ZeDen.net

 
 

Une interface efficace

Pour commencer, quelques mots sur Android TV, le système d'exploitation qui fait tourner la Shield TV.

Au niveau ergonomie, rien à dire. Cela se pilote parfaitement à la manette ou à la télécommande, et bien que Android TV rappelle par moments les tuiles de Microsoft pour Windows ou Xbox, l'agencement des options est plutôt bien pensé et on s'y retrouve sans trop de problèmes.


Les menus d'Android TV sont clairs et bien agencés.

La machine étant dopée par un SoC Tegra X1 surpuissant, la navigation est extrêmement fluide et le lancement des applications rapide.

Pour info, après la mise à jour vers Android 6.0 et l'installation d'un disque dur externe, la Shield TV démarre en 38 secondes à peu près.

La Shield peut vous donner la météo...
La fonction « Recherche » est également performante. Elle se dirige par la voix ou par le biais d'un clavier physique ou virtuel.

La recherche s'effectue aussi bien sur Youtube, que sur le Store ou le Hub  –  vous permettant de trouver une vidéo sur Youtube, un film sur Google Play, un jeu sur votre PC ou sur les services de streaming Nvidia.

Sur demande, la recherche peut aussi vous donner la météo  –  mais petit bémol : les températures ne sont pas indiquées en degré Celsius, mais en Fahrenheit. Elle peut également vous donner diverses informations comme le nom d'un président ou les résultats d'une équipe de foot. Sympa mais un peu gadget, parce qu'assez limité sur le plan des possibilités, actuellement.


... mais elle peut aussi trouver des films sur le Web ou vos jeux sur le Shield Hub.

Un OS bridé à un usage purement récréatif

Bien que Android TV soit basé sur le système d'exploitation des smartphones Android, il bénéficie d'une identité graphique particulière et se voit limité à un usage purement multimédia ou vidéoludique.

Le système reconnaît clavier et souris, mais dans sa configuration initiale, vous ne pourrez pas y installer des applications bureautiques comme Microsoft Office, et bien d'autres encore.

Plus surprenante est l'absence d'un navigateur Web, impossible à dénicher sur le store  –  en tout cas, pas par les voies officielles.

Un store un peu vide...

Un store peu rempli
En fait, lors des premiers jours, on est surtout surpris par le faible nombre d'applications au sein du Play Store. Beaucoup applications qui tournent sur votre smartphone ne sont pas compatibles de base avec le système Android TV.

Cela concerne aussi bien des applications multimédia, comme MyCanal, Deezer mais aussi bon nombre de jeux, dont certains étaient à l'origine optimisés pour les anciens processeurs Tegra. Ainsi, je n'ai pas pu récupérer certains jeux que je faisais tourner jadis sur ma vieille tablette LG Optimus Pad, pourtant équipée d'un processeur Tegra 2.

En dehors des jeux optimisés pour la manette, on ne trouve finalement qu'un nombre assez restreint d'applications.

... mais de très bonnes applications multimédia

Bien sûr, Netflix répond présent et est largement mis en valeur, tout comme les applications vidéos et musicales propres à Google. Pour ces deux diffuseurs, le catalogue est de qualité et la navigation optimisée. Un vrai plaisir.


Sans surprise, Google Play et Netflix sont les stars de la Shield TV, en tant que fournisseurs de VOD.

Netflix se paie même le luxe d'une diffusion en 4K, à condition bien sûr que votre connexion internet soit compatible. Si vous avez la chance de posséder une TV 4K, la possibilité de regarder Netflix dans les meilleures conditions est un gros atout pour la Shield TV.

On notera aussi quelques applications bien pensées, telles que FranceTV info ou Arte. France TV info offre un accès pratique aux journaux et reportages de France Television. De son côté, Arte brille par une interface originale mais pose quelques problèmes pour accéder aux contenus un peu « violents ». Allocine a le mérite de proposer une interface standard, 100 % Android TV, qui fait le boulot.

Bref, quelques diffuseurs semblent s'être intéressés à Android TV, et il faut espérer que d'autres s'y attellent.


France TV, Arte et Allocine proposent une expérience intéressante.

Dans les applications, on trouve également Plex. Si vous avez un ordinateur ou un NAS sur lequel vous avez installé Plex, vous pourrez diffuser du contenu multimédia vers votre télévision : musique, photos, films.

Page précédente Page précédente - Installation et configuration Page suivante - Repousser les limites apparentes d'Android TV Page suivante
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Spécifications techniques :

Nous reprenons ici les données fournies par le site officiel du fabricant.
  • Processeur : NVIDIA Tegra X1 avec GPU à 256 cœurs et 3 Go de RAM,
  • Fonctions vidéos : Compatibilité 4K Ultra HD (lecture 4K à 60 images/s et enregistrement 4K à 30 images/s. Nombreux formats supportés,
  • Rendu sonore : Surround 7.1 et 5.1 en mode Pass-through via HDMI, lecture audio haute résolution jusqu'à 24 bits/192 kHz via HDMI et USB,
  • Stockage : 16 Go ou 500 Go de base selon modèle, extensible avec carte microSD ou périphérique de stockage USB,
  • Fonction sans fil : Wi-Fi 802.11ac 2x2 MIMO 2,4 GHz et 5 GHz, Bluetooth 4.1/BLE, récepteur infrarouge,
  • Interface : Gigabit Ethernet, HDMI 2.0, deux USB 3.0 (Type A), micro-USB 2.0, logement MicroSD,
  • Poids : 654 g,
  • Taille : 25 mm x 210 mm x 130 mm,
  • Système d'exploitation : Android 6.0 (Marshmallow) avec Android TV et Google Cast

Prix indicatifs :