ZeDen.net

 
 
Notre disque dur est au format 2.5" et son emballage se cale sur la même taille, à peu de chose près. Très chargé en visuel et en texte, on est sûr de ne rien rater des caractéristiques techniques de ce Armor A80 dont les points les plus mis en avant sur la première face sont évidemment sa résistance aux chocs, à l'eau, mais aussi à une forte pression. On peut déjà observer le futur disque grâce à la petite fenêtre transparente de l'emballage, toujours utile pour savoir à quoi ressemble le produit avant de l'acheter.

Les côtés de l'emballage ont peu d'utilité, mais le fabricant a tenu à mettre quelques chiffres sur la capacité de son disque. Cela permet de se faire une idée de ce que nous pouvons stocker dans 2 To. Par exemple, 976 000 photos de 2 Mo ou 488 000 musiques au format MP3 encodé à 128 Kbps !


Face avant et arrière

Passons à l'arrière, une face un peu triste comparée à la face avant qui était riche en visuels. Ici nous avons uniquement du texte et dans plusieurs langues. Nous apprenons donc que le disque est « Conforme aux tests anti chocs de l'armée américaine ».
Plus bas, on retrouve une petite liste des spécifications techniques du Armor A80. Nous les avons retranscrites dans notre onglet « fiche technique » juste à droite. Le disque semble avoir un logiciel qui l'accompagne, l'emballage nous signalant plusieurs fois la possibilité de télécharger un logiciel du fabricant.

Présentation du Armor 80

Le Armor A80 tient dans une main sans trop de difficultés
Sortons maintenant le Armor A80 pour l'observer de plus près. Ce dernier est protégé par une boîte de plastique transparent et on retrouve dans l'emballage un long câble USB pour permettre son branchement...et ce sera tout pour le déballage. Pas de manuel ou d'autre contenu à l'intérieur. Passons donc rapidement à la présentation du disque !

C'est donc dans un format classique 2.5" que le Armor 80 se présente. Vêtu d'une robe bleue avec une finition paillettes, le disque ne pèse que 265 grammes sur la balance. On retrouve le logo du fabricant apposé sur la façade avant, d'abord abrégé « SP » puis « Silicon Power » écrit en toutes lettres.


Le disque dur en détails

Le disque à une forme ovale sur ses côtés, et c'est sur ses derniers qu'on va retrouver les deux éléments les plus importants de ce Armor 80 : la connectique et un logement pour un câble qui est censé vous suivre partout avec le disque, comme ça vous pourrez toujours le brancher sans avoir besoin de transporter un câble supplémentaire à côté. Ce dernier est aussi de couleur bleue.


Zoom sur la connectique

De l'autre côté, à l’extrémité du disque on retrouve un cache en plastique avec le fameux logo SuperSpeed qui signale que la norme USB sera au minimum une 3.0. Plus de doutes une fois que nous retirons le cache, le plastique intérieur de l'USB est de couleur bleue, une couleur qui permet de distinguer les différentes normes de vitesses pour nos connectiques USB. Le Armor A80 est lui en 3.1 Gen 1.

À l'arrière du disque, nous retrouvons quelques logos sérigraphiés et la capacité de notre modèle : ici 2 To ou TB pour les Anglophones. Passons maintenant au branchement du disque et les premiers tests de vitesse !

Page précédente Page précédente - Introduction Page suivante - Branchement et protocoles de tests Page suivante
par Neccryde Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !