ZeDen.net

 
 
Le Onda, un casque "universel"
Le micro-casque fait partie de la panoplie du parfait joueur de FPS, et se choisit donc avec soin. Les constructeurs sont nombreux sur ce segment, on peut citer ROCCAT, RAZER ou Logitech, mais aussi Ozone, nouveau venu avec une gamme complète. Après avoir testé le Strato Evolution, modèle haut de gamme 5.1 orienté gaming, nous allons nous intéresser au Onda 3X, un casque stéréo USB doté d'une télécommande filaire avancée et compatible PC et consoles. Un must en puissance ?

Les informations techniques sur le casque se trouvent ci-contre, dans la colonne de droite.

Déballage

L'emballage est typique du matériel pour gamers et reste dans les codes esthétiques de présentation de la marque. On trouve donc bien évidemment du rouge et noir, avec un visuel rappelant une tache de sang dans les coins de la boite. Derrière la partie transparente, on peut déjà apercevoir le Onda. Le dos présente quant à lui les principales features, notamment la télécommande et le micro sur lesquels nous reviendrons au cours de ce test.


la boite du Ozone Onda 3HX en images

En ouvrant la boite, on découvre directement le casque bien protégé dans un socle en plastique. Sous ce dernier se trouvent les éléments qui composent son bundle. Ce dernier contient :
Un bundle pas extravagant
  • Un câble diviseur audio RCA
  • La notice d'utilisation
  • Le micro
  • une rallonge jack-jack pour brancher le micro à la manette
Le casque Ozone Onda 3HX est un casque noir avec un plastique de finition noir mat, ce qui lui donne un côté robuste. La chose intéressante avec le casque, c'est qu'il est compatible avec le PC, la Xbox 360 et la PS3. Il s'agit donc d'un casque « universel », très malin pour les joueurs avec des budgets serrés qui n'ont pas les moyens de se payer un casque par support.

Installation

Sur PC

Le Onda est anonyme sous Windows
Si habituellement les périphériques USB nécessitent des drivers, ce n'est pas le cas de ceux fabriqués par Ozone et il n'y a besoin d'aucun driver pour ce casque. Ozone se concentre donc sur le strict nécessaire et par conséquent, l'installation se fait simplement en branchant le casque sur un port USB disponible. L'OS, dans le cas de notre plateforme de test Windows 7 x64, reconnait le casque immédiatement et installe les drivers génériques de carte son USB. Le nom d'Ozone ou d'Onda n'apparaissent donc pas dans le panneau de configuration de Windows. Il faudra donc utiliser le périphérique dénommé « Périphérique Audio USB » pour écouter de la musique ou jouer, et se contenter des réglages basiques de Windows.

Sur Xbox 360

Vous aurez besoin de l'adaptateur fourni si votre console n'est pas branchée en HDMI
Pour installer le casque, il faut d'abord brancher le port USB du casque à l'un des ports USB de la console. Ensuite, la configuration diffère si l'on est branché en HDMI ou si l'on est branché en composite. Dans le premier cas, et si vous êtes un possesseur d'une Xbox 360 Elite, comme c'était le cas pendant le test, il faut utiliser le câble audio-out de série. Nous avons donc connecté la console en HDMI et branché simplement le son grâce au câble fourni. Dans le deuxième cas, c'est à dire si votre console est branchée en composite, il faudra utiliser l'adaptateur mini-jack/RCA-to-RCA fourni.

Enfin, la dernière étape consiste à relier la télécommande du casque à votre manette Xbox 360 via le câble fourni pour profiter du microphone. Quand vous ne vous servez pas de ce dernier, ce câble peut être retiré.

Touches et connectique casque

La commande sur le fil est pratique et pas excessivement lourde
Le casque en lui-même ne contient pas de boutons, ces derniers étant tous regroupés sur la télécommande qui se trouve sur le fil. C'est ainsi qu'on y retrouve :
  • La molette de volume du son
  • La molette de volume du micro
  • une touche mute
  • un bouton PC/Game pour passer du mode PC au mode console
Le bouton de réglage du volume se trouve sur le côté droit de la télécommande tandis que le bouton mute se trouve sur le dessus. Cette petite télécommande noire et rouge tout en plastique. Sur la balance, elle affiche 30 grammes, ce qui est plutôt léger, mais le constructeur a tout de même pensé à intégrer une pince pour accrocher la télécommande à un vêtement.

Audio

Les écouteurs 40 mm n'isolent pas de l'extérieur
Côté audio, et c'est la partie la plus importante pour un casque, le constat est plutôt bon. Lorsque le casque est branché en analogique, il y a toujours un petit bruit de fond désagréable audible lorsqu'il n'y a pas de son (ou alors que le volume est bas). En numérique, ce sifflement disparait bien évidemment. Mis à part ce souci, la qualité sonore du casque est plutôt appréciable. Je ne suis pas un grand spécialiste de la question, mais je n'ai pas été choqué par le rendu sonore et je l'ai trouvé plutôt bon autant dans les médiums et les graves. Les aigus sont un poil en-dessous et n'ont pas énormément d'ampleur. Mais attention, on parle ici d'un rendu stéréo, oubliez donc le raffinement moderne comme le 5.1 et à plus forte raison le 7.1. Le casque dispose d'une puissance assez élevée, que ce soit dans les jeux qu'en visualisation de DVD. Avec le volume au maximum, notre fidèle sonomètre a relevé un maximum de 97 dB en jeu. Largement de quoi rendre sourd. Le son ne grésille presque pas, même au maximum, signe de qualité.

A L'usage

Le micro amovible est apprécié
Le Onda 3HX étant assez gros, il est également assez lourd et nous avons relevé 270 gammes sur la balance (à titre de comparaison, mon Sennheiser PC 151 filaire pour PC affiche 155 grammes). Le casque enferme bien les oreilles (et même avec des lunettes, on n'est pas gênés) mais par contre il n'isole pas de l'extérieur. C'est d'ailleurs l'un des principaux reproches que je pourrais lui faire, même si certains le verront comme une qualité. Tout dépend de l'utilisation que l'on fait du casque. Pour ma part, j'aurais préféré ne pas être dérangé par les bruits extérieurs, mais c'est parfois agréable de ne pas être pris pour un autiste devant sa TV. On appréciera le micro amovible, ce qui fait que vous n'avez pas l'air d'un pilote d'hélicoptère quand vous ne l'utilisez pas. Quand vous en avez besoin, le micro s'insère simplement dans l'écouteur gauche et possède une tige assez flexible. Le microphone est unidirectionnel ce qui fait que nous avons pu obtenir une communication voix claire lors de nos tests, autant sur PC que sur console. Côté micro, rien à redire que ce soit dans le chat ou dans les jeux, la qualité est exemplaire.

Les matériaux et l'assemblage sont de qualité
Le casque est solide et les matériaux sont vraiment de bonne facture, un diptyque toujours respecté par Ozone. On notera tout particulièrement le choix des matières avec un revêtement vraiment très agréable au toucher. Sur les écouteurs, on trouve un tissu maillé avec des coutures et des assemblages qui semblent robustes et de bonne qualité. L’arceau est imposant et intégralement enserré par une mousse épaisse recouverte de skaï. Sur la face supérieure, nous trouvons un marquage « Onda », noir brillant. Niveau tour de tête, le casque s'adaptera plus facilement aux grosses têtes qu'aux petites (testé par une femme, le casque tombe en arrière en cas de mouvement brusque de la tête). On apprécie aussi les réglettes graduées en plastique brillant qui permettent d'ajuster précisément le casque sur la tête.

Enfin, notons que le câble du 3HX est en nylon tressé, ressemblant aux tissus thermorésistant qu'on trouve notamment sur les câbles d'alimentation des fers à repasser. Cela change du plastique traditionnel, et cela a une incidence sur la longévité des câbles. C'est en tout cas un signe manifeste de soin apporté au produit, d'autant que la longueur des câbles est largement suffisante et même à bonne distance du téléviseur, nous n'avons pas manqué de fil. Une dernière petite chose que nous n’avions pas vue, puisque nous l’avions sur les oreilles. Les logos Oz cachés sous le mesh des oreillettes s’illuminent en rouge, petite touche de classe sympathique. On regrette néanmoins qu'ils ne s'éteignent pas en même temps que notre Xbox 360 de test, dont les ports USB de façade sont auto-alimentés !

Conclusion

Avec le casque Onda 3HX pour PC et consoles, Ozone réussit à nouveau le tour de force de proposer un produit de qualité à un prix maitrisé, sans pour autant sacrifier les caractéristiques techniques. C'est ainsi que le 3HX réussi à être confortable (malgré les coussinets qui n'isolent pas des bruit extérieurs) tout en conservant un rendu sonore très équilibré et des matériaux bien choisis qui lui assurent un look très agréable.

Produit recommandé par ZeDen


par utr_dragon 1 commentaire par Tib Blacks
Partager

Commentaires

Tib Blacks

Youtubeur Padawan
Nb msg : 134
(#1) 04 juillet 2014 à 11h48
Beautiful
Vidéo-testeur pour Zeden.net
ZedenTV : https://www.youtube.com/channel/UCyNdxVHYbmbInnl8UAjIDdQ
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique

Casque
Type de casque : Casque - binaural
Facteur de forme du casque : Pavillon d'écouteur
Technologie de connectivité : Filaire
Mode de sortie audio : Stéreo
Réponse de fréquence : 20 - 20000 Hz
Sensibilité : 117 dB
Impédance : 32 Ohm
Diaphragme : 40 mm
Contrôle volume par fil : Oui

Type de microphone
Type : Perche télescopique
Mode de fonctionnement du microphone : Mono
Sensibilité : -54 dB
Détails d'entrée audio : Omni-directionnel - Impédance de sortie 2.2 kOhm