ZeDen.net

 
 
Les tests seront effectués par l'intermédiaire de plusieurs outils, dit benchmarks, parmi lesquels nous prendrons AS-SSD, HD Tune v 2.55, PC Mark et IOMeter. Ces différents outils nous permettront entre autres choses de mesurer les vitesses de lecture / écriture dans divers modes, de visualiser les temps d'accès et d'autres mesures plus ou moins pertinentes pour un simple utilisateur.

Le SSD sera comparé au SSD Kingston HyperX Fury 240 Go, précédemment testé et qui permettra de voir comment se comporte un SSD de la gamme supérieure.

AS-SSD

AS-SSD
Avec ce premier outil AS-SSD, nous allons pouvoir visualiser les performances basiques du SSD. Ces mesures sont celles relevées en lecture / écriture, avec plusieurs modes, comme séquentielle et aléatoire sur des fichiers de 4 Ko. Au final, le logiciel nous donne un score, qui sera comparable avec d'autres SSD via le même outil bien sûr.

HD Tune

Version 5.0
Cet outil bien connu complète le logiciel précédent. Entre autres, il propose de visualiser les différentes mesures via un graphique. De plus, il intègre des modules de surveillance de la santé du disque, un système de scanner d'erreurs et pas mal d'autres outils pour avoir une vue complète de vos disques. La consommation CPU et le débit en mode rafale sont notamment des informations qui ne sont pas disponibles dans les outils concurrents.

Performance globale du PC - PC mark

PCMark 7
La société FutureMark ne développe pas que 3Dmark, le benchmark de carte graphique ultra reconnu, il édite aussi PC Mark, un outil destiné à mesurer les performances d'un PC, suivant plusieurs axes. Nous allons nous intéresser, outre le score global, au score du sous-système disque. Ces 2 chiffres seront donc présentés, et comme ils sont représentatifs des performances réelles, on pourra voir si on retrouve les différences mesurées par les benchmarks synthétiques.

IOMeter

IOMeter
Cet outil a pour but de mesurer notamment les IOPS, les Input/Output Per Second d'un disque dur ou d'un SSD. Habituellement, les constructeurs annoncent des valeurs importantes, entre 60 et 100 K IOPS. Parfois ils précisent « jusqu'à ». Ils omettent de dire que ces valeurs ne sont valables que si toutes les cellules du SSD n'ont pas été écrites une fois. Autrement dit, ce chiffre ne fait que décroître avec l'utilisation d'un SSD.
Page précédente Page précédente - Logiciel Page suivante - Résultats Page suivante
par JBs Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Prix : 109,99 €

Détails techniques :

  • Format : 2.5" ;
  • Interface : SATA Rev 3.0 (6 Gb/s) ;
  • Capacité disponible : 240 Go ;
  • Taux de transfert maximal en lecture : 560 Mo/s (SATA III 6 Gb/s) ;
  • Taux de transfert maximal en écriture : 530 Mo/s (SATA III 6 Gb/s) ;
  • Nombre max d'opérations par sec (IOPS) en lecture : 93 000 (aléatoire sur fichiers de 4 Ko) ;
  • Nombre max d'opérations par sec (IOPS) en écriture : 89 000 (aléatoire sur fichiers de 4 Ko) ;
  • Durée de vie : 1 million d'heures (temps moyen avant panne — MTBF) ;
  • Type de mémoire : MLC (Multi-Level Cell) ;
  • Dimensions : 100 x 69,9 x 7 mm.