ZeDen.net

 
 




Avant propos

Voici notre graphique qui compare les températures et les décibels de notre ventirad Noctua et de notre watercooling SilverStone. Les données qui apparaissent en colonne verte représentent celles obtenues au repos (idle) et les données qui apparaissent en colonne rouge représentent celles obtenues en stress test (burn). Comparer à d'autres tests, nos données sont un peu différentes : les températures sont plutôt basses. Cela s'explique par le fait que notre carte mère au moment du test a du mal à envoyer des données correctes sur les températures à nos logiciels utilisés. Néanmoins, des tests empiriques nous prouvent que l'écart entre ces données sont réels. C'est pourquoi nous pouvons les conserver, tout en préférant prévenir que les températures varieront d'une configuration à une autre.

Les températures

Le graphique est plutôt parlant sur ce point : au repos (idle), la différence est déjà de 10 degrés entre notre ancien ventirad Noctua et notre watercooling SilverStone. Les chiffres étant plutôt bas en idle en général, cette différence en est d'autant plus importante. En burn, l'écart se creuse davantage : là où notre ventirad s'élève jusqu'à 45 degrés, notre watercooling SilverStone ne dépasse guère les 30 degrés en stress-test. Cette différence montre que le IceGem 240P est très efficace pour refroidir le processeur. Si le ventirad Noctua est moins efficace, il faut aussi rappeler qu'il est moins onéreux. Néanmoins, la différence reste importante et l'AIO de SilverStone se montre très efficace dans sa principale tâche : refroidir le processeur de notre ordinateur.

Les décibels

Au niveau des décibels, les différences restent peu importantes dans tous les cas. Au repos, le Noctua et le SilverStone affichent respectivement 41 et 42 décibels. Ces chiffres sont bons, 40 dB correspondant au bruit ambiant d'une pièce calme. Ensuite, une fois en burn, les températures ne sont pas très différentes : respectivement 42 et 45 degrés pour le Noctua et le SilverStone. La différence reste donc très faible, même si l'AIO est légèrement plus bruyant. Cela s'explique entre autres par ses ventilateurs qui peuvent tourner plus vite, et aussi apporter un meilleur débit d'air. Mais honnêtement, on ne peut pas considérer que l'IceGem 240P soit bruyant.

Performances

De façon générale, on peut affirmer que le SilverStone IceGem 240P offre vraiment de bonnes performances en matière de refroidissement. La différence avec notre ventirad de comparaison Noctua vaut aussi la différence de prix. Nous avons testé l'AIO sur différents jeux en 1080P 60 FPS avec les paramètres graphiques les plus élevés ou presque, et nous arrivons toujours à de très bonnes températures sur des jeux comme Crossout, World Of Tanks, Cities Skyline, Age Of Empires II : Definitive Edition, entre autres. L'AIO SilverStone remplit son rôle avec élégance et performance.

Tout ceci étant dit, passons sans plus tarder à la conclusion !

Page précédente Page précédente - Protocole de test Page suivante - Conclusion Page suivante
par Yinshy Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Fiche Technique IceGem 240P


  • Compatible avec les sockets AMD dont les Threadripper (AM2, AM3, AM4, FM1, FM2, TR4 ...) ainsi que les sockets Intel (115X, 1366, 1200, 2011, 2066)
  • Vitesse de la pompe : Jusqu'à 3000 RPM
  • Connecteur de pompe : 3 broches 5V
  • Niveau sonore : de 7,3 à 36,6 dBA
  • Eclairage ARGB adressable
  • Deux ventilateurs 120 mm, vitesse 600 à 2200 RPM
  • Radiateur en aluminium (Largeur 120 mm - Hauteur 38 mm - Profondeur 274 mm)
  • Bloc à eau avec base en cuivre
  • Prix : 150 euros environ