ZeDen.net

 
 

La manette

Contrairement aux tablettes Nvidia qui sont livrées sans manette, la Shield TV est fournie avec une manette Shield. C'est un élément à prendre en compte et qui permet de relativiser le prix de la console : une manette Shield toute seule vaut quand même 59,90 €.

Certains auraient peut-être préféré la télécommande. Celle-ci existe mais comme accessoire disponible à part, dans le commerce.


Une manette Shield est fournie avec la console. Elle assure un bon contrôle sur l'ensemble des jeux et applications disponibles.

A mon sens, la manette est un choix plus judicieux puisqu'elle permet de contrôler l'ensemble des applications et jeux. Une télécommande aurait été clairement inutile sur certains jeux Android ou dans le cadre d'un streaming local et distant, ce qui aurait obligé à repasser à la caisse. Bref, la manette est un choix bien meilleur.

Ceci étant, intéressons-nous de plus près à la manette Shield, avec un petit tableau qui compare le poids de la manette entre différentes consoles  –  dont nous excluons volontairement le gamepad WiiU sous forme de tablette.

NomPoids (g)
Manette Shield TV317
Manette Dualshock 4 (PS4)222
Manette Dualshock 3 (PS3)179
Manette Xbox One (avec piles)292
Manette Xbox 360 (avec piles)267
Manette Pro Wii U208
Steam Controller (avec piles)295

Comme vous pouvez le constater, la manette Shield est la manette la plus lourde de ce comparatif. Les masses sont assez bien réparties, et la manette reste agréable à prendre en main, depuis le confort de son canapé.n.

Zoom sur la zone tactile
La manette Shield ressemble à s'y méprendre à une manette Xbox 360. Beaucoup de ressemblances, à l’œil et au toucher, et seules quelques différences trahissent une volonté de réappropriation et d'optimisation : le repositionnement des sticks sur la partie basse et à la même hauteur  –  et non en diagonale, l'intégration d'une zone tactile au centre, et enfin un port microUSB pour la recharge.

Au rang des ajouts, on note enfin la présence d'un port jack et de raccourcis pour régler le volume audio, permettant d'utiliser le casque de son choix et de régler le son sans repasser par la télécommande. Un vrai confort. L'inconvénient, c'est que la surface tactile est sensible et qu'il n'est pas rare de modifier le volume dans le feu de l'action.

Sinon, on a affaire à une manette soignée à laquelle on peut simplement reprocher la rigidité de la croix directionnelle. Ce même reproche, je l'adresse également à la manette originale de la Xbox 360  –  clairement peu adaptée aux jeux de baston.

Notez que la manette communique à la norme wifi direct, et que le temps de latence est imperceptible à l'usage. C'est un des gros points forts de cette manette.

L'inconvénient, c'est que la manette n'est utilisable que par les consoles Nvidia et le PC, à condition de la relier à celui-ci en filiaire. On ne peut pas l'utiliser sur un autre smartphone d'une autre marque  –  contrairement à d'autres manettes utilisant la technologie bluetooth, plus répandue.

Le câble USB

Le câble USB
La console est livrée avec un câble USB. Lorsqu'il est branché à la console via la fiche USB, il sert essentiellement à relier et à recharger la manette Shield. Lorsqu'il est branché à la console via le port microUSB, il permet de transférer des fichiers depuis ou vers un PC, par exemple.

J'ai essayé de connecter la Shield à un PC, en procédant de cette manière, mais Windows a reconnu la Shield comme un périphérique MTU  –  ce qui gêne les transferts de captures photos au format PNG, stockées sur la console. C'est plus facile de passer par l'application ES Explorateur de fichiers, côté Shield, et le module FireFTP sur Firefox, côté PC.


L'échange de fichiers avec un PC est plus efficace avec ES Explorateur, côté Shield, et un client FTP, côté PC

L'alimentation

Nvidia livre un modèle d'alimentation secteur assez «  souple  » dans la mesure où on peut changer les fiches facilement. Trois jeux de fiches sont fournis pour les régions : Europe continentale, Royaume-Uni et Etats-Unis. Notons que cette souplesse est surtout très pratique pour le constructeur, puisque cela permet de proposer un seul pack pour plusieurs régions dans le monde.


L'alimentation avec les fiches fournies : Europe, UK et USA

Les accessoires non fournis

Si vous le souhaitez, vous pouvez procurer deux accessoires optionnels commercialisés séparément :
  • un socle vendu au prix indicatif de 34,99€ pour installer la console à la verticale ;
  • une télécommande spécialement dédiée à la Shield TV et utilisant une technologie wifi plutôt que IR. On peut actuellement se procurer pour 54,95 €
Pour ces deux accessoires, dont je n'ai pas ressenti le manque, ni l'utilité, j'avoue que les prix affichés ne me semblent pas attractifs.


Le socle vertical et la télécommande Shield sont vendus séparément.

Page précédente Page précédente - Présentation détaillée : la console Page suivante - Environnement de test Page suivante
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Spécifications techniques :

Nous reprenons ici les données fournies par le site officiel du fabricant.
  • Processeur : NVIDIA Tegra X1 avec GPU à 256 cœurs et 3 Go de RAM,
  • Fonctions vidéos : Compatibilité 4K Ultra HD (lecture 4K à 60 images/s et enregistrement 4K à 30 images/s. Nombreux formats supportés,
  • Rendu sonore : Surround 7.1 et 5.1 en mode Pass-through via HDMI, lecture audio haute résolution jusqu'à 24 bits/192 kHz via HDMI et USB,
  • Stockage : 16 Go ou 500 Go de base selon modèle, extensible avec carte microSD ou périphérique de stockage USB,
  • Fonction sans fil : Wi-Fi 802.11ac 2x2 MIMO 2,4 GHz et 5 GHz, Bluetooth 4.1/BLE, récepteur infrarouge,
  • Interface : Gigabit Ethernet, HDMI 2.0, deux USB 3.0 (Type A), micro-USB 2.0, logement MicroSD,
  • Poids : 654 g,
  • Taille : 25 mm x 210 mm x 130 mm,
  • Système d'exploitation : Android 6.0 (Marshmallow) avec Android TV et Google Cast

Prix indicatifs :