ZeDen.net

 
 
Passons maintenant au dépouillement des chiffres obtenus lors de nos différentes mesures.

Super PI

Commençons par le résultat de notre premier bench CPU, à savoir Super PI.



Super PI permet de voir que, comme attendu, nous sommes face à un CPU milieu de gamme. Les CPU intel haut de gamme et leurs fréquences plus élevées sont bien évidemment loin devant, mais ce n'est pas vraiment une surprise.

Linx

Poursuivons avec Linx.



Le Ryzen 5 1400 du Zotac Magnus ER51070 se révèle être un peu à la traine. Ses 8 cœurs logiques ne compensent pas leur relative faible fréquence, comparée aux architectures intel. Cependant, les CPU comparés sont certes des versions de bureau  –  à part ceux embarqués dans des Brix Gigabyte, mais aucun ne se contentent d'un TDP de 65 W comme celui du Ryzen. En effet, leur TDP tourne autour des 90 à presque 100 W, et doivent donc disposer d'un refroidissement conséquent, qui ne rentrent absolument pas dans un boitier aux dimensions modestes comme celui du Magnus.

Abordons l'aspect vidéoludique, bien plus important que la performance processeur en elle-même.

3Dmark

Voici les résultats aux 3 benchmarks de 3DMark, sous forme de captures d'écran :


Les résultats

Synthétisées, cela donne :
  • Time Spy : 5141, mieux que 48 % des résultats. Au-dessus de « Gaming laptop » (3879)
  • Firestrike : 11321, mieux que 69 % des résultats. Au-dessus de « Gaming laptop » (10850)
  • Skydiver : 21614, mieux que 70 % des résultats . Au-dessous de « Gaming PC » (22187)
Les 2 premiers tests sont les plus significatifs, le 3eme, réservé normalement aux machines plus faibles, manque de données de machines haut de gamme pour être significatif.

Notre Magnus est donc classé dans la partie supérieure du panier. Il est mentionné comme dépassant largement les minimums requis pour de la VR (Occulus ou HTC), et est plus puissant que les portables gaming, ce qui n'est pas vraiment une surprise au vu de sa fiche technique.

Voyons maintenant avec des vrais jeux !

Metro Last light




Ici, les résultats se lisent de 2 manières différentes. D'une part, en absolu. Le Magnus fait tourner Metro à plus de 70 FPS en Full HD, avec une haute qualité, ce qui est la garantie que le jeu est parfaitement jouable. Mais d'autre part, on voit aussi qu'une GTX 1070 couplée avec d'autres CPU est capable de produire des scores quasiment doubles à celui du Zotac.

Une analyse plus poussée montre qu'en fait, ce jeu est très exigeant au niveau du processeur, et que le Ryzen 1400 est ici utilisé à 100 % ! Autant dire que c'est le goulot d'étranglement, et que la GTX 1070 se retrouve de fait « CPU limited » sur ce test. Et d'autres jeux ne manqueront pas de rencontrer la même problématique.

Bioshock Infinite



Sur ce jeu, avec presque 90 FPS, on peut jouer confortablement en Full HD, même aux plus hauts niveaux de paramétrage de qualité ! L'objectif est donc pleinement atteint pour ce Magnus. On pourra certes arguer que, couplé avec un processeur qui serait plus puissant les chiffres pourraient être encore meilleurs, mais là encore, cela serait revoir à la hausse les exigences en termes de refroidissement.

Nuisances Sonores & Consommation

Voyons maintenant l'aspect bruit et conso :

Bruit (dB)Conso (W)
idle 33,6 39,9
full 36,8 225

Au niveau du bruit, le Magnus se révèle être relativement silencieux. La différence entre le burn est l'idle s’entend, pour autant, le bruit généré à pleine charge n'est pas très dérangeant. Il l'est plus, comparativement, lorsque la machine est peu sollicitée. Le son émis par la ventilation est dans ce cas de figure plus aigu, ce qui explique ce ressenti. Un autre point est le « coil whine » en provenance de la carte graphique, dans certaines conditions.

A l’œuvre dans un salon
Coté consommation, les chiffres ici montrent une machine très économe. 40 W en idle c'est peu, et cela est obtenu grâce aux progrès d'économie d'énergie, réalisés à tous les niveaux. En full, on reste sous les 225 W, ce qui logique au vu des specs de la machine. Cela reste, bien évidemment, en dessous de ce qu'est capable de délivrer le bloc d'alim, 330 W pour rappel. Il reste même de la marge, ce qui permet de s'assurer que le transformateur ne va pas claquer rapidement.

Page précédente Page précédente - Protocole de test Page suivante - Conclusion Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !