ZeDen.net

 
 
Un nouveau challenger est dans la course
Tt eSPORTS est la marque commerciale de Thermaltake pour vendre des claviers, des souris et des casques à destination des joueurs, et plus particulièrement ceux qui pratiquent les shooters à forte dose et en compétition. Cela ne vous aura pas échappé « TT » est une abréviation de « ThermalTake », une société bien connue dans le domaine du matériel informatique, notamment pour ses systèmes de refroidissement CPU et ses boitiers de PC. Mais aujourd'hui, c'est bien un clavier qui nous intéresse, le Tt esports Challenger Ultimate. Il s'agit d'une évolution du Challenger « Pro », mais avec un rétroéclairage plus abouti et quelques changements mineurs de design. Cette nouvelle version vaut-elle le détour ? Réponse dans notre test.



Déballage

La boite du Tt esports Challenger Ultimate est en carton, comme c'est la norme pour ce genre de produit. On remarque qu'elle possède un rabat, également en carton, qui est scratché sur le dessus de la boite. Une fois ce rabat ouvert, on peut découvrir en détails les caractéristiques techniques du clavier, mais pas l'apercevoir.


La boite en carton noir possède un rabat qui permet de présenter ses caractéristiques

Et on comprend pourquoi une fois la boite ouverte. Le clavier est en effet bien rangé dans une boite en carton noire, puis dans une house de protection en tissus noire, elle-même fermée par un grand scratch sur toute sa longueur. Le clavier marque déjà un point d'entrée de jeu, avec cet emballage premium très soigné, mais également par son côté nomade, ce qui devrait plaire aux joueurs habitués des LANs. Une fois la house ouverte, on découvre que le clavier est encore emballé dans un plastique de protection. On frise le sur-emballage !


Une fois la boite ouverte, on découvre le clavier dans sa housse, ainsi que ses accessoires, eux-aussi dans une housse

On voit de suite que le clavier, entièrement noir, mais avec un liseré rouge sur le devant, est de bonne facture. Tout est bien ajusté, et il n'y a pas de couinement désagréable si on appuie dessus. Tout sent donc la qualité, jusqu'au bundle lui aussi bien rangé dans ses housses de protection. Le clavier est accompagné des éléments suivants :
  • Un lot de 8 touches rouges (quatre flèches directionnelles et les lettres WASD)
  • Un lot de deux "touches" sur lesquelles on ne peut pas appuyer pour remplacer les touches Windows
  • le câble tressé, qui est donc amovible
  • un mini ventilateur
  • Le CD de drivers accompagné d'un guide de démarrage rapide


Le bundle se dévoile

Vous l'aurez compris en lisant cette description et en regardant les images qui l'accompagnent, le clavier n'est pas avare en accessoires, et permet de se lancer directement dans l'installation des drivers, puisqu'il y a un CD fourni et qu'il n'y a donc pas besoin de télécharger les drivers sur le site du constructeur. On détaillera la partie logicielle un peu plus loin dans le test, on va d'abord étudier le clavier sous toutes les coutures.

Présentation détaillée

Le clavier Tt esports Challenger Ultimate est un clavier plutôt compact, avec des dimensions réduites de 48 cm de long, 20 cm de large et 2.5 cm d'épaisseur. On apprécie également son poids plume de 422 grammes. Le clavier ne fait pas pour autant des glissades sur le bureau, et il reste bien stable malgré ses quatre patins de taille très réduite. Le Challenger allie noir mat (sur la partie centrale du clavier) et noir laqué (sur les extrémités) avec goût. Sa forme est assez similaires aux claviers Ozone ou Roccat, avec des angles taillés à la serpe, mais il bénéficie toutefois de lignes biaises qui adoucissent le côté « futuriste » et froid que peuvent avoir les claviers des deux marques citées précédemment. En plus d'être compact et léger, le clavier est relativement fin, ce qui contribue à l'homogénéité de l'ensemble.


Le Tt esports Challenger Ultimate est un clavier compact

Le câble USB du clavier fait deux mètres de long, et il est tressé. Ceci est bien évidemment très apprécié à la rédaction où nous avons adopté depuis longtemps cette innovation. Le clavier dispose d'un petit repose poignets qui n'est pas amovible et plutôt abrupt.

