ZeDen.net

 
 
Évènement : Electronic Entertainment Expo (E3) 2018
Si la conférence de Microsoft a été un véritable festival d'annonces de jeux, il y a également d'autres informations à retenir, extrêmement intéressantes pour comprendre la stratégie du groupe.

La perte de parts de marché sur cette génération aurait pu entrainer un repli sur soi ou une politique extrêmement prudente. En fait, c'est tout à fait le contraire qui se produit, puisque le chéquier a été sorti et plusieurs studios ont été rachetés pour garnir les équipes de Microsoft Game Studios  –  ce qui veut dire plus de développeurs et plus d'exclusivités potentielles.

Pour rester dans le concret, on note que le nombre de studios first party a été doublé, passant de 5 à 10. Les rachats concernent 4 studios ayant déjà travaillé en collaboration avec Microsoft. Certaines acquisitions sont très logiques, comme par exemple Playground Games, studio à qui l'on doit la saga de jeux de courses Forza Horizon. Ninja Theory, studio derrière Hellbade : Senua's Sacrifice, ou encore Undead Labs, studio ayant œuvré sur le récent State of Decay 2, rejoignent également Microsoft. Tout comme Compulsion Games qui doit bientôt sortir We Happy Few. On note également la création d'un nouveau studio, nommé The Initiative.

Bref, tout ça montre que les résultats en demi-teinte de la division Xbox sont loin d'avoir refroidi les ambitions de Microsoft. Il y a eu en 2017 la sortie de la Xbox One X, la console la plus puissante du marché à l'heure actuelle. Et en 2018, une conférence dévoilant plusieurs titres first party et le développement de studios internes. Tout cela indique que Microsoft n'est pas prêt d'abandonner le secteur et que l'on reste bel et bien sur un marché avec 3 acteurs engagés : Microsoft, Sony et Nintendo.
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !