ZeDen.net

 
 

L'ergonomie

Au quotidien, ce casque est agréable à porter. Une fois sur la tête, il se fait oublier. Les oreilles sont bien calées au centre des oreillettes sans toucher le fond mais les plus grandes pourront être partiellement recouvertes. L'arceau réglable permet un bon maintien et ses oreillettes qui tournent et s'inclinent lui permettent de s'adapter à la forme de notre tête sans appui excessif. Avec les chaleurs de ces derniers jour, je dois reconnaître que la simili cuir a tendance à tenir chaud et à faire transpirer. Du tissu pourrait permettre de moins le ressentir.

Le Kunai Pro est léger et se porte sans contrainte. Les 92 cm de câble disponibles entre le casque et la commande permettent de laisser la commande sur ses jambes. Cette dernière étant légère, elle ne tire pas sur le câble. Celui-ci est suffisamment long pour être placé comme l'utilisateur le souhaite.

Restitution sonore

Le site Tritton
Afin de profiter des modes HD audio et 3D audio proposés par Dirac, il faut télécharger le pilote sur le site Tritton-tech dont l'adresse est fournie sur la petite fiche présente dans la boîte. Le problème rencontré, est que le site sur lequel nous arrivons est rédigé en chinois. Pour trouver le pilote, il faut changer la langue et cliquant sur le bouton orange en haut à gauche ce qui ouvre un menu déroulant. En choisissant la deuxième ligne, le site passe en anglais. Après, soit on arrive à naviguer ainsi, soit on bascule de la même façon en français. Ensuite, pour trouver les pilotes, il faut scroller la page jusqu'en bas et cliquer sur « Driver Download ». Il y a un fichier Dirac Driver For Kunai Pro et un autre nommé Kunai Pro. En installant le premier, le bouton sur la télécommande devient opérationnel et les voyants changent d'état indiquant le mode sélectionné.

Selon le mode choisi, la qualité sonore perçue est réellement différente. En « normal », le son est plat, sans dynamique. Les basses, bien que présentes, semblent atténuées par rapport à ce que je connais de mes sources audio sur d'autres supports. Une fois le mode HD audio sélectionné, les musiques et autres fichiers stéréo revivent. Les basses sont profondes et les autres fréquences sont malgré tout bien définies. Chaque son est audible. Dans ce mode, je trouve ce casque agréable. En jeu ou lors d'un visionnage de film, il est intéressant de passer en mode 7.1. Je maintiens qu'il est impossible d'avoir une vraie spacialisation des sons avec 1 haut-parleur par oreille mais le Kunai Pro avec le Virtual 7.1 de Dirac permet de simuler l'éloignement de certains sons et cet effet, couplé à l'image arrive à leurrer le cerveau et donner l'illusion que le son se déplace. Dirac et son décodeur 3D audio fait un très bon travail pour arriver à différencier les sons et les traiter. Le mode 7.1 permet, couplant ce que nous voyons à l'écran et les sons, de deviner la position des autres joueurs.

Le micro

Au cours des différentes conversations faites, que ce soit en jeu, sur Skype ou autre application, mes correspondants ont toujours eu un son de qualité. Il n'y a jamais eu de souffle, d'écho ou tout autre effet de larsen. Chaque mot est parfaitement audible.

Page précédente Page précédente - Plage de rendu sonore : protocole et résultat Page suivante - Conclusion Page suivante
par chtitoy Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Caractéristiques :
  • Transducteur : 40 mm
  • Type : Circum-aural, fermé
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 000Hz
  • Impédance : 16 ohm
  • Sensibilité : 110 dB
  • Microphone flexible démontable
  • Connectique : USB
  • Compatibilité : PS4, PC, Mac
  • Virtual 7.1 Surround par Dirac
  • Télécommande filaire sur le câble
Prix : 59,95 euros