ZeDen.net

 
 

Protocole et outillage

30 minutes sur le grill
Un des éléments importants d'une alimentation est la stabilité des tensions, quelle que soit la charge. Il faut qu'il y ait le moins de variations possible. La sortie 5 V peut être à 4,90 V, mais elle doit le rester pendant toute la durée du test. Ces variations s'expriment en fait de 2 manières :
  • En absolu : l'écart est en V par rapport à la tension nominale de sortie (3 V, 5 V ou VCore)
  • En relatif : l'écart est en % de la tension nominale de sortie
Ces 2 mesures permettent de bien cerner si l'alimentation est stable ou pas. Pour réaliser ces mesures, OCCT 4.5.1 est l'outil le plus adapté. Son test de base permet de tester la stabilité de l'alimentation avec le CPU en pleine charge, tandis que son test Power Supply est l'outil royal de test de charge : il pousse le CPU et le GPU dans ses retranchements pour tirer au maximum sur l'alimentation. Direction le site officiel pour le télécharger. On fera des 3 passes successives de 15 minutes du benchmark OCCT.

Le module d'enregistrement des tensions de SIV
Pour avoir une lecture des tensions, on utilise la fonctionnalité intégrée au logiciel SIV (System Information View) fourni avec la carte mère Aorus de test. Il permet l'enregistrement des courbes des tensions 12 V, 5V et 3,3, qui paraissent cohérentes, ce qui ne fonctionne pas correctement avec des outils comme HW Monitor ou le monitoring intégré de OCCT, même dans leur dernière version.

Résultats et analyse



On peut le voir, l'efficacité des condensateurs inclus dans le connecteur ATX est assez variable suivant les tensions observées. Sur le 3,3 V, il n'y a aucun changement. Sur le 12 V, on constate tout au plus une très légère régression, de 0,2% ce qui n'est pas réellement significatif, on est plutôt ici dans l’imprécision de mesure qu'autre chose car il est quasiment impossible en ajoutant un condensateur de plus d'ajouter de l'instabilité. En revanche, pour le 5 V, l'impact est radical, puisqu’aucune variation n'est enregistrée : on passe ainsi à 0 % de variation, ce qui indique une stabilité exemplaire.

On peut donc terminer en disant que les condensateurs auront un impact qui sera très dépendant de la qualité de la régulation de l'alimentation embarquée dans la configuration. La Seasonic Prime Ultra de test est une référence du genre, le connecteur Cooler Master ne peut donc améliorer les choses qu'à la marge, mais son efficacité sur le +5 V est indéniable. Sur un bloc d'alimentation avec une boucle de régulation moins efficace, le lissage sera encore plus visible.
Page précédente Page précédente - Mise en place et rendu visuel Page suivante - Conclusion Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !