ZeDen.net

150 W dans la place !
Nos chers FPS ne sont pas fait que d'images, ils sont aussi faits de sons. Impacts de balle, cris et explosions sont toujours de la partie ce qui nécessite d'avoir de quoi les écouter. Après avoir testé une bonne demi-douzaine de casques pour gamer, qu'ils soient stéréo, 5.1 réel, 7.1 virtuel, sans fil ou bardé de LED, nous inaugurons une nouvelle section consacrée aux kits d'enceintes. Pour cette première, c'est un kit 2.1 SoundScience, nouveau venu sur la scène audio qui passe sur le grill. Avec un mode 3D intégré, de multiple entrées et une puissance de 150 W RMS, le Rockus 3D trouvera-t-il une place sous votre bureau ?


Caractéristiques techniques et fonctionnalités

Le site officiel de SoundScience, filiale d'Antec nous présente les informations suivantes concernant son kit 2.1 :
  • Kit
    • Poids : 8.5 kg
    • Puissance Totale : 150 Watts Maximum (Attention, ce n'est pas une valeur RMS)
    • Sortie S.P.L Maximum : 95 dB
    • Rapport Signal/bruit : 88 dB
    • Gamme de Fréquences : 10 Hz - 20 kHz
    • Mode Musique : pour une reproduction fidèle du son stéréo
    • Mode 3DSST : son 5.1 virtuel pour une meilleure expérience des jeux et des films

  • Entrées
    • Analogiques : 3,5 mm et RCA
    • Numérique : Optique (TOSLINK)

  • Satellites :
    • Dimensions : 144.8 mm (H) x 119.4 mm (W) x 160 mm (D)
    • Puissance : 2 x 25 Watts
    • Matériau : Aluminium anodisé, pour réduire les vibrations
    • Blindage magnétique

  • Caisson de basses :
    • Dimensions : 350,5 mm (H) x 195,6 mm (L) x 269.2 mm (P)
    • Puissance : 100 Watts
    • Matériau : MDF

  • Garantie : 2 ans
  • Prix : 159,95 € chez notre partenaire materiel.net

Déballage

Surcarton de protection
Le kit 2.1 est arrivé dans un emballage d'un genre particulier. En effet, il est constitué de 2 cartons emboités l'un dans l'autre, comme des poupées russes. Le premier est un carton de protection marron, estampillé SoundScience, comme on peut le voir sur la photo ci-contre. On remarque tout de suite l'avertissement jaune sur fond noir : ce n'est qu'un emballage pour le transport, il y en a un second, en couleurs, pour la mise en rayons.

Effectivement, une fois retirée la première couche, on découvre un packaging bien plus sexy, qui met le Rockus 3D en valeur :


Le Rockus sous toutes les coutures

Une fois ouverte, on peut faire l'inventaire de ce qu'il y a dans la boite :
  • 2 satellites
  • Caisson de basse,
  • Télécommande
  • Câble jack 3,5 mm vers jack 3,5 mm
  • 2 câbles haut-parleurs
  • Câble RCA vers jack 3,5 mm
  • Câble télécommande
En fournissant les câbles périphériques, le constructeur permet de profiter « out of the box » du Rockus, ce qui est à son honneur. Rien de plus rageant que de pas avoir le bon câble. Cependant, le câble optique manque à l'appel, seules les entrées analogiques ont les câbles adéquats dans la boite.

Si on regarde d'un peu plus près, on voit qu'Antec fait les choses avec un soin particulier : tout est ensaché individuellement, même le manuel d'utilisation ! C'est donc la garantie que tout arrive parfaitement intact jusqu'à destination.


Plein de sachets plastiques

On peut maintenant passer à la revue de détails des différents éléments constituant ce kit.

Présentation détaillée


Satellites

Les 2 satellites sont identiques, et autant le dire : ils sont très classes. L'aluminium anodisé est du plus bel effet, la finition est exemplaire, le design élégant. Quand on en soupèse un, on sent bien le poids, ce qui est preuve d'une certaine qualité de fabrication. On mesure sur la balance, ce qui n'est pas négligeable. On verra plus tard si le choix de construire des enceintes en métal à un impact sur le son, car c'est plutôt le bois qu'on utilise de manière habituelle. L'enceinte et le pied sont en fait d'un seul tenant, il faudra donc obligatoirement les poser sur le bureau car il n'y a aucun moyen de les fixer au mur.

A l'arrière se trouve un connecteur RCA, qui est un standard pour la connexion audio.


Un design réussi

Caisson

Le caisson de basse a une forme de tour, ce qui vu le cœur de métier d'origine d'Antec — les boitiers PC — n'a rien de vraiment surprenant. Fabriqué en MDF (Medium Density Fiber), plus communément appelé Medium, il renferme l'alimentation du kit, l'amplificateur, le radiateur de l'amplificateur et un subwoofer de 16,5 cm de diamètre. Le tout n'occupe qu'un volume assez restreint, ce qui est assurément un plus de ce kit. Il trouvera sa place assez rapidement, plus rapidement en tout cas que s'il avait été cubique comme cela se fait parfois.


Un caisson format tour

On découvre au dos du caisson que toute la connectique y est centralisée : borniers pour les enceintes gauche et droite, les connecteurs d'entrées jack, RCA et optique, la prise pour la télécommande.

Les 2 types d'entrées analogiques et l'entrée numérique permettent de relier vraiment n'importe quel type de source sonore, et c'est un point fort du kit, sans nul doute. Il faut savoir que les prises jack et RCA peuvent fonctionner simultanément.

Coté réglage, on retrouve simplement un interrupteur 3 positions pour régler le niveau de basses. On pourra regretter que ce ne soit pas un potentiomètre, qui permettrait un réglage plus fin.

Branchements

De nombreux câbles sont fournis
Les branchements sont simples et bien détaillés dans la documentation, on n'aura donc aucun problème à faire fonctionner ce kit rapidement. Les câbles fournis respirent la qualité : La section de câble utilisée pour les enceintes est très importante (AWG20), soit bien plus à ce qui se fait habituellement sur les kits pour PC. Rajoutez à cela du plaquage or, ce qui a du sens dans le cadre de l'audio de ce niveau, et vous obtenez un câblage très homogène avec le reste du kit. Dommage qu'ils soient de longueur restreinte : si on veut mettre les satellite de part et d'autre d'un bureau, on sera obligé de placer le caisson de basse au milieu en dessous.

Télécommande

La base de la télécommande filaire est bien large, ce qui lui assure une bonne stabilité, elle ne se renversera pas quand on la manipule, même d'une seule main. Sa forme rappelle vaguement un champignon, dont le « chapeau » permet de régler le volume sonore tandis que le bouton placé le « pied » permet de switcher entre les différents modes de fonctionnement.


Un champignon ?

Un appui court sur ce bouton bascule entre le mode Music et le mode 3DSST, pour les jeux et les films. Un appui long permet d'activer soit l'entrée numérique, soit les entrées analogiques. Un ensemble de 4 LEDs de couleurs différentes indiquent l'état du kit.


Et 1, et 2, et 3 LED

Protocole de test

On va bien entendu tester le Rockus dans ses modes "Music" et 3DSST, mais aussi avec 3 sources :
  • Carte son Creative X-Fi Fatal1ty en sortie analogique
  • Carte son intégrée Realtek en sortie numérique
  • Nintendo Wii
N'étant pas équipés d'analyseur de spectre, tous les tests effectués seront donc purement subjectifs.

Musique

Côté musique, nous nous concentrons sur quelques chansons, issues de styles de musique complètement différents, pour observer la polyvalence du kit :
  • Glory Box, de Portishead : chanson d'amour trip hop au son très travaillé, passée à la radio des centaines de fois et incluse dans la BO de plusieurs films, elle a une structure vraiment intéressante dans le cadre de test audio. D'un côté, les instruments à corde et la batterie produisent des sons très graves, vraiment caractéristiques de cette chanson. De l'autre, les violons montent dans les aigus tandis que voix de Beth Gibbons joue dans les médiums.
  • Money, des Pink Floyd : un classique des classiques du groupe de rock progressif mythique, avec ses bruits de caisses enregistreuses et pas mal de médium. Le son épuré de l'époque est aussi un bon test.
  • Humdrum and Humble, de Tears For Fears : Bien moins connu que Shout et Sowing the seed of love du même groupe anglais, ce titre possède une intro de guitares intéressante, qui fait plusieurs allers retours entre la gauche et la droite. Cela va permettre de tester le rendu stéréo d'un kit et donc le positionnement des instruments dans l'espace.
  • Phatt Bass, d'Aquagen : il faut bien un morceau de techno, avec des gros morceaux de boum-boum dedans, pour bien voir ce que le caisson de basse à dans le ventre

Jeux

Sur Wii, on va bien entendu mettre la série des Guitar Hero à contribution pour la musique, avec des morceaux puissants, comme My Curse, de KillSwitch Engage présent dans GH3, ou bien Walk this way d'Aerosmith dans le Guitar Hero consacré au groupe.

