ZeDen.net

 
 

Protocole

Le protocole de test sera composé de 3 outils de benchmarking synthétiques et de 3 FPS populaires, à savoir :

Benchmarks synthétiques :
  • 3DMark 11 (Direct X)
  • Fur Mark (OpenGL)
  • Unigine Heaven
Benchmark FPS :
  • Metro Last Light Redux
  • Bioshock Infinite
  • Deus Ex : Mankind Divided
Pour tous ces benchmarks, on fera 3 passes successives puis on calculera ensuite la moyenne des résultats obtenus.

On va comparer la GTX 1080 à une « petite » sœur, la GTX 970 afin de voir l'écart entre ces modèles. On va également rappeler à titre plutôt indicatif les résultats obtenus par d'autres cartes, suivant les benchmarks. Elles ne sont pas toujours testées avec la même plateforme que la GTX 1080 concernée par le test ici présent, mais cela donne tout de même une petite idée.

3Dmark 11

3Dmark 11
Ce logiciel de benchmark est archi connu pour les cartes graphiques. Les résultats 3Dmark comportent une note principale, qui est composée d'une formule de calcul agrégeant plusieurs sous-notes, correspondant en fait à différents aspects du rendu d'un jeu : moteur graphique et moteur physique. Le CPU n'ayant que très peu d'impact sur le score global, il n'y a plus de test uniquement CPU comme dans les précédentes versions de cet outil de benchmarking, il est désormais intégré aux calculs physiques. Pour ce test, on utilisera le mode « custom », basé sur les preset de Performance, afin de pouvoir utiliser le 1080p dans cette situation.


Ce premier benchmark nous permet de nous faire une petite idée du comportement de la GTX 1050 Ti, et celui-ci est plutôt prometteur. Bien entendu, les performances sont inférieures à celle une GTX 1080 : le ratio du score « combined » est de 1,92  –  presque 2 donc –  en faveur de cette dernière, pourtant, l'écart de prix, lui, est de 4,5 ! Autant dire que le rapport performance / prix de la Zotac GTX 1050 Ti est indéniable ! Si on regarde le détail, par l’intermédiaire des notes Physics et Graphics, on voit que c'est cette dernière qui est en retrait. C'est bien logique, au vu de la puissance de calcul plus faible de ce GPU.

Unigine Heaven

Unigine Heaven
Cet outil fourni par la société Unigine porte le nom de Heaven Benchmark, ce qui signifie le « Test du Paradis ». Avec sa version 4.0, ce logiciel est un test intensif pour le GPU, qui martèle nos pauvres cartes graphiques. Ce puissant outil peut être utilisé efficacement pour déterminer la stabilité d'un GPU dans des conditions extrêmes, ainsi que pour vérifier la capacité de refroidissement du système graphique. Il fournit des résultats tout à fait impartiaux et génère des charges de travail de rendu d'un véritable jeu sur toutes les plateformes, que ce soit sous Windows, Linux ou Mac OS X, c'est donc un outil de choix. Les scores présentés ci-dessous sont en mode « Basic », donc à une résolution de 720p, ce qui permet d'inclure dans la comparaison des cartes plus anciennes.


Ce benchmark est intéressant, car il est bien plus proche d'un jeu réel que 3Dmark, étant donné qu'il est basé sur le moteur 3D Unigine, basé sur DirectX. Comme on a des résultats avec des cartes plus anciennes, on peut aussi rapidement voir que cette GTX 1050 Ti, avec ses 3669 points, est bien plus proche d'une GTX 960 (3698) que d'une GTX 950 (3447). Cela confirme donc la lecture de la fiche technique qu'on faisait dans le chapitre précédent, et montre bien le gain de la série 10 à ce niveau. Cela est prometteur pour les tests sous de vrais jeux.

Passons maintenant à un autre test.

Fur Mark

Pour un GPU, Fourrure = Torture
Ce petit logiciel basé sur OpenGL donne des sueurs froides aux GPU. Il vise à reproduire de la fourrure en 3D, ce qui est très consommateur en ressources de calcul. Utilisé dans sa version 1.8.2, on le fera tourner pendant 1 minute en 1920*1080 avec un AA fixé à 8X, puis pendant la même période de temps en 2560 * 1440. Les résultats sont donnés sous 2 formes : en nombre moyen d'images par secondes et dans l'équivalent Fur Mark, qui est à l'instar de 3Dmark un nombre de points. On donnera également les résultats obtenus par une GTX 970, une HD 7950, une antique ATI 4870, ainsi que par une GTX 560 Ti.


Ici, la GTX 1050 Ti Mini se paye même le luxe de faire mieux qu'une GTX 960 aux fréquences de base, avec 80 FPS au lieu de 75. On confirme donc le résultat obtenu au test précédent. Ces excellents scores peuvent rassurer les amateurs de jeux à base de moteurs id Tech, utilisant l'OpenGL, seront à la fête avec une GTX 1050 Ti !

Essayons d'ailleurs maintenant de vérifier si les différences de scores obtenues dans les jeux sont similaires aux tests synthétiques.

Page précédente Page précédente - Utilitaire Firestorm Page suivante - Protocole de test et résultats   –  Jeux Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche Technique

    Chipset graphique
  • Référence constructeur : ZT-P10510A-10L
  • Marque du chipset : NVIDIA
  • Puce graphique : GeForce GTX 1050 Ti
  • Nom de code de la puce : Pascal
  • Unités de calcul : 768
  • Fréquence de base : 1304 MHz
  • NVIDIA GPU Boost Technology : 3.0
  • Fréquence avec Boost : 1417 MHz
  • Interface : PCI-Express 16x
  • Version PCI-Express prise en charge : 3.0
  • Connecteur(s) d'alimentation PCI-Express : aucun nécessaire
  • Dimensions de la carte : 145 x 111 mm
  • Puissance alimentation recommandée constructeur : 300 Watts

    Mémoire
  • Quantité : 4 Go
  • Type : GDDR5
  • Fréquence : 7 000 MHz
  • Largeur de bus : 128 bits

    Entrées/sorties
  • Nombre de prises DVI-D : 1
  • Compatible Dual-Link : Oui, une
  • Nombre de prises HDMI : 1 (v 2.0)
  • DisplayPort : 1
  • Nombre maximal d'écrans : 3 écrans

    Technologies
  • VR Ready Oui
  • DirectX : 12
  • OpenGL : 4.5
  • Refroidissement silencieux (passif) : Non
  • Système de refroidissement : Zotac
  • Type de refroidissement : Ventilateur sur 2 slots
  • SLI : Oui
  • PhysX : Oui