ZeDen.net

 
 
MB994IPO-3SB en approche
L'arrivée des SSD a démocratisé le format 2,5 pouces dans les PC fixes, lui qui était à l'origine plutôt destiné aux ordinateurs portables. Du coup, les constructeurs de boitiers se sont adapté, et en général prévoient en général les emplacements adéquats. Néanmoins, ce n'est pas toujours le cas, ou s'il y en a, c'est seulement un ou deux. De plus, les petits boitiers de type ITX en sont en général dépourvus. Pour contourner ces limitations, le constructeur spécialisé Icy Dock a trouvé la solution en lançant ce qu'il appelle un backplane, permettant d'installer jusqu'à 2 SSD et un lecteur DVD slim dans un emplacement ultra classique de 3,5 pouces. Serait-ce la solution idéale que tout geek attend ? Réponse dans notre test !


Déballage

Le packaging est très simple, c'est un bête carton, sans même une belle photo sur le devant. A L'arrière on trouve la liste des caractéristiques du produit. Rien de bien nouveau sous le soleil.


Dessus et dessous

Le contenu de la boite
Il est temps maintenant d'ouvrir la boite. L'emballage contient :
  • Le backplane
  • 2 tiroirs (déjà montés)
  • La visserie (2 sachets clairement identifiés)
  • Deux outils plastiques pour l'emplacement de l'unité optique
  • Un fascicule de montage
On pourra regretter qu'il n'y ait pas de câble SATA inclus, il faudra donc les acquérir en plus si besoin est.

Regardons le backplane de plus près :


Devant et derrière

Sur la partie supérieure, on voit l'emplacement pour le lecteur slim, tandis qu'au-dessous, on voit 2 tiroirs identiques, chacun accompagné d'une LED. A l'arrière, on voit notamment le ventilateur de 40 mm et le petit interrupteur permettant de l'arrêter. On remarque également la connectique, clairement repérée, ce qui va permettre des branchements aisés. Il y a 2 connecteurs SATA par tiroir, ce qui est assez surprenant : en fait un connecteur supporte le SATA, tandis que l'autre supporte le SAS. On est donc bien en présence d'un produit qui peut s'intégrer dans un serveur, la norme SAS n'étant pas présente dans les PC grand public.

On peut donc maintenant passer à l'installation de cet accessoire un peu particulier.

Installation

L'installation du backplane se fait facilement, et elle commence par les SSD. Pour chaque unité 2,5 pouces, il faut l'installer dans un des tiroirs, dénommé EZ slide.

Dans notre cas, on va remplir les 2 tiroirs à SSD :
Pour chacun d'entre eux, l'opération de montage consiste en quelques étapes simples :


Montage d'un SSD dans un tiroir
  • Avec l'index, pousser le loquet vers la gauche, cela libère le levier du tiroir
  • Retirer le tiroir du backplane, en utilisant le levier
  • Retourner le tiroir
  • Insérer le SSD par un des côtés
  • Visser les 4 vis adaptées fournies
  • Retourner le tiroir de nouveau
  • Pousser à fond dans le backplane
L'installation du lecteur DVD — dans notre cas un Sony Optiarc on ne peut plus standard — est un peu différente, car il ne vient pas se loger dans un tiroir facilement amovible, mais dans un support métallique. On commence par retirer le cache façade à l'aide de l'outil en plastique, puis on retire le plateau en métal. Le lecteur slim doit ensuite être aligné avec ce plateau, mais l'opération la plus délicate consiste à visser l'unité optique au plateau. En effet, les vis font 2 mm de diamètre, il faut donc disposer de tournevis de précision, de bons yeux et d'une bonne dose de patience. Les technologies provenant des ordinateurs portables permettent de vraiment gagner de la place, à condition d'accepter aussi les désagréments liés à la miniaturisation des éléments.


Victoire, les vis sont mises

Installation terminée
Le montage est également l'occasion de s'attarder un peu sur l'envers du décor en regardant l'intérieur du backplane, après avoir retiré les tiroirs. On constate qu'il est surtout plein de vide. C'est logique, il s'agit d'un « backplane », qui se traduit par « fond de panier » : la seule partie électronique est donc au fond du MB994IPO-3SB et se compose principalement de connecteurs SATA d'alimentation et de données.

On vient ensuite fixer le MB994IPO-3SB dans une baie libre de notre boitier de test Corsair Vengeance C70, à l'aide des vis fournies. Ensuite, on le branche électriquement à l'aide de deux connecteurs Molex. Il y a en en fait5 2 circuits d'alimentation : un pour l'unité optique, et l'autre pour les disques.

Pour ce qui est des données, on va brancher autant de câbles SATA que nécessaire, sachant qu'il en faut un par disque, ce qui parait fort logique. Il faut juste attention à les connecter sur les prises « Pri », compatibles SATA et non SAS.

A l'usage

Après plusieurs jours passés en compagnie de ce produit sortant un peu de l'ordinaire, on peut en dresser le bilan. Et celui-ci est très positif.

Le backplane en action
D'une part, la construction entièrement métallique donne confiance d'entrée de jeu : c'est du solide, industriel, du niveau de ce qu'on voit dans les serveurs. On peut confier au MB994IPO-3SB des SSD onéreux, on sait qu'ils seront en sécurité. D'autre part, la finition est exemplaire, les tiroirs SSD s'installent et se démontent en un tournemain, et l'installation du lecteur DVD slim est simple, bien que demandant un peu de doigté sur le vissage. Le design n'est pas en reste : avec ses perforations pour la ventilation, le backplane ne dénote absolument pas dans un boitier gamer où la façade est entièrement perforée. Il faut juste ne pas avoir de lecteur DVD autre que noir, mais cela est très rare.

L'alimentation commune est également une très bonne idée, qui permet de vraiment simplifier le câblage. On a là un des intérêts de ce backplane : avoir 2 SSD et un ODD dans un emplacement confiné, et en simplifiant la connectique. La LED Verte/Jaune permet de savoir si le SSD est bien alimenté, et si un accès est en cours dessus, ce qui est pratique. On peut donc au final avoir, en un seul bloc 5,25", tous les périphériques de stockage d'un PC.

La ventilation est aussi bien pensée : un interrupteur permet de tout simplement la couper, pour un silence parfait. En cas d'utilisation de disques ou de SSD chauffant peu, par exemple, on se contentera de la dissipation passive assurée par les ouïes de ventilations.

Et bien évidemment, les performances ne sont pas en reste. Nos mesures n'ont pas mis en évidence de pertes de performances. Les résultats des benchmarks des SSD avec et sans le backplane sont identiques : utiliser le MB994IPO-3SB n'a donc aucun impact sur les débits ou sur le temps d'accès.

Conclusion

Icy Dock montre encore une fois tout son savoir-faire dans le domaine des accessoires et des périphériques de disques dur et SSD. Le MB994IPO-3SB est un backplane tout en métal à la fois pratique et solide qui saura combler tous les propriétaires de SSD souhaitant y adjoindre un lecteur DVD slim dans un encombrement réduit. Sans aucun impact néfaste sur les performances, ce produit correspondant certes à des besoins spécifiques, mais pour le moins réels, nous a emballés sur toute la ligne.

Produit recommandé par ZeDen


par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Caractéristiques techniques

Commençons par la fiche technique, telle qu'on peut la trouver sur le site officiel du constructeur :
  • Numéro Modèle : MB994IPO-3SB
  • Couleur : Noir
  • Disques Durs : 2 x HDD ou SSD 2.5" SATA/SAS et 1 x Lecteur Optique Slim
  • Baie : 5,25"
  • Interface : SATA
  • Taux de Transfert : Jusqu'à 6 Gb/s
  • Structure : Aluminium
  • Indicateur d'Accès Disque : LED orange clignotante
  • Indicateur d'Alimentation : LED verte
  • Refroidissement : Ventilateur 40 mm désactivable
  • Verrouillage : Serrure à 2 segments
  • Alimentation : 2 x Molex 4 broches
  • Dimension (L x W x H) : 17 x 14,6 x 4,14 cm
  • Poids : 803 g
  • Prix : environ 90 euros