ZeDen.net

 
 
hardware_001.jpgToute l'équipe de ZeDen et moi-même sommes fiers de vous présenter le test du boîtier tout aluminium Lian Li PC-7F W. On retrouve dans ce bijou digne d'un travail d'orfèvre ce qui a fait le succès de la marque, à savoir une fabrication manuelle soignée et une attention toute particulière au niveau des détails, comme par exemple les arrêtes limées et arrondies. La sobriété, fer de lance du constructeur, est largement représentée ici. Aussi, un minimalisme optimisé par l’incorporation de panneaux d’aluminium anodisé de 1,5mm à 1,2mm d’épaisseur illustre encore une fois cet esprit de perfectionnisme, philosophie de Lian Li. Enfin, le tout est achevé par une finition brossée. Vous trouverez dans la suite de la nouvelle, le désossement complet de ce boîtier qui a vraiment de quoi séduire les plus sobres et les plus geeks d'entre nous.

Présentation

Le panneau frontal des PC-7F et PC-7F W ("W" comme "Window", avec plaque de plexiglas, testé ici) possède des trous de ventilation arrondis. Le flux d'air du PC-7F suit un chemin précis : il va du bas à l'avant vers le haut à l'arrière, ce qui lui confère des performances optimales. Le ventilateur d'aspiration mesure 14 cm, dispose d'une LED et de roulements à billes, tourne à 900 tr/min, et a également un filtre à air en nylon (ce qui est bien plus simple pour le nettoyage). Le ventilateur d'extraction de 120 mm (1000 tr/min) n'a pas de LED, et est monté très haut à l'arrière et extrait directement et en silence l'air chaud venant de la zone autour du processeur. Enfin, les baies optiques (5 baies de 5.25", une baie de conversion 3.5" ) disposent d'équerres pour attacher vos lecteurs optiques sans outils, le tout très aisément. On peut néanmoins visser les lecteurs si on le souhaite.

hardware_002.jpg hardware_003.jpg hardware_004.jpg hardware_007.jpghardware_014.jpg

Le panneau frontal s'enlève et se remplace facilement et dispose des fixations anti vibrations. On trouve ces dernières sur le plateau à carte mère amovible, et sur les panneaux latéraux. La baie à disques durs est modulaire et peut ainsi être déplacée dans le boîtier si besoin est. Elle accepte 4 disques durs de 3.5" et s'accompagne d'un système anti vibration et d'un montage sans outils. Ceci se fait avec des rondelles en caoutchouc sur des vis moletées permettant de fixer les disques durs sur l'équerre. Les disques durs s'emboîtent parfaitement dans cette dernière et l'isolation en caoutchouc, qui sert de dissipateur thermique, évacue la chaleur générée par les HDD.

Pour les utilisateurs de water cooling, le PC-7FW dispose de trous d'entrée et de sortie pour les tuyaux d'eau, protégés par des obturateurs en caoutchouc.

hardware_005.jpg hardware_006.jpg


hardware_010.jpgL'alimentation sera montée en bas de la tour, et dispose de fixations spéciales anti vibrations, et l'espace réservé est assez grand, ainsi, peu importe votre type de power supply.




hardware_009.jpgOn trouvera des ports multimédia I/O sur le haut du boîtier avec cache poussière. Il y a 2 ports USB 2.0, 1 port Firewire 1394, et des jacks microphone et casque qui sont compatibles AC97+HD audio.



hardware_017.jpgUne fois ouvert, voici le capot laissant apparaître les différentes connectiques. L'idée d'avoir mis sur le dessus les boutons de mise sous tension et de reset est très bonne : pas besoin de se plier en quatre pour allumer le pc, les dos fragiles apprécieront encore une fois ce qui peut paraître de l'ordre du détail, mais qui, me concernant, me semble du meilleur sens pratique.


Tests : température & bruit

Le protocole de test se bornera uniquement aux nuisances sonores et à la température interne des composants. Ainsi, je tenterai de faire un commentaire aussi objectif que possible.

Au delà de son design sobre et racé, ce qui m'a frappé est la simplicité évidente du montage. Malgré l'"ancienneté" des composants que j'ai employés, je n'ai rencontré absolument aucun problème de compatibilité. Aussi, l'accès aux divers emplacements réservés aux composants (attaches de l'alimentation, de la carte mère et des lecteurs) est très simple malgré la taille moyenne de la tour. Il est d'ailleurs bien plus aisé que par exemple dans mon Antec P180, de taille équivalente à la PC-7F. En fait, je dirais qu'il y a davantage de place pour les mouvements des mains DANS le modèle Lian Li que dans le modèle Antec, ceci vous n'en douterez pas, rendra vos installations des plus enfantines. Alors ne stressez pas si vous souhaitez monter même une Raedon HD 4870X2, ou encore deux, car elles rentreront sans aucun problème.

Toujours en le comparant au modèle Antec, un autre détail qui fera plaisir à votre dos : à savoir sa légèreté. La faible épaisseur des panneaux latéraux ainsi que de l'ensemble de la coque a rendu le boîtier extrêmement léger. Ainsi, une fois les pièces ajoutées, ils ne vous faudra pas une grue pour mettre votre PC dans le coffre de votre voiture pour une LAN, ce qui n'est pas le cas du P180 qui est un vrai calvaire à transporter, du fait de son poids et ce même à vide. Chose anecdotique mais somme toute ayant son importance, le constructeur a pensé à fournir une clé permettant de visser correctement les attaches pour ficher la carte mère. Aussi, vous ne manquerez pas de vis, attaches etc si par malheur, une ou deux tomberaient sous votre très lourd buffet de salon.

Vous pourrez admirer la tour, une fois remplie de ses composants. N'étant pas fan en général des tours avec façade plexiglas, je dois dire que l'ensemble est très satisfaisant et à choisir aujourd'hui, je me pencherais davantage vers un modèle de ce genre !

hardware_012.jpg hardware_013.jpg

Matériel utilisé :

  • Lian Li PC-7FW
  • Abit NF8
  • 2x1Go GSKILL PC 4000 HZ
  • Athlon 64 3400+ (Newcastle)
  • Radeon X800XT Platinium Edition + Artic Cooling Silencer
  • Maxtor 80 Go SATA 7200 RPM
  • Enermax Coolergiant 480 watts
  • Lecteur DVD MSI
  • DB mètre
La mesure sonore a été prise à une cinquantaine de centimètres de la tour, recréant ainsi les conditions standard d'utilisation des ordinateurs chez monsieur tout le monde. Les ventilateurs sont à peine audibles et assurent un excellent flux d'air. C'est un point intéressant, car lorsque je parlais du poids de l'Antec P180 tout à l'heure, il est la résultante de l'épaisseur des parois servant au final, à isoler le plus possible des nuisances sonores. A contrario ici, la finesse des éléments ne rend pas la tour plus bruyante, et donne un nouvel avantage : le poids. Souvenez-vous de ce que j'expliquais concernant votre dos, quelques paragraphes plus haut...

Les mesures prises seront à simple titre indicatif, car vous douterez bien qu'une configuration n'est pas une autre... Dans une pièce à 20 °C, en idle avec ma configuration, la Radeon avec son ventilateur à 50% est à 35 °C. Le cpu est quant à lui à 37 °C avec un ventilateur à vitesse de croisière, et l'environnement à l'intérieur de la tour avoisine les 32 °C, comprenant le dégagement calorifique des mosfets et bien entendu, du chipset et autres composants à effet Joule.

Après une bonne heure de FarCry en mode 64-bit (demande une charge CPU supérieure, donc une consommation et un dégagement calorifiques supérieurs) il est intéressant de voir que les températures n'augmentent pas de manière exponentielle. La carte vidéo, passe de 37°C à 45°C avec son ventilateur à 100%, qui devient, et c'est un comble pour son appellation de "silencer", le ventilateur le plus bruyant de ma configuration ! Le CPU, quant à lui monte allègrement à 44°C et chose, promise chose due : le flux d'air présent dans la tour ne laisse monter que de 3 °C la température interne du PC !

hardware_018.jpgConcernant les nuisances sonores, l'excellente intégration du disque dur dans sa baie posée sur des caoutchoucs amortissant les vibrations rendent le HDD pratiquement inaudible. En idle, le db mètre affiche 41.9 db, à la fin du chargement de Windows. Après une heure de jeu, et ce même avec les ventilateurs tournant de manière plus rapide, (100% pour celui de la carte vidéo), je ne détecte que 44 décibels. Enfin, pendant une séance intensive de défragmentation, on ne monte qu'à 42.2 décibels. Chose négative mais forcément inévitable, pendant la lecture d'un film, le lecteur DVD MSI que j'ai employé étant à l'origine bruyant, mon db mètre a capté jusqu'à 53 décibels.

Verdict :

Il me sera difficile de ne pas accumuler les superlatifs tant cette tour m'a donné satisfaction. Que ce soit au niveau du design, de la finition, du poids, de l'encombrement, de la fonctionnalité, des performances (silence et températures) et aussi de la polyvalence, tout m'a paru d'excellente facture dans ce dernier né de la gamme Lian LI. Le souci de pérennité est de mise : les composants que j'ai intégrés datent de février 2005. Comme vous le savez, question matériel, de l'eau a largement coulé sous les ponts depuis. Et même avec des composants que l'on ne trouve plus sur le marché, le tout s'intègre sans le moindre problème et surtout, avec une facilité déconcertante.

J'ai lu divers articles et tests sur la toile concernant ces boîtiers, et j'ai souvent remarqué que les testeurs se plaignaient du manque de clarté dans le livre de montage... S'ils n'étaient pas du même avis que moi sur tout le reste, j'en viendrai rapidement à les traiter de mécréants tant au contraire, l'espace à l'intérieur de la tour rend le montage aisé et (pratiquement) à la portée de tous !

Annoncé aux alentours de 120 €, ce boîtier haut de gamme satisfera les plus exigeants d'entre vous et surtout, les plus soucieux de la sobriété. A l'approche de Noël, si vous cherchez à donner du style à votre future configuration, n'hésitez pas, la gamme PC-7F et PC-7F W est définitivement faite pour vous !


Toute l'équipe de ZeDen et moi-même remercions chaleureusement Jean-Pierre Skalamera et Lian Li pour cette collaboration. Restez connectés pour un autre test imminent de l'excellent matériel Lian Li qui cette fois-ci, se tourne vers le marché des alimentations haut de gamme...

Pour davantage d'informations, veuillez consulter GlobalPR.com et Lian Li.
par Seventhwave 3 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager

Commentaires

Jean-Charles

Technicien aux archives
Nb msg : 320
(#1) 12 novembre 2008 à 18h16
Très belle présentation ! Je trouve aussi que l'idée d'avoir mis les boutons principaux sur le dessus de la tour est judicieuse, j'ai pour ma part des ports USB situés en bas de la façade de ma tour, c'est moins agréable ("crack" le dos)...
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#2) 13 novembre 2008 à 07h14
Clair. L'époque des tours sur le bureau est bien révolue je pense. La plupart des gens les mettent plus bas.
Webmaster et fanboy id Software.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2485
(#3) 13 novembre 2008 à 17h26
Moi j'ai ma tour sur le bureau et je vous emmerde. Les boutons sur le dessus, ça me ferait bien chier
No comment !
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.