ZeDen.net

 
 
Après quelques semaines d'utilisation via différentes sources (PC, Smartphones) et pour différentes applications (jeux, films, musique), nous pouvons dresser un bilan des qualités et des défauts de ce casque.

Une ergonomie très satisfaisante

L'HyperX Cloud MIX est agréable à porter, et n'exerce pas de pression excessive au niveau des oreilles ou du sommet du crâne, il s’avère assez léger sur la tête. Soulignons quand même une petite gêne sur les oreilles qui se traduit par une sensation de chaleur après une très longue période d'utilisation. Les oreillettes quant à elle sont très moelleuses et de bonne épaisseur, même les porteurs de lunettes seront à leurs aises.

Les matériaux choisis sont fiables. Il n'y a pas de craquements ou de grincements désagréables quand on bouge les différentes parties, ce qui montre un ajustement parfait. Un autre gage de durabilité est la présence de câbles tressés qui, rappelons-le, limite le risque de casse d'un fil intérieur.

Les différents boutons sont très faciles à dompter, on fini par poser instinctivement le pouce dessus pour changer de volume ou autres et on arrive à les différencier grâce à leur relief.

Il dispose d'une bonne autonomie en mode Bluetooth, chronométrée à 23H20 à 50 % du volume maximal, on dépasse même l'autonomie annoncée par le fabricant. La connexion Bluetooth est facile à établir. Le casque nous informe par une voix à chaque allumage du pourcentage de batterie restant. Le passage du mode sans fil au filaire est très simple, il suffit de brancher le câble pour que le mode sans fil s’éteigne tout seul et ainsi économiser de la batterie. Pour repasser au mode Bluetooth, il faudra rallumer le casque après avoir débranché le fil, à noter qu'il est impossible d'allumer le mode Bluetooth avec le câble branché, c'est soit l'un soit l'autre.

Les oreillettes ne pivotent pas et ne se plient pas, pour une utilisation nomade il ne faudra pas avoir peur de le trimbaler tel quel. Il occupe un plus gros volume que d'autres modèles du marché, mais visent-ils le même public ? Il y a fort à parier que les casques qui peuvent rivaliser avec ce modèle se comptent sur les doigts d'une main, car avec ce niveau de qualité sonore et de fonctionnalités combiné à son prix, il sera difficile de trouver mieux pour moins cher, ou alors ce ne sera pas pour le même usage et au détriment d'un des points forts de ce produit.

Un pack d'accessoires correct

On dispose d'un câble adaptateur pour la connexion sur PC avec des entrées/sorties séparées, que l'on peut additionner à la rallonge avec sa petite commande pour le volume, tout est fourni afin de pouvoir l'utiliser sur un maximum de périphériques. L'on profite ainsi d'un casque polyvalent, utilisable partout ou presque !
La housse de transport fournie assure un rangement convenable mais reste légère pour la protection contre les chocs malheureusement.

Restitution sonore en mode filaire

D'une manière générale, le son est très propre et parfaitement intelligible. De plus, il est possible de monter assez haut le volume, même quand le casque est connecté à une manette sans fil comme celui de Xbox One ou même un smartphone.

La répartition des sons entre la gauche et la droite est bien rendue, ce que nous a confirmé un petit test avec le titre Humdrum and Humble, de Tears For Fears. Sur ce morceau, lors de l'intro de guitares, les allers-retours entre la gauche et la droite sont bien restitués — ce qui nous permet de nous faire une première idée sur la qualité de ce casque stéréo. En revanche, et ce n'est pas une surprise, le Cloud MIX ne procure pas autant d'informations qu'un casque 7.1, au niveau spatialisation. Comprenez que la distinction gauche-droite est perceptible, mais que vous n'entendrez pas si le son provient de l'avant ou de l'arrière. À ce niveau, le Cloud MIX cède donc le pas face aux casques équipés en 7.1. Nous avons pu nous en rendre compte sur Apex Legends ou Playerunknow's battlegrounds.

Toutefois, même s'il ne propose que de la simple stéréo, il faut bien avouer que le son restitué est d'excellente qualité en mode filaire, sans excès dans les graves ou dans les aigus, sans pyrotechnie superficielle au niveau des basses. Cette relative neutralité lui permet de s'essayer à divers genres musicaux, y compris pop et blues, et différents genres cinématographiques, sans que l'on ressente une dénaturation du son. Les basses sont propres et percutantes sans être baveuses, elles ne couvrent pas le reste des fréquences mais savent s'imposer. Les médiums sont excellentes, bien définies et distinguables par rapport au reste de la scène sonore. Les aigües sont reproduites de façons fidèles sans occasionner de fatigue auditive sur les longues sessions d’écoutes.

