ZeDen.net

 
 
soldieroffortunepayback_008.jpgL'Australia's Office of Film and Literature Classification (OFLC) vient de décider de bannir Soldier of Fortune : Payback du pays des kangourous car le jeu n'était pas développé par Raven Software, auteur des deux précédents opus.

Plus sérieusement, l'organisme australien a banni le jeu car il était trop violent pour obtenir la mention 15+, niveau maximum autorisé par la loi pour les jeux vidéo. Comme il n'y a pas de 18+, le jeu ne peut pas être noté et donc il est interdit à la vente sur le territoire. Il reste donc deux alternatives à Activision s'il veut espérer vendre son jeu en Australie : soit exercer une auto-censure, soit ne pas vendre le jeu sur le territoire, laissant ainsi aux australiens le soin de se le procurer en version digitale ou l'acheter par correspondance.
par utr_dragon Commenter
Partager | Source : Voodoo Extreme

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.