ZeDen.net

 
GamerFeed a vu S.T.A.L.K.E.R. tourner et il a été complètement convaincu. Pour la peine, il a rédigé un article pour convaincre ses lecteurs.

Après un long passage pour décrire l'histoire, on tranche direct dans le vif : les graphismes sont simplement abasourdissant. Les lumières rendent vraiment très bien, surtout la projection des ombres en temps réel sur toutes les surfaces possibles. Les lampes éclairent aussi de façon très réelle : si l'on tire sur une lampe, la lumière va osciller au grès de la lampe. On pourra aussi les allumer ou les éteindre.

Tout ce qui vient d'être décrit paraît être le plus impressionnant mais selon l'auteur, ce n'est pas cela. Le plus beau dans le jeu est le fait qu'aucun évènement n'est prévu par le moteur : tout dépend de l'action du joueur. Il y a quand même un fil conducteur qui permettra au joueur de ne pas se perdre dans l'histoire. Cette gestion, qui permet dans un sens, de faire vivre le jeu, est appelé par l'auteur le A-life (je ne sais pas si c'est le nom officiel). C'est ce système qui permet de faire vivre les créatures, de gérer l'alternance de jour et de nuit et bien d'autres choses encore.

Pour finir avec l'article, l'auteur finit par nous faire un court descriptif des monstres que l'on peut trouver dans la zone. Certains pourront se rendre invisibles, d'autres posséderont des pouvoirs psychologiques.

En conclusion, l'auteur dit que S.T.A.L.K.E.R. sera un des titres les plus innovateurs de cette année : les graphismes sont superbes, la musique est féérique et les monstres ont la faculté de réfléchir. Il ne reste plus qu'à savoir si le gameplay suivra le reste.
par Bibi Commenter
Partager | Source : GamerFeed

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.