ZeDen.net

 
 
16 novembre 2007, 09h52 Icone Haze

Mini-Preview de Haze

En 2048, les divers gouvernements ont passé leur pouvoir militaire à des corporations privées. Mantel Global Industries est l’une d’elles et vous en faite partie. Il vous faudra éliminer un groupe de rebelles basé en Amérique du Sud que l’on appelle The Promised Hand. Mais peut-être, qui sait, apprendra-t-on la vérité pour passer dans le camp ennemi… C’est ce que l’on pourra découvrir dans Haze, un FPS jouable jusqu’à quatre en coopératif à travers divers environnements et quelques phases de véhicules*.
***
Présent au Festival Arcadia, Zeden a pu essayer Haze le temps d’une démo. Nous vous présentons dans cette mini-preview nos impressions sur cette exclusivité PS3, qui bon an, mal an vient d’être repoussée de novembre à la mi-décembre de cette année.

haze_001.jpgLa démo de Haze située dans la jungle, commence au tout début du jeu pour se terminer 20 minutes après, lorsque l’on monte dans un véhicule aérien. Il y a un tutoriel court et simple qui explique la fonction des différentes touches de la manette PS3. Il est ainsi possible de se baisser, de sauter, de lancer des grenades ou encore de s’injecter du Nectar.

Le Nectar est administré pour augmenter nos capacités physiques afin de distinguer les ennemis (les mettre en surbrillance) ou de détecter les grenades adverses sur le sol. Cependant, il faut faire attention de ne pas s’en injecter trop si l’on veut éviter l’overdose (ce qui n’est pas très difficile puisque le Nectar s’injecte plutôt lentement). Toutefois, si lors d’une situation stressante ou par inadvertance l’on s’administre du Nectar jusqu’à faire une overdose. Un super-flou apparaît alors sur l’écran du joueur rendant les ennemis difficiles à distinguer.

haze_002.jpgPuis, après quelques instants, les effets de l’overdose c’est-à-dire le super-flou, s’atténu et disparaissait pour laisser la place au flou, normal celui-là, de Haze. En effet, Haze est flou et bloomé, ce qui donne un petit côté banane-pétillante à l’ensemble puisque la jungle aborde de légères teintes de jaune. Peut-être, me direz-vous, que le bloom est présent afin de représenter la fausse réalité dans laquelle le joueur est plongé malgré lui ? Humm, non, le jeu est réellement flou ! Mais ça ne veut pas dire qu’il est laid pour autant. Parce que la jungle, fournie en arbres, branches et feuilles reste détaillées dans l’ensemble.

haze_003.jpgBien que l’on puisse utiliser la végétation pour se mettre à couvert. La jungle de Haze fait plus office de décor qu’autre chose puisque le gameplay et le level design n’offrent pas vraiment de possibilités tactiques. En effet l’on ne parle pas ici de Crysis, le joueur a son arme, des grenades, mais ne possède pas d’outils pour se la jouer infiltration. Il s’agit donc de tirer et de se mettre à couvert, comme on le ferait dans n’importe quels autres environnements. Il faut aussi dire que le level design de la démo reste linéaire. Basé sur une structure en collier de perles, la jungle est formée d’environnements ouverts suivis de couloirs, puis d’un autre espace plus large, suivit d’un autre couloir, etc. Il s’agissait donc, dans la démo, de se déplacer d’un espace à l’autre après avoir tué une vague d’ennemis.

Pas mauvais, mais pas super non plus, Haze semble un FPS moyen de gamme que l’on prendra probablement plaisir à découvrir, surtout s’il n’est pas vendu trop cher. En somme, espérons que le prochain titre de Free Radical Design puisse se tailler une petite place entre les deux grosses pointures FPS de la PS3, soit Resistance : Fall of Man et Call of Duty 4.

La jungle de Haze


*Pour plus d’informations, Gamersyde avait réalisé une Diaries de Haze, qui présente d’autres environnements dont les phases de véhicules, qu’ils n’ont pas vraiment appréciés.
par Fr002 Commenter
Partager

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.