ZeDen.net

crysis_003.jpgCela fait déjà quelques semaines qu'une poignée d'élus peuvent arpenter la bêta de Crysis, l'un des FPS les plus attendus de l'année. Attendu par les joueurs qui espèrent enfin rentabiliser leur matériel hors de prix, attendu par les sociétés qui fabriquent ce même matériel mais aussi par les joueurs qui sont attirés par l'univers et les mécanismes du jeu, qui ont déjà réussis aux développeurs de Far Cry.

D'ici la fin novembre, le jeu devrait être en rayons chez votre revendeur préféré, mais vaut-il le coup qu'on l'attende à ce point ? Vous aurez la réponse dans notre zoom sur la bêta du jeu.


Power Struggle : un mode de jeu complexe

crysis_008.jpgEn tant qu'américain, vous avez été engagé pour capturer et sécuriser des technologies Aliens tombées sur une île. Pour ce faire, vous devrez éliminer la présence ennemie dans la région. Si vous incarnez un membre de l'autre camp, vous êtes un infâme coréen voulant s'emparer des technologies Aliens afin de répandre le mal sur le monde. Vous aurez été prévenus.

Le mode Power Struggle est un mode de jeu multijoueur basé sur des objectifs à conquérir. Cependant, Crytek à tout fait pour que ce dernier soit vécu comme un champ de bataille. C'est ainsi que les parties durent une heure, ce qui n'est pas de trop pour remplir tous les objectifs. En tant qu'élément du champ de bataille, vos actions ne pèseront pas un poids très grand sur le déroulement de la partie, le jeu privilégiant les actions collectives et massives. Votre objectif est de capturer le centre de recherches (Prototype Factory) afin d'avoir accès aux technologies Aliens. Ces dernières vous permettront d'acheter de nouvelles armes très létales mais plutôt chères et encombrantes. Attention cependant, vous ne pourrez pas accéder tout de suite à ces technologies, il vous faudra au préalable capturer les sources d'énergie pour faire monter la jauge de recherche du laboratoire. Capturer et sécuriser le laboratoire est absolument obligatoire si vous voulez emporter la victoire, car il vous donnera accès au nirvana : les armes nucléaires. Ces dernières vous seront indispensables si vous voulez attaquer la base ennemie.

crysis_0010.jpgLa carte contient également d'autres points stratégiques qui vous aideront à accomplir votre objectif. L'usine de construction de véhicules (War Factory) est ainsi un passage obligé afin d'avoir accès aux véhicules blindés comme les chars d'assaut. Les aéroports (Air Factory) vous permettrons d'acheter des aéronefs et le port (Naval Factory) vous permettra d'acheter des jolis bateaux armés jusqu'aux dents.
De plus, le contrôle des bunkers, qui ont des positions stratégiques (aux alentours des objectifs), vous permettra d'avoir des points de respawn très proches de vos objectifs et donc de les tenir plus facilement.

Une fois la carte contrôlée, vous devrez aller attaquer le QG ennemi, fortement protégé par des tourelles de défense. Inutile de vous approcher si vous êtes à pieds, vous seriez atomisé en moins de 10 secondes. Votre équipement (principalement les véhicules) pourront vous aider à détruire facilement ces défenses. Une fois cette vile tâche accomplie, il ne vous restera plus qu’à vous munir d'une arme de destruction massive pour balancer une bombe H sur le quartier général ennemi. Facile non ?

crysis_001.jpg

Introduction au gameplay du mode Power Struggle de Crysis

Dans le mode multijoueurs, les points de respawn (représentés sous forme de Bunker) ne sont pas situés aux mêmes endroits que les points stratégiques à capturer, comme les stations énergétiques. Par exemple, dans Battlefield 2142, quand l’on capture un des points stratégiques (des silos de missiles, pour le mode Titan) il devient alors un point de respawn. Dans Crysis c’est différent, ces deux endroits sont séparés l’un de l’autre, même s’ils peuvent être rapprochés. Afin de capturer un de ces points sur la carte, il suffit d’être à proximité. Ce qui permet dans un premier temps d’enlever ce point à l’ennemi, puis dans un second temps de le capturer pour son équipe. Cette capture rapporte alors au joueur ayant eu la bravoure de passer à l’action un certain nombre de « points de prestiges ».

crysis_007.jpgLes points de prestiges accumulés en capturant divers endroits stratégiques ou en éliminant des ennemis, permettent aux joueurs d’acheter des d’objets (à l’instar de Counter-Strike).
L’achat de ces objets : armes et véhicules, s’effectuent principalement à l’intérieur de son QG ou des Bunkers. Le joueur a accès à un menu d’achat qui lui permet d’obtenir divers type d’armes. De plus, chose intéressante à mentionner, si l’on meurt il sera possible de choisir son arsenal avant de revenir dans la partie. Lors de sa réapparition, le joueur aura alors son arme en main. Ainsi, si un ennemi serait entrain de capturer un de ses Bunker, le joueur pourra donc l’affronter sur le champ, arme aux poings.

