ZeDen.net

 
 
Après plusieurs mois de batailles judiciaires, l'épisode de Dallas entre Activision et les fondateurs de Respawn Entertainment autour de la licence Call of Duty a pris fin hier. En effet, les avocats des deux camps ont trouvé un accord, dont les détails sont bien évidemment confidentiels. Toujours est-il que les trois plaintes ont été retirées (celle de Jason West et Vince Zampella contre Activision, qui réclamaient un milliard de dollars et le contrôle de la marque Call of Duty ; une contre-plainte d'Activision contre eux ; et enfin une plainte de 42 ex-employés d'Infinity Ward qui réclamaient le paiement de royalties) et il n'y aura pas de procès. Vous pouvez ranger les seaux de pop-corn.
par utr_dragon 4 commentaires, dernier par Anti
Partager

Commentaires

Guly

guili guili
Nb msg : 248
(#1) 01 juin 2012 à 12h50
Sont toujours marrant les procès aux Etats-Unis
L'obéissance engendre la discipline,
La discipline engendre l'unité,
L'unité engendre le pouvoir,
Le pouvoir, c'est la vie.
Anti

pasti
Nb msg : 238
(#2) 01 juin 2012 à 13h17
Ils ont saigné le carnet de cheque ^^
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2482
(#3) 01 juin 2012 à 14h14
Surtout qu'ils l'avaient déjà dégainé récemment !
No comment !
Anti

pasti
Nb msg : 238
(#4) 01 juin 2012 à 16h20
Oui ^^ Par-contre , mon petit doigt me dit , que les 42 millions fera office de petite monnaie en comparaison de ce qu'ils ont reçut cette fois ci ^^
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !