ZeDen.net

 
 
le V1020, avec un V comme Victoire ?
Lian Li est un constructeur de boitiers en aluminium dont la renommée n'est plus à faire et dont le catalogue contient de très nombreuses référence. La fin d'année 2010 a été faste en nouveaux modèles, et c'est ainsi que nous allons nous intéresser à une moyenne tour. Le PC-V1020 combine les dernières nouveautés, comme l'USB3, aux technologies propriétaires brevetées que le constructeur intègre dans ses modèles, et en y rajoutant certaines features peu courantes comme des roulettes. Est-ce une recette gagnante ? La réponse dans la suite de l'article !


Déballage

L'imposant carton attire bien évidemment l'œil, avec une belle du photo du boitier. En s'approchant, on voit à droite la longue liste de fonctionnalités embarquées dans cette moyenne tour aux dimensions généreuses.
  • Convertisseur d'emplacement 3,5" en 2 emplacement 2,5" avec système anti-vibration
  • Cage de disques durs avec système de rondelles en caoutchouc anti-vibration breveté
  • I/O sur le dessus du boitier
  • Système d'organisation de câble sans outil
  • Emplacement 5,25" sans outil
  • Système d'assemblage facile pour les panneaux latéraux
  • Ventilateurs monté sur système anti-vibration
  • Roues en métal avec frein
  • Ventilateurs et filtres anti poussière démontables
  • Tiroir pour carte mère


Le V1020 sort de l'oeuf

On reviendra plus en détail sur chacun de ces éléments, qui donnent envie de découvrir le boitier de plus près. Bien protégé dans ses polystyrènes et sous son film plastique, le V1020 a été bien à l'abri durant son voyage depuis Taiwan jusqu'à la rédaction de Zeden.

Vue Extérieure

100% alu, et 100% perforée
Le PC-V1020 adopte un look résolument sobre et haut de gamme, sans fioritures. On aime ou on n'aime pas, mais sa façade avant ne peut laisser indifférent. Pour la ventilation, elle est perforée de manière assez dense sur toute sa surface, et sur la partie basse, on voit les 2 ventilateurs de 140mm d'aspiration, derrière leur filtre anti poussière. Sur la partie haute, on voit qu'il y a 3 emplacements disponibles, dont les 2 premiers sont prévus pour accueillir des unités optiques, comme un lecteur DVD ou un graveur blu-ray. En effet, Lian Li a intégré des cache façade de lecteur / graveur qui permettent de choisir les meilleurs équipements sans risquer la faute de goût avec le reste du boitier. On peut ainsi installer un graveur dvd à la façade beige sans que cela se voit, un coup de génie. Les LEDs de mise sous tension et d'activité des HDD sont situées tout en haut à droite de la façade.

Que de ports sous la trappe
Sur le dessus, on trouve bien évidemment le bouton power et le bouton reset, plus petit, tous deux situé à droite de la trappe des ports. Quand on la soulève, on y trouve :
  • 2 jack audio pour le micro et le casque
  • 4 ports USB 3 (noter la couleur bleue de l'intérieur du port, spécifique à la 3 eme révision de la norme USB)
  • 1 port E-sata
Le tout se révèle pratique pour ceux qui ont le PC sous le bureau, moins pour ceux qui l'ont sur le bureau.
On voit également le ventilateur de 140 mm d'extraction.

4 roulettes et un frein, le tout en alu
Cependant, le V1020 n'est pas conçu pour être posé en hauteur mais pour être sur le plancher des vaches. En effet, il est doté de 4 roulettes mono directionnelles en métal cerclées de caoutchouc. Le boitier peut ainsi rouler d'avant en arrière et d'arrière en avant, mais pas dans d'autres directions. C'est dommage que le constructeur ne soit pas allé au bout de la démarche avec des vraies roulettes. Un levier de frein est également présent, permettant de bloquer facilement le boitier.

Le tiroir très complet
Le dos du boitier laisse apparaitre le système de tiroir pour carte mère, intégralement de couleur alu, fixé par 8 vis à main au reste du boitier. On voit donc rapidement que lorsqu'on va retirer le tiroir, le ventilateur d'extraction arrière et les orifices passe tuyaux vont venir avec. Cela voudrait dire qu'il sera possible de faire le montage de sa carte mère et, le cas échéant, de son système de watercooling en étant à l'aise sur une table ou un bureau.
On peut également remarquer la trappe pour l'alimentation, située en bas de la tour. Elle aussi fixée par des vis à main, elle permettra en fait de glisser l'alimentation à l'intérieur du boitier.

Il est maintenant l'heure d'ouvrir le V1020 en démontant le panneau latéral gauche. Lian Li a réussi à innover sur le système de verrouillage. On pensait qu'il n'y avait pas d'alternative à la sempiternelle vis à main, on se trompait. Le constructeur intègre un système de loquet avec une vis imperdable. On dévisse à fond la vis, celle ci ne se détache pas complètement et on tire légèrement dessus. A l'intérieur, une tige qui traverse le boitier sur toute la longueur recule et libère ainsi les encoches du panneau. Tout simple, mais tellement efficace qu'on se demande pourquoi ce n'est pas en standard. Une autre bonne surprise vient du panneau qu'on vient de retirer. Avec ces 4 coins complètement arrondi, il n'y a plus ni blessure ni rayure possible.

Vue Intérieure

Que de place !
Ensuite, si on s'attarde un peu plus, on remarque que l'intérieur n'est pas complètement noir comme c'est le cas sur les boitiers black de la marque quand il y a une fenêtre en plexiglas, dont est dépourvu le 1020. Le mix noir et couleur alu est très plaisant à l'œil et permet de mieux distinguer les différentes parties du boitier, notamment le support démontable d'alimentation ainsi que le gros tiroir supportant la carte mère. Les emplacements de disque dur sont très nombreux puisqu'on en compte pas moins de 7. Pivotées de 90 °, ces cages de disques disposent d'un emplacement convertible en 2 pouces 1/2.

un bundle bien fourni
Lors de l'ouverture, on remarque immédiatement aussi la boite en carton solidement fixée par un gros collier en plastique et qui contient le bundle. Celui-ci est bien évidemment de tout premier ordre :
  • Un buzzer pour la carte mère
  • 5 vis à main de boitier
  • 12 vis classiques pour DD 3,5"
  • 34 vis à main à rondelle caoutchouc pour DD 3,5"
  • 4 vis pour le bloc d'alimentation
  • 9 vis à main, de 2 longueurs différentes, pour la carte mère
  • 8 vis à rondelle caoutchouc pour DD 2,5"
  • 4 vis normales pour DD 2,5"
  • 1 équerre PCI passe câble
  • Un convertisseur USB3/USB2
  • Trois colliers en plastique
  • Un guide d'installation multilingue illustré avec photos
  • Une feuille A4 recto verso présentant une liste assez conséquente d'accessoires Lian Li / Lancool
  • Une boite en plastique
On remercie Lian Li d'avoir inclus une boite en plastique, car avec 76 vis et 42 rondelles caoutchouc livrées, celle-ci est indispensable.

Une fois la boite retirée, on peut continuer le tour du propriétaire. Le boitier dispose d'un vaste espace jusqu'aux baies 5 pouces, ce qui permet au PC-V1020 d'accueillir des cartes graphiques jusqu'à 30.5 cm de long. Une HD6970, mesurant un petit moins de 28 cm, pourra donc rentrer sans chausse-pieds.

L'alimentation est quant à elle positionnée en bas. On retrouve de plus en plus cette disposition dans les boitiers un tant soit peu évolués, permettant ainsi à l'alimentation de pas aspirer de l'air chaud et de ne pas la faire chauffer d'avantage.

La configuration à installer

La configuration de test est la suivante :
  • Carte mère Gigabyte P55A-UD3R
  • Processeur Intel Core i5 750 2.66 GHz @ 3.2 GHz
  • Ventirad Noctua NH-D14 (lire notre test)
  • Ram Crucial Ballistix Tracer DDR3 (2 x 2 Go) (lire notre test)
  • Carte graphique Gainward HD4870 Golden Sample
  • Disques durs : 1 x samsung spinpoint F1 1 To + 2 x western Digital 200 Go
  • Alimentation Corsair HX 750 W

Montage

L'opération va permettre de voir ce que vaut réellement le boitier en pratique, et voir ce que vaut la documentation que l'on va suivre, notamment pour l'ordre de montage des éléments.

Disques Durs
Pour chaque disque dur, on commence par visser 4 vis dotées de rondelles en caoutchouc. Ensuite, on insère les disques dans les emplacements prévus, en les faisant coulisser sur les patins, ce qui fait que les disques ne touchent pas directement la carcasse métallique pour éviter les vibrations. La dernière étape consiste à déplacer la barre de verrouillage, et le tour est joué. L'espace disponible aux alentours de la cage de disques durs autorise leur montage soit connecteurs vers le fond du boitier, soit l'avant, à la convenance de l'utilisateur.


Un montage très simple et très rapide

Graveur DVD
Le montage du graveur DVD se fait quant à lui avec un peu plus de difficulté, et il faudra lire la notice attentivement et jouer du tournevis pour s'en sortir. Cela est directement lié à la présence des caches façade de lecteurs optiques. Pour installer le graveur DVD, il faut au préalable retirer le cache du 3 eme emplacement 5 pouces, en enlevant 4 vis à main. Puis, on devise les 2 vis retenant le cache façade, qu'on descend dans le 3 eme emplacement maintenant vide. On peut donc rentrer l'unité optique, et il faut maintenant faire toutes les opérations à l'envers pour remettre la cache façade. La dernière étape est la plus simple : on aligne le trou de vis du DVD avec celui du support du loquet, on referme le loquet jusqu'au verrouillage, et voila, c'est solidement verrouillé. A noter que ce n'est à faire que d'un seul côté.


Un mauvais moment à passer : l'installation du graveur dvd

Malheureusement, on verra plus bas dans l'article que les caches façades ont un autre inconvénient...

Alimentation
Le système adopté pour le montage de l'alimentation sors des sentiers battus. C'est un système encore différent de celui du Lancool K62. Ici, on rentre le bloc ATX par l'arrière du boitier, après avoir fixé la trappe à l'alim. Celle ci vient ensuite s'appuyer sur une barre de soutènement, et il n'y a plus qu'a revisser la trappe au boitier. Franchement, le principe du levier adopté dans le K62 est bien plus simple, et ne nécessite aucune vis, même si celui du V1020 semble pouvoir accueillir n'importe quel bloc, même ceux aux dimensions un peu exotiques.


Un montage différent de ce qui se fait habituellement

Carte mère
Ici va s'arrêter le temps du tout sans outil. En effet, les entretoises de carte mère sont livrées directement vissées sur le fond du boitier. Si elles ne sont pas correctement disposées pour votre carte mère, il faudra une pince pour les desserrer, car sinon c'est impossible à la main. On préfèrerait que Lian Li fournisse les entretoises dans un petit sachet, pour poursuivre la philosophie du sans outil jusqu'au bout. Cependant, les emplacements utilisés par les cartes mères sont de plus en plus homogènes, et les trous de la Gigabyte de test correspondaient parfaitement avec les entretoises pré installées.


Le tiroir de carte mère : que du bonheur !

L'utilisation de vis à main sur la carte mère relève du pur génie. Tellement simple, mais tellement efficace. De plus, les vis sont livrées en 2 longueurs de tête différente, ce qui permet de trouver une vis adaptée pour chaque emplacement sur la carte mère, notamment pour les coins encombrés par les condensateurs. Tous les constructeurs devraient suivre cet exemple.

Concernant l'emplacement du « shield » du bloc de connecteurs, celui-ci s'est installé sans forcer, ce qui est une preuve indéniable de la qualité de l'usinage du boitier.

Finalisation
Pour terminer l'assemblage de la configuration, on réinstalle le plateau de la carte mère en le faisant coulisser. L'opération se déroule en douceur, sans forcer, et se termine en revissant les 8 vis à main. Il n'y a plus qu'à réaliser le reste des branchements : sata pour les disques dur et le graveur, électrique pour la carte graphique et les ventilateurs de boitiers, sans oublier le front panel. Les câbles en provenance du panneau de commande (boutons / usb / audio / USB3 / e-Sata /LED) sont de la bonne longueur, contrairement à ce qu'on avait remarqué sur le Lancool K-62. L'équerre PCI perforée livrée permet de faire passer les câbles USB proprement vers les ports arrières, comme à ce jour aucune carte mère n'embarquent de ports USB 3.0 internes. Cependant, dans cette équerre, on ne peut faire passer que 2 des 4 câbles USB. Mais Lian Li a tout prévu. Grâce à son adaptateur USB3 externe -> USB2 interne, il est facile d'utiliser les ports USB2 de la carte mère.


Fin de l'installation

Après avoir refermé la tour, aussi simplement qu'on l'avait ouverte, il est temps de voir le résultat final, en appuyant sur le bouton power !

Boitier sous tension
la façade illuminée du V1020
Une fois allumé, le V1020 illumine ses 2 ventilateurs frontaux d'une lumière bleutée chère à Lian Li. Associée à la façade perforée, l'effet de lumière est assez sympa et ne fait pas (trop) jacky. Les 2 autres ventilateurs sont quant à eux dépourvus de Led.

En revanche, le cache façade, encore lui, se révèle être incompatible avec notre graveur de test, doté d'un bouton « eject » rond et affleurant. Le système Lian Li part du principe que l'unité optique dispose d'un bouton rectangulaire physique, à l'ancienne. Du coup, pour profiter du cache façade, il faudra bricoler, ce qui fait tache dans un boitier à ce prix là.

On remarquera également que lors du processus de montage, quelques petites rayures sont apparues sur la robe noire du Lian Li. De manière générale, il faudra prendre grand soin de ce boitier qui marque facilement. On peut même voir des traces de doigts sur le métal.

