ZeDen.net

 
Un fan de S.T.A.L.K.E.R. du nom de Sub_Zero, a pris le temps de rapporter un article paru dans le magasine australien PC Powerplay. C'est en fait Alexei Sytyanov, le designer du jeu chez GSC qui nous raconte son travail et notamment l'histoire qui se cache derrière les Stalkers.

La première partie traite de la naissance des Stalkers. En 2006, une deuxième explosion se produisit, ce qui créa la Zone, une étendue d'une trentaine de kilomètres carrés dans laquelle, toute vie humaine y était impossible... humaine, car des mutants se sont développés à cause des radiations. Ce nouveau monde créé révéla de nouveaux objets attirant la convoitise de nombreuses personnes. Mais il n'y avait pas grand monde qui voulait aller se promener dans la Zone. C'est ainsi que les Stalkers sont nés : eux seuls osent s'y aventurer. Mais pour être un Stalker, c'était un véritable mode de vie qu'il fallait avoir. Au début, tout à était fait pour que leurs existences ne soit pas mise au grand jour : même le gouvernement faisait tout pour les réprimer.

En 2012, six ans après la création de la Zone, des Stalkers du monde entiers venaient pour explorer cette zone interdite, dirigés par la liberté, par les rumeurs au sujet de cette Zone. Un jour, un Stalker entra dans la Zone en ne sachant que peu de choses sur celle-ci mais avide d'en apprendre plus. C'est ainsi que le jeu commence. Tout dans S.T.A.L.K.E.R. évolue au grès des actions du joueur, un peu à la manière de la flore qui évolue toute seule.

suite »
La deuxième partie traite plus du contexte de création du jeu (l'explosion du réacteur nucléaire de la centrale de Tchernobyl), du réalisme que les développeurs ont voulu apporter au jeu (réalisation des décors à partir de photos des décors réels de Tchernobyl et de ses alentours). Ensuite on nous parle un peu des monstres et toujours de la réalité du jeu.

La troisième partie nous parle d'un côté "très existant dans le développement de S.T.A.L.K.E.R." : le moteur physique. Deux exemples de scénarios sont aussi donnés.

La quatrième partie, quant à elle, nous parle du système de combat au sein du jeu, ensuite dévie sur l'intelligence artificielle, et enfin de l'existence de clans au sein des Stalkers. Ils se différencient par leur idéal et si vous voulez en savoir plus sur ce système de clans, allez voir la section du site.

Enfin, cinquième partie revient sur l'intelligence artificielle, si brièvement abordée dans la partie précédente. On parle bien sûr dans cette partie, des personnages non jouables qui seront presque aussi intelligents que les joueurs eux-mêmes.
par Bibi Commenter
Partager | Source : Oblivion-Lost

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.