ZeDen.net

 
 
PGW 14 : Paris réussi ?
Si l'année dernière, la Paris Games Week nous avait laissé un arrière goût amer, les organisateurs semblent avoir retenu la leçon de l'édition précédente en changeant quelque peu la formule cette année : internationalisation, amélioration de l'expérience des visiteurs et restauration de la confiance. La soirée de mardi était réservée à la presse, et nous avons donc pu parcourir les allées du salon et jouer aux jeux et rencontrer les créateurs sans aucune difficultés. Pour sa cinquième édition, le salon a de nouveau déménagé pour occuper 4 halls du parc des expositions de la porte de Versailles (2.2, 2.3, 3, 7), afin de tenir son rang de principal rendez-vous annuel du jeu vidéo en France. Nouveauté cette année, il était couplé avec la Game Connection.


L'entrée du hall 7
On ne va pas se le cacher, si la Paris Games Week bat des records d'affluence chez les joueurs, sa date tardive en réduit sensiblement la portée stratégique pour les éditeurs. C'est ainsi qu'à la fin du mois d'octobre/début novembre, la majorité des blockbusters de Noël son déjà dans les rayons ou en passe de l'être, ce qui réduit fortement l'intérêt en termes d'exclusivités. Il s'agit d'un salon principalement tourné vers la vente (on présente son catalogue de Noël) et aucune annonce n'y est faite. Et malgré l'intention des organisateurs de vouloir internationaliser le salon, pour le moment, c'est plutôt un échec. Ceci étant dit, les ambitions internationales passent cette année par la Game Connection, un événement d'affaires née en 2001 à San Francisco, qui a la bonne idée de se tenir cette année au même moment que la PGW. Si vous n'en avez que peu entendu, c'est normal, le salon est réservé aux professionnels. Mais pour moi, ce fut une expérience très enrichissante, puisque on y a trouve des conférenciers de sociétés aussi prestigieuses que Bungie (David Candland), Valve (Chet Faliszek) ou DICE (Charles de Rousiers) etc. Les conférences sont parfois techniques, mais de haut niveau et particulièrement intéressante. C'est là une expérience enrichissante pour le rédacteur que je suis.

Le stand de l'alliance des marques
Si l'édition précédente de la PGW avait inauguré un hall supplémentaire, c'était pour y cantonner les enfants et le manque de place et les temps de d'attente pour toucher un jeu (quand on arrivait à en toucher un...) ont été des gros reproches. Cette fois-ci, il faut bien avouer que l'espace a été entièrement repensé pour un salon plus vaste. Notamment la scène ESCW bénéficie de plus d'espace pour des places assises, mais également autour pour circuler. On trouvera dans cette partie du hall une bonne partie des constructeurs hardware, avec notamment nos potes de l'alliance des marques avec qui nous montons une boutique de PC Gamers, une zone destinée aux objets connectés et un stand Occulus Rift  – présentant le fameux casque de réalité virtuelle.

Vous n'aurez pas le buffet
La dernière édition de la PGW marquée par de nombreux vols d'accessoires de jeux et de consoles, des incivilités, ainsi que des débordements causés par Activision, (alors que l'éditeur distribuait des versions collector de Call of Duty, d'une valeur de 200 euros à des décérébrés venus de toutes les cités de la région). Cette année, le salon s'est placé sous le signe du respect avec la mise en place d'une charte et de quelques actions ciblées.

La scène ESCW plongée dans la fumée
La Paris Games Week comporte également la onzième édition de la ESWC, la coupe du monde de jeu vidéo que l'on ne présente plus, avec ses tournois de COD, Shootmania, LOL, FIFA et... Just Dance. On notera enfin un espace réservé aux jeux français, malheureusement excentré aux côté de la zone dédiée aux enfants, et aussi des stands réservés aux écoles de jeu vidéo.

Côté hardware, les marques sont présentes en force cette année avec de nombreux stands dédiés (et plutôt grands) avec des PC pour jouer. On notera le très beau concours de Modding organisé par LDLC qui propose des boîtiers de très grande qualité et avec un niveau de maîtrise impressionnant de la part des passionnés qui les ont réalisé.


Des mods de qualité


Le salon en photos :


par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !