ZeDen.net

 
 
Kitsch ? Comment ça kitsch ?
Nostalgique des FPS des années 90 ? Marre du photoréalisme et des effets pyrotechniques à la Micheal Bay ? Alors le bébé du studio indépendant Hippomancer est fait pour vous. Rogue Shooter est un FPS rogue-like sorti le 25 avril 2014 mais qui semble venir d'un autre temps (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, comme dit la chanson). Mais le jeu a-t-il de quoi séduire les joueurs, mis à part les amateurs de gros pixels ?



Des graphismes peu racoleurs


Admirons ensemble ces magnifiques textures
« Mon dieu que c'est moche ! » C'est à peu près la première réaction que j'ai eu et il m'a fallu quelques minutes pour habituer mes yeux et passer outre les graphismes qui pourraient faire passer GoldenEye 007 pour de la next-gen. Heureusement, une fois le choc temporel passé, un certain élan de nostalgie bercera ceux qui ont connu et apprécié les FPS d'il y a une vingtaine d'année comme Doom ou Quake (ça ne nous rajeunit pas !). Le côté rétro ne s'arrête pas là : la musique elle aussi semble venir tout droit des années 90, et même si elle colle très bien au style du jeu, vous aurez vite fait de la couper pour éviter de sombrer dans la folie. Mais tout ça à l'air d'être voulu par les développeurs, donc passons et commençons une partie...

Jeu multifacette


Un choix cornélien à chaque début de partie
Rogue Shooter est un véritable rogue-like, vous commencer par choisir une des 16 classes de personnage, dont seulement trois seront disponible lors de votre première partie : soldat, scientifique ou prisonnier, avec chacune un inventaire de départ différent. Ensuite, vous devez choisir deux bonus permanents dans une liste qui s'allongera au fil des parties. Vous voilà enfin dans la station spatiale envahie par les aliens et les robots que vous devrez éliminer en totalité ou presque pour passer à la salle suivante. Répétez ça 100 fois et vous aurez fini la partie. Mais attention, comme dans tout bon rogue-like qui se respecte, la mort est définitive et vous devrez recommencer du premier niveau. Vous ne pourrez pas non plus regagner de la vie n'importe quand, vous pourrez juste en acheter dans les safe rooms auxquelles vous accéderez après certains niveaux. Les développeurs ont tenté de briser la répétitivité du jeu en rendant aléatoire la génération des salles de la station, mais les décors se ressemble hélas beaucoup trop : au final, les salles ne se distinguent que par leur couleur...

Mis à part l'impression de déjà-vu tout au long du jeu, Rogue Shooter est fun et dynamique. Le jeu reprend pas mal de code des FPS à l'ancienne, comme la visée uniquement axée horizontalement : vous ne pourrez donc pas regarder en haut ou en bas. Le bestiaire est lui assez varié et chaque type d'ennemi se comporte différemment, avec chacun leur faiblesse que vous pourrez consulter dans les options une fois que vous aurez accumulé assez d'Intel, l'expérience acquise à la fin de chaque partie.

L'inventaire se remplit vite, très vite
On retrouve aussi dans le jeu quelques touches de RPG : vous pouvez accéder à tout moment à votre inventaire pour utiliser ou équiper les objets que lâcheront vos ennemis à leur mort. Niveau équipement, vous avez quatre emplacements d'armure (casque, plastron, ceinture et bottes) et deux d'armes, entre lesquelles vous pouvez switcher sans repasser par l'inventaire. Très bon point du jeu, vous pourrez trouver une très grande variété d'armes, que ce soit à distance ou au corps à corps, et si jamais vous n'avez plus de munitions, vous pouvez toujours vous débarrasser des aliens à coups de pied. Vous trouverez aussi des munitions, des outils et de l'argent pour acheter ou réparer votre équipement dans les safe rooms (car oui, vos armes et armures perdent en durabilité à chaque utilisation et se briseront au bout d'un moment) ou encore des consommables comme des grenades, des boosts, etc. que vous pourrez assigner à trois raccourcis clavier. Vous ramasserez parfois des composants qui vous serviront à confectionner différents objets. Il vous faudra aussi faire attention à votre stock de rations, vous en consommez entre chaque niveau et si vous tombez à court, vous aurez faim et serez ralenti.

Conclusion

C'est moche, la musique est énervante, c'est répétitif... Mais qu'est-ce qu'on s'amuse ! Le jeu est clairement destiné à un public spécial et ne plaira pas à tout le monde, certes, mais pour les nostalgiques des jeux des années 90, Rogue Shooter est une petite perle qui vous occupera de nombreuses heures, surtout si vous voulez tout débloquer. De plus, les développeurs sont à l'écoute des joueurs et plusieurs reproches faits au jeu à son lancement ont déjà été corrigés, comme l'impossibilité de reprendre une partie en cours après avoir quitté le jeu. A conseiller aux amateurs de jeux rétro donc, malgré ses défauts, excusables pour un jeu indépendant et volontairement old-school à moins de 10€.


par Croissounet 5 commentaires, dernier par Zork
Partager

Commentaires

Link

Twilight Princess
Nb msg : 12
(#1) 26 mai 2014 à 21h11
Moi ça m'a l'air de s'adresser à une communauté de joueurs vraiment trop réduite ces jeux à l'ancienne. ça contraste vachement avec notre génération de candycrush kikoulol
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2482
(#2) 27 mai 2014 à 12h08
On vieillit, mais on est toujours là !
No comment !
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#3) 27 mai 2014 à 14h51
Quand je pense que j'ai un collègue au travail qui a admis ouvertement avoir joué à Pokémon. :-)

Rogue Shooter est original, ce sera à essayer, c'est certain !
Webmaster et fanboy id Software.
Tib Blacks

Youtubeur Padawan
Nb msg : 135
(#4) 01 juin 2014 à 14h07
C'est un peu comme Doom non ?
Vidéo-testeur pour Zeden.net
ZedenTV : https://www.youtube.com/channel/UCyNdxVHYbmbInnl8UAjIDdQ
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#5) 01 juin 2014 à 16h23
C'est inspiré par Doom en tous cas, ou Wolfenstein d'avant Doom.
Webmaster et fanboy id Software.
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Le jeu a été testé sur une version Steam fournie par le développeur.