Le rétro-éclairage quant à lui couvre toutes les touches, y compris celles des macros et des fonctions, placées sur les côtés gauche et droit. Les 10 touches programmables, 5 de chaque côté, sont en effet réparties dans les parties laquées noires. Les touches de fonctions sont toutes alignées et sont plutôt de petite taille et assez éloignées les unes des autres. Au-dessus du pavé numérique et de la zone la zone insert/suppr. on retrouve des touches multimédias : précédent/suivant, lecture/pause, volume +/-, niveau lumineux et enfin la touche permettant de changer le rétroéclairage à la volée. À noter qu'il y a très peu d'espace entre les différents groupes de touches du clavier (et notamment les touches Impr. écran/arrêt défil/pause sont collées d'un côté à la touche F12 et de l'autre à la première touche multimédia).


Le rétro-éclairage est efficace.

Sur la partie la plus haute du clavier, on trouve autant à droite qu'à gauche deux capuchons en caoutchouc refermant le connecteur femelle du ventilateur de 30 mm fourni avec le clavier. Le constructeur a en effet pensé aux chaudes nuits d'été dans les LANs, quand la chaleur de la salle atteint des sommets pour ventiler les doigts des joueurs et sécher la transpiration. A côté de ces deux connecteurs se trouvent trois petites excroissances en plastique qui n'ont pas d'utilité particulière, si ce n'est autre qu'esthétique. Rien à dire sur le dessous du clavier, si ce n'est que l'on remarque 20 vis noires de fixation. Cela signifie que le clavier est bien stable, bien solide, pas clipsé et donc sans risque de faiblesse des parties plastiques sur le long terme.


La feature en plus : le ventilateur intégré

Installation

LONG chargement en cours
Le logiciel étant fourni avec le clavier, il suffit d'insérer le disque fourni dans le lecteur pour pouvoir passer à l'installation. A noter que la dernière version du logiciel était fournie sur le CD, et il n'a donc pas été nécessaire de passer par la case téléchargement. Une fois le logiciel installé et lancé, on se rend tout de suite compte... qu'il est moche. Mais avant d'en arriver là, vous devrez passer par un temps de chargement. Oui, vous avez bien lu, le driver a une barre de chargement, qui se remplit TRÈS lentement. Chrono en main, il nous a fallu 1"02 pour ouvrir le logiciel, ce qui est tout bonnement honteux, surtout sur une machine de gamer plutôt véloce... Et il ne s'agit pas là d'un premier chargement, puisqu'à chaque nouvelle ouverture du logiciel dans une nouvelle session Windows, vous aurez à le subir. Simple consolation (bien maigre), si vous ouvrez le programme deux fois de suite, vous n'aurez à subir le temps de chargement qu'une seule fois...

Vous pourrez enregistrer des macro complexes
Une fois arrivé dans le logiciel, on s'en rend tout de suite compte de sa relative simplicité. Il permet de gérer plusieurs profils (jusqu'à 5), ce qui est utile pour les familles nombreuses, un peu moins pour les joueurs solitaires. Vous pourrez bien entendu créer vos macro, et les assigner aux boutons de votre choix. Le logiciel permet également de régler le rétroéclairage en choisissant parmi des millions de combinaisons. Et force est de constater que cela fonctionne plutôt bien, les couleurs étant généralement fidèles à ce que l'on peut voir à l'écran. Seul bémol, le logo Tt sur le repose poignets du clavier restera illuminé rouge quelle que soit la couleur choisie. Toutefois, vous pourrez choisir de désactiver sa led si vous trouvez que le rouge sang ne va pas bien avec votre nouvel éclairage rose bonbon. Sur notre configuration de test équipée de Windows 7 64 bits, le logiciel a présenté un petit bug d'enregistrement, qui remettait par défaut le rétroéclairage dans certaines conditions, ce qui s'est avéré pénible et n'a pu être résolu qu'avec une petite manipulation... Le logiciel propose enfin un chronomètre rigoureusement inutile. Ce dernier est vendu comme vous permettant de chronométrer votre temps de jeu, mais il n'est pas automatique. Si vous voulez vous en servir, il vous faudra ouvrir le logiciel (subir son temps de chargement), lancer le chrono, lancer le jeu, jouer, revenir dans le pilote, couper le chrono... Personnellement, je ne m'en suis servi qu'une seule fois, et encore était-ce pour chronométrer le temps de cuisson des pâtes...

