ZeDen.net

 
 
« Pirates ! »
Lors de son annonce à l'E3 2017, Sea of Thieves nous avait laissé un peu sur notre faim. En effet, difficile de qualifier ce jeu, qui mêle aventure, exploration, multijoueurs, shoot, dans un univers haut en couleur. Des pirates, une direction artistique qui frôle un certain Monkey Island et un FPS purement multijoueurs, voici le socle de Sea of Thieves. Cette année, le titre de Rareware était présent sur le stand Microsoft à la Paris Games Week, dans une version alpha jouable en multijoueurs.



Levez l'ancre !
La clé de voute de Sea of Thieves est la coopération entre les différents membres d'équipage d'un même bateau pirate. À la Paris Games Week, les équipages étaient composés de quatre personnes (un joueur par console, avec un micro-casque et communication en local pour les quatre joueurs) et il y en avait 6 en tout sur la map (24 joueurs, donc). S'agissant d'un jeu multijoueurs, on pouvait bien entendu rencontrer d'autres équipages, ce qui donnait lieu à des affrontements épiques en mer, mais nous y reviendrons. Car la base de votre équipage sera la gestion de votre navire. Ce dernier ne pourra pas avancer si vous ne levez pas l'ancre et si vous ne déferlez pas les voiles. Mais attention, car la navigation devra se faire à deux voir trois joueurs. Celui à la barre n'est guidé que par une boussole, les voiles masquant sa visibilité. Il devra donc être assisté pour ne pas fracasser le navire contre les récifs. Le troisième joueur devra descendre dans la cale, afin de consulter la (grande) carte du monde et guider tous nos matelots vers la conquête de trésors.

Sur terre, comme sur mer, la coopération compte
L'un des objectifs que nous nous sommes fixés pendant la partie était de partir à la recherche d'un coffre à trésors. Dans l'inventaire se trouvaient des cartes avec à chaque fois une croix rouge désignant l'emplacement de trésors potentiels. Encore une fois, un joueur seul ne peut pas lire correctement sa carte, il faut qu'il la présente à un autre joueur pour que celui-ci la consulte intégralement. Vous pourrez ensuite partir à la recherche de trésors enfouis. Avant cela, vous devrez faire avec la faune locale, des squelettes belliqueux. Les sensations de tir au tromblon sont bonnes, comme au pistolet. En cas d'épuisement des munitions, vous pourrez compter sur votre bon vieux sabre. On a trouvé un peu dommage que les combats soient si simples et si vite expédiés. Là encore, la coopération aurait pu porter ses fruits (on aurait pu imaginer des armes à feu puissantes utilisables qu'à deux joueurs, par exemple). Notre partie ne se soldera pas par la découverte d'un trésor, mais nous avons tout de même disputé une bataille navale.

Les batailles navales seront de la partie
En bataille, la coopération est encore plus indispensable, avec la nécessité de recharger les canons ou encore l'utilisation de planches de bois pour réparer votre navire. Mais là où le travail d'équipe sera primordial... Ce sera pour écoper ! En effet, si votre navire prend l'eau, par la cale, il faudra, en plus de calfeutrer les trous d'obus avec des planches de bois, écoper pour ne pas voir votre navire sombrer. Une tâche qui pourrait être complètement rébarbative si on l'effectuait seul, mais qui s'avère amusante à plusieurs, par son côté « WTF ». En cas de coup dur, des bananes sont disponibles pour restaurer votre santé.


Le titre est prévu pour le début de l'année 2018 sur Xbox One et PC (Windows 10 uniquement).

Conclusion

À chaque présentation au public, le titre de Rare évolue de manière positive et arrive à transformer des idées saugrenues en éléments de gameplay intéressants. Sea of Thieves propose une expérience intéressante, loin de ce qui se fait chez la concurrence, mais possède quelques contraintes. La première étant l'aspect social : si vous n'avez pas de proches amis pour jouer avec vous, le jeu risque de vous paraitre terne. C'est en coopération avec un petit groupe de proches amis qu'il prendra tout son sens, à n'en pas doute. En définitive, quelque chose de spécial ressort de Sea of Thieves, et malgré ses défauts (combats simplistes, absence de directives, jeu social uniquement, etc.), il risque bien de faire parler de lui en 2018, si les développeurs arrivent à concrétiser toutes les idées qu'ils ont pour le jeu.


par utr_dragon 3 commentaires, dernier par Tib Blacks
Partager

Commentaires

Tib Blacks

Youtubeur Padawan
Nb msg : 129
(#2) 04 novembre 2017 à 14h41
J'approuve, j'ai pris beaucoup de plaisir à y jouer ! Nous avons écumer les mers et surtout défoncé les autres équipes ! ça me ferai presque acheter la one ...
Vidéo-testeur pour Zeden.net
ZedenTV : https://www.youtube.com/channel/UCyNdxVHYbmbInnl8UAjIDdQ
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2463
(#3) 04 novembre 2017 à 17h45
Même pas la peine, il sort aussi sur PC !
No comment !
Tib Blacks

Youtubeur Padawan
Nb msg : 129
(#4) 04 novembre 2017 à 19h59
Oh, ça refais ma journée ça Aurais-je le privilège de la tester ? La suite au prochain épisode...
Vidéo-testeur pour Zeden.net
ZedenTV : https://www.youtube.com/channel/UCyNdxVHYbmbInnl8UAjIDdQ
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Le jeu a été testé lors de la soirée réservée à la presse de la Paris Games Week, en multijoueurs sur Xbox One X. Les captures d'écran qui parsèment cet article sont des captures éditeur.