans peu marqués, mais qui font tout de même l'affaire.

Les oreillettes

Les oreillettes sont de conception fermée, c'est-à-dire qu'elles isolent vos oreilles de l'environnement extérieur. Vous ne ferez pas profiter vos voisins de la musique que vous écoutez, mais vous entendrez aussi moins facilement les gens qui parlent autour de vous. Pratique dans une salle de LAN, pour se concentrer sur sa partie. Mais attention tout de même en usage en extérieur, pour ne pas être vulnérable aux dangers du quotidien qu'on rencontre dans un environnement urbain.


À gauche, des coussinets en simili cuir très bien cousus et ergonomiques. À droite les coussinets supplémentaires en tissus

L'oreillette est de forme ovoïde. Les coussinets épouseront bien le contour des oreilles petites ou moyennes, mais reposeront probablement sur des oreilles plus généreuses. Notez que les coussinets sont amovibles, et la paire de rechange fournie est la bienvenue pour améliorer encore plus le confort.

En bas de l'oreillette gauche, on trouve un port pour le microphone perche et un deuxième port pour connecter le casque en utilisation filaire. Un peu en avant, on remarque la présence d'une petite fente pour le micro intégré, celui utilisé pour dépanner lors de la réception d'appels en utilisation Bluetooth. À l’arrière se situe un bouton multifonction utilisable en mode Bluetooth pour diverses tâches, comme par exemple changer de chansons, mettre en pause ou bien décrocher un appel.


Glissières de réglage des basses.

En bas de l’oreillette droite cette fois-ci, nous allons trouver deux boutons dédiés aux réglages des basses. En effet, il est possible de moduler la puissance des basses fréquences sur trois niveaux en faisant glisser les boutons dédiés. Ce système étant mécanique, chaque oreillette possède son bouton de réglage. Il a l'avantage d’être accessibles en un coup de main sans avoir à trifouiller dans ses logiciels et se détourner de son travail ou jeu en cours.

Le câble et la prise

Le câble qui sert à connecter le Cloud Alpha S est tressé, ce qui nous évite notamment la galère des nœuds ou la section d'un des fils électriques à l'intérieur du câble. C'est donc là aussi un gage de qualité, mais aussi de longévité.

La longueur de ce câble principal est de 1,30 mètre, ce qui est parfait pour une connexion avec un smartphone ou une manette par exemple. En revanche, pour se connecter à une tour PC il faudra utiliser le deuxième câble plus long avec commande intégrée, ou alors rajouter une rallonge Jack 3.5 mm non fournie.

Les connecteurs jack 3,5 mm sont plaqués or. L'or est le métal qui a la meilleure conductivité électrique, c'est le meilleur matériau à utiliser pour faire de la connectique performante. Pour les prises jack, sachant que le signal transitant est analogique, un connecteur plaqué or est justifié parce que cela peut éviter une perte de signal. Le connecteur USB est en métal sans placage.

Virtual surround 7.1 et balance audio

La commande montrée plus bas intègre une carte son qui permet au casque d’émuler une sonorisation en 7.1 virtuellement, uniquement compatible PC via une connexion en USB. En plus de cela, une fonction clé de ce modèle de casque est la possibilité de régler le volume du tchat vocal de son application de discussion préférée (Skype, Discord, etc), indépendamment du son du reste de l'ordinateur. C'est ce que l'on appellera le « mode tchat vocal » pour y faire référence plus loin dans le test.

Cela est rendu possible par l’électronique du casque, qui permet à l'ordinateur de détecter la présence d'une deuxième carte son virtuelle qui se charge de gérer une entrée-sortie dédiée à la communication vocale. Il sera possible alors d'affecter les canaux spéciaux tchat vocal uniquement à cette fonction si l'application ou le jeu en question prend en charge ce genre de paramétrage. Le reste du son provenant de l'ambiance du jeu ou du système d'exploitation passe par un autre canal, avec un réglage du volume lui aussi indépendant. Cette fonctionnalité de confort apporte plus de facilité pour équilibrer les sons d'un jeu par exemple et celui de ses camarades de discussion très facilement juste en appuyant sur un bouton, sans avoir à passer du temps à chercher les réglages de façon logicielle.


La commande intégrée avec clip d'accroche.

Sur le câble, et à portée de main, est également greffé un boitier de commande avec les fonctions suivantes : un interrupteur pour mettre le microphone en sourdine sur le côté, un autre pour activer ou désactiver le son surround 7.1 et enfin deux boutons pour modifier la balance du son entre celui du jeu et celui du tchat vocal. Naturellement deux autres boutons sont prévus pour le réglage du volume général. La qualité de fabrication de cette commande est bonne, avec des boutons offrant un bon ressenti sous le doigt. Un petit clip est prévu afin de l'accrocher sur soi et le garder facilement accessible.

Le microphone

Le micro flexible
Le microphone est placé sur une perche souple et amovible, comme sur le Cloud MIX testé précédemment ainsi qu'une bonne partie de la gamme Cloud chez HyperX. En situation de mobilité, c'est vraiment pratique de pouvoir retirer la perche si on n'en a pas besoin, ou qu'on possède son propre micro dédié.

Le système de fixation au casque, sous l'oreillette gauche, est fiable et le risque de décrochage nous semble très faible. La perche, assez souple, permet un placement aisé à proximité des lèvres. Elle est suffisamment rigide pour conserver la forme que vous lui avez donnée.

À l'autre extrémité de la perche, on trouve le microphone proprement dit, coiffé d'une bonnette en mousse. Rappelons qu'une bonnette agit comme un filtre anti-pop, en limitant la captation de nuisances sonores, telles qu'un souffle ou du vent, ou en atténuant les désagréments des consonnes occlusives.

Sur la page suivante, vous allez voir une petite note explicative sur le fonctionnement du système a double chambre dont est équipé ce Alpha S.
Page précédente Page précédente - Déballage Page suivante - Système à double chambre HyperX Page suivante
par PurpleRock Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Caractéristiques :
  • Transducteur : Dynamique custom, 50 mm avec aimants en néodyme
  • Type : Circumaural, fermé
  • Réponse en fréquence : 13 Hz - 27 kHz
  • Impédance : 65 ohms
  • Niveau de pression acoustique : 99 dBSPL/mW à 1 kHz
  • Distorsion harmonique totale (THD): < 1 %
  • Poids : 300 g
  • Poids (avec microphone) : 310 g
  • Longueur du câble : Cordon de casque amovible : 1 m
  • Câble d’extension PC : 2 m
  • Câble USB : 2 m
  • Type de connexion : USB/Jack 3,5 mm (4 broches)

    Micro-tige :
  • Élément: Microphone électrostatique à électret
  • Diagramme polaire: Suppression de bruit
  • Réponse en fréquence: 50Hz-18,000 Hz
  • Sensibilité: -42dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)
Prix : 130 euros