ZeDen.net

 
 
Après quelques semaines d'utilisation sur diverses plateformes (PC, PS4, Samsung Galaxy S4, 3DS) et pour différentes applications (jeux, films, musique), nous pouvons dresser un bilan des qualités et des défauts de ce casque.

Une ergonomie et une polyvalence très satisfaisante

L'HyperX Cloud est agréable à porter, et n'exerce pas de pression excessive au niveau des oreilles ou du sommet du crâne. Une légère gêne peut toutefois apparaître avec l'arceau, dont le rembourrage est un peu léger, mais seulement dans le cadre d'une utilisation très prolongée, au bout de plusieurs heures de port.

Pas de « crac » lors des manipulations
Les matériaux choisis sont fiables. Il n'y a pas de craquements ou de grincements désagréables quand on bouge les différentes parties, ce qui montre un ajustement parfait. Un autre gage de durabilité est la présence de câbles tressés qui, rappelons-le, limite le risque de casse d'un fil intérieur.

A l'heure où se multiplient les appareils multimédia dans nos foyers, une large compatibilité est un élément à prendre en compte au moment de l'acquisition d'un casque. Or, la présence de nombreux adaptateurs permet une utilisation de l'HyperX Cloud avec de nombreux appareils. Sur consoles (PS4, 3DS), sur PC et sur Galaxy S4, nous avons pu l'utiliser dans des conditions satisfaisantes.

La présence d'une housse permet également de transporter son casque dans de bonnes conditions. Certes, c'est un périphérique volumineux que vous ne transporterez pas forcément partout avec vous, mais vous pourrez l'emmener facilement à une LAN.

Un bilan audio positif pour un casque stéréo

La répartition des sons entre la gauche et la droite est bien rendu, ce que nous a confirmé un petit test avec le titre Humdrum and Humble, de Tears For Fears. Sur ce morceau, lors de l'intro de guitares, les allers-retours entre la gauche et la droite sont bien restitués — ce qui nous permet de nous faire une première idée sur la qualité de ce casque stéréo. En revanche, et ce n'est pas une surprise, le Cloud ne procure pas autant d'informations qu'un casque 7.1, au niveau spatialisation. Comprenez que la distinction gauche-droite est perceptible, mais que vous n'entendrez pas si le son provient de l'avant ou de l'arrière. A ce niveau, le Cloud cède donc le pas face aux casques équipés en 7.1. Nous avons pu nous en rendre compte sur Counter-Strike : Source, sur Left 4 Dead 2 et sur Destiny.

Toutefois, même s'il ne propose qu'un simple stéréo, il faut bien avouer que le son restitué est d'excellente qualité, sans excès dans les graves ou dans les aigus, sans pyrotechnie superficielle au niveau des basses. Cette relative neutralité lui permet de s'essayer à divers genres musicaux, y compris pop et blues, et différents genres cinématographiques, sans que l'on ressente une dénaturation du son.

Que les amateurs de gunfights se rassurent, cela ne se fait pas au détriment de l'immersion dans les jeux de tirs. Les pas, les bruits métalliques (chargement d'armes par exemple), les explosions sont bien mis en avant — mais avec la juste percussion nécessaire. Et il n'y a pas d'altération des voix, ni même de déséquilibre entre la musique du jeu, les effets sonores ou les voix des personnages.

Un microphone plus classique

Si votre clavier est bruyant, le Cloud ne le dissimulera pas.
Sur ce point, le Cloud ne se distingue pas trop de la plupart des casques « gamers » que nous avons eu l'occasion de tester. Le rendu est assez propre, et permet une communication intelligible, mais le microphone laisse passer énormément de bruits parasites. Si votre télévision fonctionne à proximité ou si vous êtes équipés d'un clavier mécanique, vos coéquipiers vont très probablement l'entendre de leur côté. Dommage que le Cloud ne soit pas muni d'un vrai système de réduction des bruits environnants, comme sur le Strix Pro : il aurait alors réalisé un « perfect ».

Page précédente Page précédente - Les accessoires fournis Page suivante - Conclusion Page suivante
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours Silverstone Printemps 2019

Actu du même sujet

Prix : 77,00 € chez notre partenaire amazon.fr

Fiche technique :

Pour l'essentiel, ces données ont été fournies par le site du constructeur.

Caractéristiques physiques :
  • Type : Stéréo
  • Forme : Serre tête
  • Type de coussinets : cuir ou velours (une paire de chaque est fournie)
  • Accouplement du son : circum-auriculaire
  • Couleurs dominantes : noir et blanc
  • Poids : 350 g (avec câble)
  • Compatible ordinateurs, PS4, smartphones et tablettes, accoudoirs de siège d'avion
  • Garantie : 2 ans constructeur
Connexion :
  • Type : Filaire
  • Longueur des câbles : Câble du casque 1 m + câble de rallonge 2 m = longueur totale de 3 m
  • Interface : Prise casque mini stéréo (3,5 mm)
Oreillettes :
  • Type de transducteur : Dynamique
  • Dimension des transducteurs : 53 mm de diamètre
  • Impédance : 60 ohm
  • Réponse en fréquence : 15Hz–25 kHz
  • Niveau de pression acoustique nominal (SPL) : 98±3dB
  • Distorsion harmonique totale (THD) : < 2%
  • Puissance fournie : 150mW
  • Réduction de bruit ambiant : approx. 20 dBa
Microphone :
  • Type : Détachable et souple
  • Longueur de tige micro : 150 mm (col de cygne inclus)
  • Type de transducteur : condensateur (électret arrière)
  • Principe d'utilisation : Niveau de pression
  • Diagramme polaire : Cardioïde
  • Impédance nominale : moins de 2200 ohm
  • Réponse en fréquences : 100Hz–12 kHz
  • Distorsion harmonique totale (THD) : 2% à f = 1 kHz
  • Niveau de pression acoustique max. (SPL) : SPL 105dB (THD : moins de 1,0% à 1 KHz)
  • Sortie microphone : -39+/-3dB
  • Connexion : Prise casque mini stéréo (3.5mm)
Boîtier de commande :
  • Mise en sourdine du microphone : Oui
  • Volume : Oui
  • Bouton multi-fonctions : Oui