ZeDen.net

 
 
PGW : le nouvel évènement européen
Hier soir se tenait la soirée inaugurale de la Paris Games Week, le nouvel évènement français dédié aux jeux vidéo, à Paris dans le Hall 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles les 27-31 octobre 2010. Ce salon, organisé par le SELL (le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs), se veut un peu le pendant français des autres grands évènements internationaux que sont l'E3, la GamesCom ou encore le Tokyo Games Show. Cette année a en effet été un peu particulière sur la scène française, puisque le Festival du Jeu Vidéo a été vidé de sa substance au profit de ce salon, qui veut s'afficher plus grand public, plus accessible et plus médiatisé. La guerre des salons aura-t-elle lieu ?

En arrivant, on est accueillis par le stand Microsoft
Le Hall 1, c'est le plus grand hall avec 20 000 m² et une fréquentation attendue à 100 000 personnes sur cette petite semaine. Il faut savoir qu'aux États-Unis ou au Japon, ce sont les éditeurs qui organisent respectivement l'E3 et le TGS, alors qu'en France notre FJV était organisé par ... une société privée. Les éditeurs ont pensé qu'il était temps d'en finir avec cette situation et qu'on était jamais mieux servi que par soi-même. En effet, qui mieux que le syndicat professionnel peut fédérer l’industrie ? Les éditeurs et les constructeurs ont donc abandonné cette année le FJV pour se concentrer sur le Paris Games Week, qui dure plus longtemps et qui devrait réunir plus de monde.

Deus Ex 3 est présenté, mais pas en version jouable
Et il faut dire que les moyens ont été mis pour faire de ce salon un évènement majeur. Il y a de la place, tous les éditeurs sont représentés, et les exclusivités sont de la partie. Rien qu'au niveau FPS/TPS, il y a du beau monde : Call of Duty : Black Ops, GoldenEye 007 Wii, James Bond 007 : Blood Stone, Dead Space 2, Crysis 2, Bulletstorm, Deus Ex : Human Revolution, Gears of War 3, HomeFront, SOCOM : Special Forces, F.E.A.R. 3, Killzone 3.

La soirée d'hier était un peu spéciale, permettant aux membres de la presse de pouvoir faire un tour du salon en avant première ainsi que de pouvoir participer à différents cocktails. Car chaque éditeur y est allé de son petit carré VIP pour retenir l'attention sur son stand le plus longtemps possible. Le plus gros stand est sans aucun doute celui de Sony avec sa PlayStation City et ses 400 bornes qui occupe tout le centre du hall d'exposition.

Et comme un bon salon se mesure aussi avec la qualité de ses babes, en voici quelques unes pour vous faire saliver en attendant toutes nos previews et notre suivi du salon.


par utr_dragon Commenter
Partager

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.