Reste à savoir comment le V1020 va gérer la chaleur et le bruit générés par la configuration de test.

Performances thermiques et nuisances sonores


Description de l'outillage
Pour les tests, nous allons utiliser notre Sonomètre Voltcraft SL-100. Nous vous invitions à consulter notre article présentant le sonomètre article présente en détail notre sonomètre, et un autre présente en détail notre thermomètre.

Les logiciels suivants sont utilisés :
  • 30 minutes sur le grill
    OCCT 3.1.0 : l'outil royal de test de overclocking : il pousse le CPU dans ses retranchements pour le faire chauffer au maximum. Direction le site officiel pour le télécharger. On ferra des passes de 30 minutes du benchmark OCCT classique
  • Furmark 1.8.2
Prototocole de mesure
Il s'agit de mesurer les températures, en idle et en charge, du processeur et de la carte graphique, et ce dans 2 configurations de ventilation différente. Pour faire monter le système en température, on ferra tourner simultanément et pendant 30 minutes Furmark, en 1920*1200, et OCCT.

Hardware Monitor permettra de lire les sondes de températures intégrées au CPU et au GPU. Dans la première configuration de ventilation, les 4 ventilateurs du Lian Li seront branchés à pleine vitesse. Dans la seconde, on optimise la ventilation : on débranche le ventilateur de 120 mm arrière, et on utilise des adaptateurs ULNA, que le constructeur autrichien Noctua fournit en standard pour réduire la vitesse de rotation de ses produits de refroidissement, sur les 3 ventilateurs de 140 mm.

Les nuisances sonores seront mesurées au sonomètre, à 50 cm de la façade.

Voici désormais ce qu'on attendait le plus, les résultats !

Résultats
ConfigurationMin Temp CPU (°C)Max Temp CPU (°C)Min Temp GPU(°C)Max Temp GPU(°C)Bruit face (dB)
Ventilation à fond3457356144.2
Ventilation optimisée3861426440.4

Avec une ventilation à fond, le V1020 rafraichit très efficacement la configuration, aussi bien au niveau du CPU que du GPU. Mais cela a un prix, puisque le bruit généré est assez élevé. De manière subjective, cette fois, le souffle est bien présent mais est assez homogène, pas très désagréable pour les oreilles.

Lorsqu'on réduit la ventilation, les températures remontent logiquement. Cette hausse reste cependant assez légère pour le CPU et le GPU. Il faut surtout regarder le bruit, qui a baissé d'environ 4 dB, ce qui est représente une différence très audible par rapport à la configuration de ventilation précédente. Subjectivement, le souffle est bien moindre que dans la configuration à 4 ventilateurs.

On voit donc que n'utiliser que 3 ventilos sur 4 et avec une réduction de la vitesse de rotation offre un très bon compromis température / bruit.

Prix, disponibilité et variantes du PC V1020

Ce nouveau Lian Li est d'ores et déjà disponible dans l'hexagone. Il est disponible au tarif de 269.99 euros chez notre partenaire materiel.net. Dans l'absolu, c'est cher, mais il ne faut pas oublier que sur le segment des boitiers alu haut de gamme, ce genre de tarif est (malheureusement) répandu.
A noter qu'il existe 2 variantes de couleur du boitier testé, dont la référence complète est V1020B, pour Black :
  • Une version tout silver, le PC V1020 A. Également disponible chez materiel.net au même prix que la version noire.
  • Une version rouge, le PC V1020 R. Elle sera bien plus difficile à trouver. L'intérieur a une finition noire spécifique.

Conclusion

Doté d'un tarif élevé mais malheureusement classique pour ce niveau de finition, ce boitier signé Lian Li offre une relative aisance de montage et une évolutivité sans faille. Les performances sont bien évidemment au rendez vous pour cet objet au design bien étudié, quoiqu'un peu fragile. Le constructeur Taïwanais fait encore preuve, avec brio, de son savoir faire pour marier fonctionnalité et esthétisme, mais devrait revoir son système de cache-façade.

Produit recommandé par ZeDen


par Xpierrot 3 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager

Commentaires

Grounch

Gros Membre
Nb msg : 1068
(#1) 20 février 2011 à 16h42
Ca doit etre un vrai gouffre a poussière cette face avant toute perforée!
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1492
(#2) 21 février 2011 à 06h39
J'attends de voir à l'usage, mais je suis moi aussi un peu sceptique... après les boitiers, des aspirateurs Lian Li ?
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2463
(#3) 21 février 2011 à 11h39
En tout cas il y a des filtres à poussière devant les ventilateurs, donc si la poussière rentre dans les alvéoles de la façade, elle passera pas dans le boitier.
No comment !
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.