La restitution sonore est assez neutre et aérée, pour un casque fermé cela a le mérite d’être souligné, le système à double chambre y est surement pour quelque chose.

Que les amateurs de gunfights se rassurent, cela ne se fait pas au détriment de l'immersion dans les jeux de tirs. Les pas, les bruits métalliques (chargement d'armes par exemple), les explosions sont bien mis en avant — mais avec la juste percussion nécessaire. Et il n'y a pas d'altération des voix, ni même de déséquilibre entre la musique du jeu, les effets sonores ou les voix des personnages.

Restitution sonore en mode Bluetooth

Pour faire court, le son est clairement bon, mais pas au niveau du mode filaire. Certaines fréquences notamment dans les basses sont mal reproduites, suivant les chansons ou les instruments, certaines basses ne sont pas propres. Cela est surement dû à la limitation du protocole Bluetooth et a la compression engendrée, mais qu'à cela ne tienne, cela ne vous empêchera pas d’apprécier votre musique dans le métro. Les plus audiophiles décèlerons des lacunes par-ci par-là bien sûr, mais il sera difficile de lui trouver des défauts si l'on ne sait pas quoi chercher.

Notez que le casque vous isole bien des bruits environnants et que votre entourage devra sérieusement hausser la voix pour se faire entendre.

Un microphone plus classique

Premièrement il faut savoir que le micro perche n'est actif qu'en mode filaire, en mode Bluetooth c'est le micro intégré qui prend le relai pour permettre de communiquer pendant de courts appels téléphoniques. Le rendu offert par le micro perche est assez propre et permet une communication intelligible. La faible sensibilité du micro oblige tout de même l'utilisateur à bien positionner la perche devant la bouche, sinon vos camarades de jeu peuvent avoir du mal à vous entendre. Une fois la sensibilité montée au maximum, le souffle du micro est nettement présent si l'on tend l'oreille mais sans être dérangeant outre mesure, celui-ci restant à un niveau acceptable tant qu'on n’utilise pas l'amplification offerte dans les réglages de Windows.

La bonnette filtre un certain nombre de bruits parasites comme les bruits d'air, sans rivaliser avec un système actif, plutôt réservé à des modèles plus onéreux. Si votre télévision fonctionne à proximité ou si vous êtes équipés d'un clavier mécanique, vos coéquipiers peuvent l'entendre.

Objectivement la qualité sonore n'est pas exceptionnelle, mais largement suffisante pour communiquer dans de bonnes conditions et ne pas subir de remarques dégradantes de la part de vos camarades de jeu.

Concernant le micro intégré destiné au mode Bluetooth, il offrira une qualité tout juste bonne pour se faire comprendre, celle-ci étant du même acabit que la qualité sonore d'un appel téléphonique. Bref le strict nécessaire est là, cela ne veut pas dire pour autant que c'est mauvais, mais il vaut mieux réserver son usage à de courtes conversations téléphoniques plutôt que pour communiquer en pleine partie sur Discord.

Page précédente Page précédente - Plage de rendu sonore : protocole et résultat Page suivante - Conclusion Page suivante
par PurpleRock Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Caractéristiques:
  • Transducteur : Dynamique custom, 40 mm avec aimants en néodyme
  • Type : Circumaural, fermé
  • Réponse en fréquence : 10 Hz - 40 000Hz
  • Impédance : 40 ohm
  • Niveau de pression acoustique : 100 dBSPL/mW à 1 kHz
  • Distorsion harmonique totale (THD): < 2 %
  • Poids : 260 g
  • Poids (avec microphone) : 275 g
  • Longueur du câble : Cordon de casque amovible : 1,3 m
  • Câble d’extension PC : 2 m
  • Câble de chargement USB : 0,5 m Caractéristiques Type de connexion : Cordon de casque amovible : fiche de 3,5 mm (4 broches)
  • Câble d’extension PC : fiches stéréo et microphone de 3,5 mm

    Micro-tige :
  • Élément: Microphone électrostatique à électret
  • Diagramme polaire: Suppression de bruit
  • Réponse en fréquence: 50Hz-18,000 Hz
  • Sensibilité: -42dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)

    Micro intégré :
  • Élément: Microphone électrostatique à électret
  • Diagramme polaire: omnidirectionnel
  • Réponse en fréquence: 50Hz-8 000Hz
  • Sensibilité: -33dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)

  • Autonomie de la batterie : 20 heures
  • Version de Bluetooth : 4.2
  • Portée sans fil: Jusqu'à 10 mètres
Prix : 199 euros