ZeDen.net

 
 
Un Ovni japonais dans la place !
Nos chers FPS ne sont pas fait que d'images, ils sont aussi faits de sons. Impacts de balle, cris et explosions sont toujours de la partie, ce qui nécessite d'avoir de quoi les écouter. Après avoir testé une bonne douzaine de casques pour gamers — qu'ils soient stéréo, 5.1 réel, 7.1 virtuel, sans fil ou bardés de LED — nous ajoutons une nouvelle référence à la section consacrée aux kits d'enceintes, avec les Kro Kraft Speaker Extra Rev B. Conçu par la société japonaise Scythe, plutôt connue pour ses ventirads que pour ces produits audio, ce kit 2.0 pour PC a tendance audiophile fait un peu figure d'ovni, avec son ampli séparé. Est-il digne d’intérêt ? Réponse dans nos lignes !

Déballage

Le produit est arrivé dans un lourd carton de 10 Kg environ. Une fois ouvert, celui-ci a révélé 2 boites :
  • La première, relativement petite, contient l'ampli Kama Amp 2000 Rev B
  • La deuxième, plus imposante, contient la paire d'enceinte Kro Kraft Speaker Rev B.
Combinées, ces 2 références forment le Kro Craft Speaker EXTRA Rev. B.


Le packaging de l'ampli ...


... et celui des enceintes

C'est pas tous les jours qu'on a la chance de voir des packaging multilingue français / anglais / japonais, comme on peut le voir sur les différentes captures ci-dessus. De bonne facture, ils donnent envie de découvrir les produits de plus près.

Présentation détaillée

L'ampli est constitué entièrement de métal. Une de ses particularités est de faire exactement la taille d'une baie 5 pouces et quart. Avec ses pieds amovibles, on voit tout de suite qu'il a pour objectif de permettre une double installation : soit dans un PC, soit au sein d'un ensemble audio / vidéo. Bien sûr, on fera le test dans ces 2 environnements.

Malgré ses petites dimensions, il offre une connectique relativement riche : 3 entrées RCA et une 4e en jack 3,5 mm. En revanche, on pourra regretter qu'il n'y ait pas d'entrée optique. Les connecteurs pour les enceintes sont tout simplement énorme et permettent d'accueillir des câbles de gros diamètre, et sont plaqués or. Autant pour des connecteurs USB sur des souris cela n'a aucun sens, autant ici l'or à sa place.

Un sélecteur en façade permet de choisir l'entrée à utiliser. Il est accompagné de 2 autres boutons : On/Off et Mute, ainsi que 2 potentiomètres pour régler le Trebble et les basses. Le tout est réalisé avec soin, et les 2 potards ont même une position médiane bien pratique. Le Kama s'offre en plus le luxe un peu vintage d'embarquer 2 VU mètres à aiguilles, éclairé en bleu pour ne pas dénoter dans un boitier gaming. Visuellement, c'est une réussite !


Le Kama sous toutes ses facettes.

Les enceintes sont entièrement en bois, enfin plus exactement en MDF d'un cm d'épaisseur. Elles accueillent chacune 2 hauts parleurs visibles, car il n'y pas de grille de protection. On trouve donc un tweeter de 25 mm (aigus et médiums) ainsi qu'un woofer de 10 cm pour les graves. Ce gros woofer est le principal changement par rapport à la première version de Kro craft, où il ne faisait que 88 mm.

Ces enceintes sont relativement lourdes — 3 Kg l'unité — ce qui est toujours signe de qualité pour ce genre de produit. A l'arrière, on retrouve un évent pour les basses : c'est une partie du « Flow Guided Bass-Reflex Structure  », destiné à améliorer le rendu des basses. Pour que cela marche, il faut laisser un peu d'espace derrière les enceintes, ce qui n'est pas toujours facile.

Côté connecteurs, il y a simplement de quoi les brancher à un ampli, que ce soit le Kama ou un autre. Les 2 produits sont fournis ensemble, mais peuvent être utilisés séparément. On retrouve en fait les mêmes connecteurs à vis que sur l'ampli.


Les Kro Craft recto et verso

Un bundle complet
Le bundle fourni est quant à lui assez très conséquent, notamment en termes de câbles :
  • Bloc d'alimentation,
  • Câbles pour haut-parleurs,
  • Manuel d'installation,
  • Câbles Audio (3,5 mm Stereo Mini - RCA / RCA - RCA / Stereo Mini - Stereo Mini),
  • 2 x équerres PCI passe câbles,
  • visserie,
  • Adaptateur molex,
  • Cable usb relais.
C'est l'heure de brancher tout cela !

Branchements - environnement audio / vidéo

Ensemble Scythe et Samsung
La chaine audio vidéo de test est constituée simplement d'une TV LCD Samsung 40C650 et d'un lecteur blue-ray BDE3000, reliés par un câble HDMI. La TV n'est pas très riche en termes de sorties audio : seulement sont présentes une sortie optique et une sortie casque. Le lecteur lui est mieux doté de ce côté-là, et contient notamment une sortie RCA, parfaitement adaptée au Kama.

On a donc essayé le Kama sur les 2 : sur le RCA du lecteur blu-ray et sur la sortie casque de la TV. Dans le premier cas, on a été confronté à un problème assez classique, celui de l’écho. Comme le son sort à la fois sur l'ampli et sur la TV (grâce au HDMI), on se rend compte qu'il y a un léger décalage entre les 2. C'est juste inutilisable comme ça.

Branché sur la prise casque, le phénomène d’écho heureusement disparait, même si ce n'est pas le branchement optimal. On regrette donc l'absence d'une entrée optique qui aurait été bienvenue.

Branchements - environnement PC

En environnement PC, la première étape va constituer à démonter les 4 pieds qui empêchent l'ampli de rentrer dans une baie du boitier de test. Il suffit pour ce faire de se munir d'un simple tournevis cruciforme. Il faut retirer les panneaux latéraux, qui vont révéler les trous de montage classique d'un lecteur DVD par exemple. L'insertion dans la baie se passe ensuite sans anicroche.

La partie connectique est un peu plus compliquée. L'alimentation ne se fait plus par un bloc d'alim externe, mais par un adaptateur sur prise molex. Pour se relier à la carte son, il faudra donc utiliser le câble jack -> RCA, fourni, et qui viendra se brancher sur l'ampli, comme s'il était installé en externe. Les câbles d'enceinte, eux, dans tous les cas, doivent traverser le PC. Pour ce faire, le constructeur fourni une équerre permettant justement de les faire passer. Et bien sûr, pour profiter de la prise USB en façade, qui a simplement pour but d'offrir un point de recharge pour les appareils nomades, il faudra câbler la rallonge « relais USB ».


Le Kama installé dans le PC

Voyons donc ce que ce kit à dans le ventre, maintenant qu'il est branché.

Protocole de tests

N'étant pas équipés d'analyseur de spectre ou d'équipement audio complexe, tous les tests effectués seront donc purement subjectifs.

Musique

Côté musique, nous nous concentrons sur quelques chansons, issues de styles de musique complètement différents, pour observer la polyvalence du kit :
  • Glory Box, de Portishead : chanson d'amour trip hop au son très travaillé, passée à la radio des centaines de fois et incluse dans la BO de plusieurs films, elle a une structure vraiment intéressante dans le cadre de test audio. D'un côté, les instruments à corde et la batterie produisent des sons très graves, vraiment caractéristiques de cette chanson. De l'autre, les violons montent dans les aigus tandis que voix de Beth Gibbons joue dans les médiums.
  • Money, des Pink Floyd : un classique des classiques du groupe de rock progressif mythique, avec ses bruits de caisses enregistreuses et pas mal de médium. Le son épuré de l'époque est aussi un bon test.
  • Humdrum and Humble, de Tears For Fears : Bien moins connu que Shout et Sowing the seed of love du même groupe anglais, ce titre possède une intro de guitares intéressante, qui fait plusieurs allers retours entre la gauche et la droite. Cela va permettre de tester le rendu stéréo d'un kit et donc le positionnement des instruments dans l'espace.
  • Phatt Bass, d'Aquagen : il faut bien un morceau de techno, avec des gros morceaux de boum-boum dedans, pour bien voir ce que le caisson de basse à dans le ventre

Jeux

Sur PC, ce sont les FPS qui vont être à l'honneur :
On fera attention bien évidemment aux bruitages, à la musique et aux voix, dans les différentes situations offertes par ces jeux, que ce soit en mode solo qu'en multi.

A l'usage

Après quelques semaines passées en compagnie des Kro Craft, il est temps de faire le bilan, et autant le dire : nous sommes enthousiastes.

Le kit se révèle être ultra polyvalent : aussi à l'aise dans un PC, qu'à coté, qu'intégré dans un ensemble audio / vidéo. Le bundle complet permet d'utiliser l'ampli Kama de suite, quelle que soit la configuration cible, ce qui n'est pas toujours le cas malheureusement. L'idée de l'intégration de l'ampli dans la tour du PC est à mon sens une bonne idée, servie par une mise en œuvre exemplaire.

Le design est réussi, les enceintes sont sobres et l'ampli a un look à la fois gaming — notamment grâce à sa livrée noire et ses VU mètre retroéclairé bleu — et à la fois audiophile avec sa finition métal et ses potentiomètres solides. La présence d'une prise casque est également un très bon point, même si les gamers auraient bien besoin d'un relai micro.

Coté sonore, on ne peut être que conquis. Au niveau des basses, on n'a pas de bouillie informe que certains caissons de basse cheap produisent. Peut-être qu'on ne descend pas sous les 58 Hz de la fiche technique, mais au moins les basses restituées le sont correctement, et par les 2 enceintes. Se passer d'un caisson de basse devient presque une évidence avec ce kit. Les médiums et les aigus sont bien présentes, sans saturation, même à haut volume.

D'ailleurs, c'est là un point qui pour certains sera un peu négatif : le kit n'a pas une puissance phénoménale. En regardant la fiche technique, on voit d'ailleurs que l'ampli est un peu sous-dimensionné pour les enceintes : 10 W en sortie pour chaque canal, alors que les enceintes sont capables de gérer 20 W en entrée. Le constructeur, conscient du fait, a d'ailleurs un nouvel ampli en préparation. Si on peut faire une soirée avec un kit comme le Rockus 3D 2.1 de Antec, avec 150 W sous le capot, cela sera donc bien moins aisé avec le kit Scythe. Avouons tout de même que ce besoin ne concerne pas forcement tout le monde.

Conclusion

Scythe propose avec le Kro Craft Speaker EXTRA Rev. B un kit très polyvalent, à la finition exemplaire et au bundle conséquent. On ne pourra lui reprocher que l'absence d'une entrée optique, et de manquer d'un poil de pêche pour sonoriser un grand salon. Mais dans l'ensemble, le rapport qualité/prix est tout simplement excellent, car ce kit pour 100 euros offre une qualité de son digne de kit 3 fois plus chers. Nous recommandons donc chaudement ce kit provenant du pays du soleil levant !

Produit recommandé par ZeDen


par Xpierrot 2 commentaires, dernier par SuperTaupe
Partager

Commentaires

JBs

Rédacteur Hardware
Nb msg : 263
(#1) 18 décembre 2012 à 11h28
Petit mais costaud ^^
i7 5820K | Antec Mercury 360 | Carte mère Gigabyte GA-X99 Gaming G1 Wifi | 48 Go DDR4 3000 MHz -Kingstom | Cartes graphiques : GTX 1080 Ti | Alimentation Be QUIET ! 850 W Platinium | 980 Go SSD RAID-0 | 4 To HDDs
SuperTaupe

ex-Rédacteur HW
Nb msg : 111
(#2) 26 décembre 2012 à 20h32
ça m'a l'air vraiment bien ce systeme
The right man in the wrong place can make all the difference
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Caractéristiques techniques et fonctionnalités

  • Nom : Kro Craft Speaker EXTRA Rev. B
  • Référence : SCBKS-1100-EXB

    Kama Bay AMP 2000 Rev. B
  • Sorties :
    • 2 x Hauts parleurs
    • Casque

  • Entrées :
    • 3 x RCA
    • 1 x 3,5 mm Stéreo

  • Amplificateur : YAMAHA YDA138(D-3)
  • Nombre de canaux : 2 Stéréo
  • Sortie max : 10 W x 2 Canaux
  • Efficacité maximum : 88% (8 ohms / 10 W)
  • Rapport signal / bruit : 103 dB / 95dB
  • Distorsion Harmonique : 0,02% (1 KHz / 8 ohms)
  • Casque : 50 mW x 2 canaux
  • Dimensions: 152 x 113 x 41 mm
  • Poids : 760 g

    Kro Craft Speaker Rev. B
  • Plage de fréquence : 58 Hz - 20 kHz (85 dBA)
  • Impédance: 8 Ohms
  • Entrée Maximum : 20 W
  • Tweeter : 25 mm Soft Dome
  • Woofer : 100 mm Concave
  • Système : Flow Guided Bass-Reflex Structure
  • Dimensions: 144 x 250 x 210 mm
  • Poids : 3,1 kg par enceinte
  • Prix de l'ensemble : environ 120 euros