Sur PC, ce sont les FPS qui vont être à l'honneur :
On fera attention bien évidemment aux bruitages, à la musique et aux voix, dans les différentes situations offertes par ces jeux, que ce soit en mode solo qu'en multi.

A l'usage

Après quelques jours passés en compagnie du Rockus 3D 2.1, il est temps de faire le bilan, et autant le dire : nous sommes enthousiastes.

Un câblage de qualité ...
Côté look, et côté fabrication, il n'y a rien à redire : des câbles aux enceintes, Antec / SoundScience maitrise son sujet d'entrée jeu pour un premier modèle, ce qui n'est pas chose courante. L'emballage très soigné est l'assurance d'un transport sans souci, même si les esprits chagrins diront qu'il n'est pas forcément très « vert » avec les multiples sachets plastiques.

La télécommande se révèle être très pratique à l'usage, les petites LED permettant de savoir instantanément les modes qui sont activés en un seul coup d’œil. La taille du bouton mute est vraiment appréciable et le réglage du volume est précis, même si de manière générale, le niveau de finition de cet élément est un cran en dessous du reste.

Le mode Musique porte bien son nom : le DSP 3DSS made in Antec y est en effet désactivé, et les différents titres joués sur ce kit ont été mis en valeur avec brio. Utiliser un ensemble d'enceintes avec ce niveau de prestation permet déjà de faire certaines découvertes dans des titres qu'on est pourtant très habitués à écouter : un instrument un peu caché se dévoile, un effet se révèle.

Lorsqu'on active le mode 3DSS pour les jeux, on sent tout de suite la différence par rapport au mode Music. Le premier effet qu'on entend tout de suite, c'est que les sons deviennent plus graves. Cela donne une puissance bienvenue aux tirs et aux explosions. Le positionnement des ennemis semble un poil plus précis dans ce mode. Le petit inconvénient est que les sons d'ambiance ne plus très reconnaissables, et que les voix des cutscenes ont un rendu moindre. Dans un jeu solo, il sera recommandé de switcher entre les 2 modes suivant qu'on est ingame ou dans les cutscenes.

... et un design qui claque
Globalement, le kit est bien équilibré : les basses ne peuvent pas noyer les médiums qui ne peuvent pas étouffer les aigus, surtout quand l'entrée optique est utilisée. Toute la gamme de fréquence est rendue de manière proportionnée et harmonieuse, ce que certains pourraient qualifier de sonorité quasi parfaite, tandis que d'autres pourront y voir un manque de personnalité. En analogique, c'est forcément un poil moins bon, avec des médiums très légèrement étouffés et des aigus peut être un peu trop mis en avant. Mais le son est aussi une question de goût, et en tant que tel, est subjectif. Une chose est sûre, à la rédaction, on est sous le charme. Pas besoin de jouer pendant des heures avec des boutons dans tous les sens pour profiter de la substantifique moelle : le Rockus se livre tout de suite. Les ingénieurs de SoundScience ont su y faire ! Et côté volume disponible, il y a là de quoi se rendre sourd plus d'une fois !

Au chapitre des regrets, car il y en a toujours, l'absence de prise casque pour ce niveau de prix pourra en rebuter certain pour qui cette fonctionnalité est requise. Mais pour des joueurs, une prise casque n'est que la moitié de la solution, car il faudrait également une prise micro, et ça, aucun kit sur le marché actuellement n'en propose. On aurait aussi aimé que les câbles reliant les satellites au caisson soient plus longs, pour permettre un positionnement plus souple.

Conclusion

Antec, via sa filiale SoundScience fait une entrée remarquée avec ce premier produit dans le domaine de l'audio. Le Rockus 3D nous a vraiment séduit, que ce soit par son look, ses fonctionnalités et surtout, sa sonorité puissante et homogène, surtout en optique. Il lui manque peut-être une prise casque, mais avec son excellent rapport qualité/prix, on lui pardonne facilement ce petit oubli.

Produit recommandé par ZeDen


par Xpierrot 3 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager

Commentaires

Guly

guili guili
Nb msg : 240
(#1) 24 octobre 2011 à 21h22
Pas mal du tout, ça donne envie de les acheter
Black Rock ★ Shooter
MST

sexuellement transmissible
Nb msg : 66
(#2) 25 octobre 2011 à 02h39
Xpierrot :
ou bien Walk this way d'ACDCAerosmith dans le Guitar Hero consacré au groupe
Spécialiste FPS russes, FPS Creator, et TPS :)
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1330
(#3) 25 octobre 2011 à 06h46
Je devais être fatigué quand j'ai écris ça, merci MST de la relecture, j'ai corrigé
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

  • ZeDen teste les enceintes SoundScience Rockus 3D