A l'usage

Après quelques semaines passées en compagnie de ce clavier, nous pouvons à présent dresser un bilan exhaustif de son comportement, autant en jeu qu'en bureautique.



Le petit ventilateur fourni avec le clavier est le petit « plus » de la marque pour se différencier et apporter sa touche d'originalité. Ce dernier se révèle pourtant dispensable, car il génère bien trop de bruit pour le peu de courant d'air qu'il apporte. On regrette aussi qu'il ne soit pas orientable, préférant avoir un courant d'air dans le visage en été que sur les doigts... Bref, un gadget dispensable, mais qui apporte un petit flux d'air qui pourra sécher la main droite ou gauche (ou, on aurait presque préféré avoir deux ventilateurs d'un coup) d'un joueur en pleine partie de CTF.



Rien à signaler au niveau du repose poignets qui a une forme bien pensée permettant de reposer la paume pendant la frappe ou le jeu, sans gêner le poignet. Venons-en maintenant à la frappe de ce clavier, qui est un élément important de ce type de matériel. Un petit mot sur la technologie utilisée par ce clavier qui est à membrane et non pas mécanique. Cela signifie que les touches sont basses, ne dépassant presque pas du clavier, sont plutôt souples et sont très silencieuses. Le toucher fait penser aux ordinateurs portables, la sensibilité en plus. C'est agréable en bureautique, mais également en jeu où la souplesse apporte de la rapidité. Attention cependant, cela ne s'applique pas aux touches macro qui ont un toucher différent. Elles sont dures, ce qui permet de ne pas les déclencher intempestivement, mais les rend moins agréables à utiliser. De toute façon, il ne s'agit pas de touches que l'on utilise souvent à moins d'être un accro du RTS ou un poulpe.



Un dernier mot sur les touches en abordant le gros point noir de ce clavier. En effet, celui-ci est livré avec un lot de touches supplémentaires rouges pour remplacer les touches traditionnelles ZQSD. Or, il s'avère que bien que le clavier reçu était en français, les touches livrées étaient des WSAD correspondant à un clavier QWERTY. Contacté à ce sujet, le constructeur a confirmé qu'il s'agissait d'un problème au niveau de l'usine, et que les prochaines commandes seraient approvisionnées avec les bonnes touches. A noter également que ces touches ne sont pas « transparentes » ce qui fait que quand on les met, bah, le rétroéclairage ne passe pas au travers...



L'outil pour retirer les touches est facile d'utilisation, mais les touches de rechange ne sont pas prévues pour les claviers AZERTY !
Le clavier dispose de deux ports USB, mais il ne s'agit pas de ports USB3. Vous ne pourrez donc pas y brancher votre clé USB dernier cri, mais cela peut dépanner ou éviter de se pencher sous le bureau si vous êtes fainéant.

Conclusion

Le clavier Tt esports Challenger Ultimate porte bien son nom. Il s'agit en effet d'un excellent challenger dans le monde des claviers pour gamers. Il faut dire qu'il a plus d'un atout pour lui avec sa taille compacte, son toucher agréable et son système de rétroéclairage bien pensé. Le clavier propose en sus quelques features comme le ventilateur intégré qui, s'il n'est pas une révolution, est tout de même une idée sympathique. Malheureusement, le clavier est accompagné par un driver catastrophique et un défaut de sérigraphie sur les touches interchangeables qui font baisser sa note. Mais cela lui laisse donc une belle marge de progression pour une prochaine version.

Produit recommandé par ZeDen


par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Prix 75.79€ chez notre partenaire Amazon

Caractéristiques techniques et fonctionnalités

  • Couleur : noir
  • Interface : USB
  • Technologie : Membrane
  • Nombre de touches Anti-Ghosting Keys : 20
  • Taille de la mémoire interne : 32kb
  • Gestion de câble intelligente
  • Touches multimédia : 7
  • Longueur du câble : câble tressé de 2 mètres
  • Dimension : 480 x 205 x 25mm
  • Poids : 422 grammes