ZeDen.net

 
 

Description de l'outillage

15 minutes sous OCCT
Nous utiliserons OCCT version 4.4.0, l'outil usuel et performant de test d'« overclocking » qui permet d'obtenir le maximum des CPU et GPU en utilisation et donc en chauffe. Cet outil disponible en version freeware est disponible sur le site officiel en téléchargement. On lancera ces tests en pleine charge par phase de 15 minutes ; les mesures sont donc prises en pleine charge et en charge minimum. Ce logiciel a la possibilité de sortir un listing complet avec graphiques à la fin de chaque passe de test. Quasiment chaque composant, et sur différentes valeurs telles que le voltage, la température, les FPS... sera sur ce listing.

Il existe un autre bon outil qui peut être complémentaire d'OCCT, il s'agit de HWMonitor, lui aussi téléchargeable en version freeware (ici). Il permettra plus aisément de lire les valeurs de mesure des différentes sondes présentes sur notre configuration, autre qu'en interprétant les graphiques.

Sonomètre Voltcraft SL-100
Les nuisances sonores seront quant à elles mesurées au sonomètre à 50 cm du côté gauche. Pour ces mesures, nous allons utiliser notre Sonomètre Voltcraft SL-100.

Nous vous invitons d'ailleurs à consulter notre article présentant en détail notre sonomètre.

Regardons plus avant les résultats de ces tests.

Résultats



Après cette batterie de tests, les différentes mesures effectuées vont nous permettre d'en savoir un peu plus sur les capacités du boîtier SG 11. La première constatation à la vue de ce tableau concerne les températures. Avec 34 °C en Idle pour le boîtier et 45 °C pour le processeur, on reste dans les « normes » d'un ventilateur radiateur de bonne conception, même si ici, on ne juge pas le ventirad. En revanche, on se rend vite compte en mode Full que nous sommes en présence d'un boîtier au volume réduit, et avec seulement un ventilateur dans la tour pour évacuer la chaleur d'une alimentation, d'un processeur et d'une carte graphique poussés dans leur retranchement. Jusqu'à 72 °C de température interne au boîtier (après plusieurs passes d'OCCT), et 87 °C pour le processeur. Cette valeur de 87 °C reste élevée, en sachant que la température maximum constructeur, avant détérioration du processeur est annoncée à 105 °C pour l'Intel Core i5-3570k, et que celui-ci tourne à 3,8 GHz pour le test (3,4 GHz non overclocké). Ce delta de presque 20 °C ne permet pas de s'engager dans de l'overclocking de manière confortable avec un ventilateur radiateur en place. En restant sur une configuration à base de ventirad « low profile », il sera nécessaire d'avoir une configuration assez puissante qui ne demande pas de pousser les composants trop haut, tout cela dans une optique de faire du jeu. Pour gagner en température, on pourra rajouter des ventilateurs si l'espace restant le permet, ou se tourner vers des kits de watercooling que l'on adaptera tant bien que mal au SG 11.

C'est au niveau sonore que ce boîtier est plutôt impressionnant, avec seulement 36,9 dB en façade et 42,6 dB sur le côté droit en Idle. J'ai opté pour ce côté, car c'est ici que se trouve le ventilateur fourni, donc normalement le plus sonore. En clair, en position repos, ce Sugo 11 est des plus discrets. En mode Full, la tour Silverstone reste peu sonore, avec seulement 40,2 dB en façade et 46,3 dB sur le côté droit. La nuisance sonore maximum obtenue provient principalement du ventirad, qui doit tourner au plus vite pour évacuer la chaleur, le ventilateur du boitier restant quant à lui un cran en dessous. Quoi qu'il en soit, ce SG 11 ne vous fera pas l'impression d'être dans une salle serveur en plein fonctionnement et c'est un gros point fort.

A l'usage

Le Silverstone SUGO 11 à poste
Après plus d'un mois en ma possession, j'ai trouvé très agréable sa discrétion sonore et son faible encombrement. Je m'en suis principalement servi pour y mettre ma deuxième configuration de jeu, une configuration moyenne mais efficace pour jouer aux derniers FPS comme Rainbow Six Siege ou Star Wars Battlefront. Il est clair que ces jeux ne tournent pas en ultra, mais ils restent fluides et le boîtier Silverstone ne fait pas souffrir mes oreilles et les composants, malgré plusieurs heures de fonctionnement. J'ai eu l'occasion durant cette période d'y insérer une carte graphique Gigabyte Geforce GTX 770 4 GDDR5 OC, qui rentre sans problème en faisant une croix sur les emplacements 3,5", avec les mêmes résultats sonores et thermiques. Outre cette utilisation, le design assez sobre et plutôt classe du boîtier peut en faire un excellent outil près de votre téléviseur pour profiter de tout ce peut apporter une configuration PC (un serveur multimédia, NAS, émulation, etc). Il pourra aisément trouver sa place dans un meuble de par ses dimensions.
Page précédente Page précédente - Installation Page suivante - Conclusion Page suivante
par Brenwald Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche Technique


Design
  • Type de châssis : mini-tour
  • Couleur extérieure : Noir mat - gris anthracite
  • Dimensions (L x P x H) : 270 x 393 x 212 mm
  • Poids : 4,45 Kg
  • Taille maximum carte graphique : 368 mm en longueur et 113 mm en largeur
  • Hauteur maximale ventirad : 82 mm en hauteur
  • Slots d'expansion : 4
Carte mère
  • Format(s) : Micro-ATX, Mini-DTX, Mini-ITX
  • Ports d'extension : 4
Alimentation
  • Alimentation : format PS2 en position haute avec limitation en longueur de 370 mm
Baies
  • Baie 3,5" (max) : 3 (compatible 2,5")
  • Baie 2,5" (max) : 9 (avec les emplacements 3,5")
  • Baie 5,25" (max) : 1
  • Fixation sans outils : Non
Ventilation
  • Ventilation : 1 x 80 mm à l'arrière (optionnel pour une fonction cross-flow) - 1 x 120 mm sur le côté (fourni) - 1 x 80 mm
Ergonomie
  • Front panel : 2 x USB 3.0
  • Audio In - Out

Prix : 79,95 €