ZeDen.net

 
 
Avant d'éprouver en pratique les qualités audio du Cloud MIX, attardons-nous un peu sur la certification Hi-Res, dont les étiquettes fleurissent depuis quelque temps sur divers équipements audio et qui débarque désormais sur des accessoires gaming.


Quelques principes

Il faut savoir que l'industrie est passée au son numérique dans les années 80 et a posé avec le CD audio les bases pour retranscrire le son qui est un signal analogique vers un signal numérique. Pour cela, on a tenu compte de divers paramètres, telles que la bande passante audible qui, pour une oreille humaine parfaite, va de 20 Hz à 20 000 Hz.

Pour le passage en numérique, il y a la question de l’échantillonnage, exprimé en Hz comme la bande passante, mais qui est un paramètre tout à fait différent. L’échantillonnage correspond grosso modo à la fréquence de capture ou d'échantillon du son. Vient ensuite la question de l'encodage, qui correspond au nombre de valeurs possibles pour un échantillon donné. Bref, théoriquement, plus on fait grimper ses valeurs, meilleure est la fidélité à la source analogique, mais plus importante aussi est la taille du fichier généré..

A l'époque, on a retenu pour le CD Audio un encodage sur 16 bits et un taux d'échantillonnage à 44,1 kHz – des paramètres qui offraient un compromis correct entre la qualité du son et le volume de données.

Depuis longtemps, les professionnels travaillent avec des valeurs plus élevées pour les captures et les mixages. Par exemple, en 24 bits / 96 kHz ou 24 bits / 88,2 KHz. Puis on repassait les fichiers en 16 bits / 44,1 kHz pour les proposer au grand public.

Pour des supports et des équipements grand public, on va dire que ces valeurs de 16 bits / 44,1 kHz sont restées jusque là celles du top. Mais à côté, on a également travaillé avec des fichiers compressés, pour réduire encore la taille des fichiers – quitte parfois à rogner une partie des informations du signal, par exemple pour le MP3.

La Hi-Res Audio

Principes de la Hi-Res
Par définition, un produit certifié Hi-Res doit supporter des formats numériques avec un encodage sur 24 bits et un échantillonnage à 96 kHz minimum. En ce concerne les périphériques de sortie audio, tels que les enceintes ou les casques, les produits certifiés doivent disposer d'une bande passante de 40 kHz.

Grosso modo, l'idée de la Hi-Res est d'amener, pour les équipements grand publics, un support de formats plus proches d'une qualité studio.

Toutefois plusieurs points sont à souligner :
une certification Hi-Res implique que tous les éléments de la chaîne reconnaissent un format 24 bits / 96 kHz minimum, depuis la source jusqu'aux casques et hauts-parleurs. Or, les sources 24 bits / 96 kHz sont loin d'être les plus répandues et les plus utilisées ;
un produit certifié Hi-Res est une garantie de format, mais n'est pas forcément un gage de performance générale supérieure au niveau sonore, parce que d'autres paramètres entrent également en compte.

La Hi-Res, pour quelle utilisation ?

Pour la musique, il existe des distributeurs spécialisés. Par exemple, Qobuz propose en téléchargement une partie de son catalogue musical en qualité Hi-Res. De plus, sur PC, il vous faut un logiciel qui supporte ce format et une carte son 24 bits.

Pour les films, il se tourner vers le support Blu-Ray, sachant que cela ne concerne qu'une partie du catalogue disponible. En fait, il faut se tourner vers des disques proposant des pistes au format DTS-HD Master Audio, ce format offrant une résolution de 24 bits sur 96 kHz. Un logiciel compatible est également nécessaire, tant pour le format que pour la carte son.

Pour les jeux vidéos, les sources audio reposent souvent sur des fichiers plus ou moins compressés qui occupent déjà un certain volume de données. Actuellement, rien n'indique que les éditeurs s'orientent des formats plus gourmands, comme ceux compatibles 24 bits / 96 kHz.

A partir de là, on en arrive à une conclusion simple : à l'heure actuelle, pour un joueur, la certification Hi-Res présente un intérêt théorique pour un usage multimédia, principalement musical. Toutefois l'intérêt de cette certification pour un usage gaming est plus discutable (ou reste à démontrer...)
Page précédente Page précédente - Présentation détaillée Page suivante - Système à double chambre HyperX Page suivante
par PurpleRock Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours Silverstone Printemps 2019

Actu du même sujet

    Caractéristiques:
  • Transducteur : Dynamique custom, 40 mm avec aimants en néodyme
  • Type : Circumaural, fermé
  • Réponse en fréquence : 10 Hz - 40 000Hz
  • Impédance : 40 ohm
  • Niveau de pression acoustique : 100 dBSPL/mW à 1 kHz
  • Distorsion harmonique totale (THD): < 2 %
  • Poids : 260 g
  • Poids (avec microphone) : 275 g
  • Longueur du câble : Cordon de casque amovible : 1,3 m
  • Câble d’extension PC : 2 m
  • Câble de chargement USB : 0,5 m Caractéristiques Type de connexion : Cordon de casque amovible : fiche de 3,5 mm (4 broches)
  • Câble d’extension PC : fiches stéréo et microphone de 3,5 mm

    Micro-tige :
  • Élément: Microphone électrostatique à électret
  • Diagramme polaire: Suppression de bruit
  • Réponse en fréquence: 50Hz-18,000 Hz
  • Sensibilité: -42dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)

    Micro intégré :
  • Élément: Microphone électrostatique à électret
  • Diagramme polaire: omnidirectionnel
  • Réponse en fréquence: 50Hz-8 000Hz
  • Sensibilité: -33dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)

  • Autonomie de la batterie : 20 heures
  • Version de Bluetooth : 4.2
  • Portée sans fil: Jusqu'à 10 mètres
Prix : 199 euros