Grâce au menu d’achat, le joueur peut se procurer par exemple, divers type de grenades. Celles-ci vont des grenades éblouissantes aux grenades fumigènes en passant par les grenades à fragmentations jusqu’aux mines antipersonnel ou de véhicules. Il existe aussi des Nano Disturber, sorte de grenades électriques qui permettent de supprimer l’énergie de la Nanosuit d’un ennemi, dont il ne restera alors que la barre de vie. Les grenades n’effectuent pas de rebond lorsqu’on les lance, il est donc facile de prévoir ou elles vont tomber.

crysis_003.jpgIl existe plusieurs types d’armes dans Crysis. L’on aura droit en autre à un pistolet, quelques armes automatiques, un fusil sniper, un fusil à pompe ainsi que quelques armes Aliens. Bien entendu, plus l’arme est puissante, plus elle coûte cher. Suivant le type d’arme, il est possible d’y attacher divers Add-Ons comme une lunette de visée, un silencieux, un lance-grenades et bien d’autres encore.

Pour ce qui est de la dispersion des balles, elle est plutôt élevée, même pour les armes les plus coûteuses. Cette dispersion rend les armes plutôt imprécises. Les combats s’effectueront donc la majorité du temps à moins de cent mètres voir cinquante. Quand l’on réussit à descendre un ennemi, il est possible de prendre l’arme (mais pas les grenades) qu’il utilisait et toutes les balles restantes. Ce qui fait que, même si l’on est éloigné d’un point d’achat, il est aisé de faire le plein de munitions si l’on tue quelques ennemis. Le joueur a la possibilité d’avoir trois armes sur lui, un fusil et deux armes principales, mais peu importe le nombre d’armes qu’il transporte, sa vitesse de déplacement est toujours la même.

crysis_002.jpgComme dans tout jeu multijoueur qui se respecte où il est nécessaire de capturer des points de contrôles, le multi de Crysis met lui aussi une panoplie de véhicules à la disposition du joueur. Cependant il sera nécessaire d’acheter ceux-ci grâce à des édifices spéciaux dont il faut avoir pris le contrôle préalablement. Ces véhicules sont notamment des tanks de toutes sortes : à roue ou à chenille, gros ou petit, amphibien ou terrestre, mais aussi des bateaux et des avions (non disponible dans la bêta).

Il est aussi possible de voler des véhicules qui auraient été laissés à l’abandon grâce à un outil de piratage, puis de le réparer si nécessaire à l’aide d’une sorte de petite torche. Pour faciliter le transport du joueur sur une carte qui fait plusieurs kilomètres carrés, il existe toutefois des camions gratuits répartis un peu partout sur la carte.

Très efficace, mais aussi facilement destructible grâce à des lance-roquette abordables, les tanks camions, et bateaux se contrôlent comme tout le reste dans Crysis, c'est-à-dire de manière très arcade. Le gameplay est donc rapide, sans prise de tête et avec bonne dose de possibilités provenant des pouvoirs de la Nanosuit. Il y a aussi de petits détails plus subtils au niveau du gameplay, qui, s’ils sont maîtrisés, permettront au joueur attentif d’avoir un avantage sur les autres. Par exemple, savoir que l’énergie de la Nanosuit se régénère plus vite si l’on ne la laisse pas descendre en dessous d’un certain seuil ou qu'un coup de crosse de fusil est toujours létal pourrait peut-être vous être utile lors d'un combat.

crysis_004.jpgVoilà donc pour les grandes lignes du gameplay du mode Power Struggle de Crysis. Ce mode multijoueur se distingue ainsi par plusieurs aspects des autres jeux basés sur la capture de point stratégique, comme Battlefield. Premièrement, par l’utilisation de la Nanosuit, qui offre un éventail de possibilités tactiques. Puis, parce que les points de repawn ne sont pas situés aux mêmes endroits que les points stratégiques à capturer. Aussi, par la nécessité d’acheter les divers véhicules offensifs grâce à nos points de prestiges et finalement par un ensemble de facteurs : vitesse de déplacement, dispersion des balles… Qui donnent à Crysis une personnalité propre.

La Nanosuit : un éventail de possibilités

crysis_005.jpgDans Crysis, un des points les plus importants du gameplay sont les diverses possibilités tactiques offertes par la Nanosuit. Celle-ci offre au joueur quatre types de modification physique : Il y a l’armure (Armor), qui protège mieux face aux tirs ennemis et la vitesse (Speed) qui permet d’augmenter sa vitesse de déplacement. Aussi, il y a la Force (Strength) qui permet d’améliorer sa force physique pour sauter plus haut et frapper plus fort. Puis finalement, il y a le camouflage (Cloak) qui rend le joueur quasi invisible, mais dont l’on pourra encore distinguer légèrement les contours.

Ces quatre pouvoirs donnent au joueur tout un éventail de possibilités lors des combats. Il est possible par exemple de tendre une embuscade en étant invisible, de foncer à toute allure sur un adversaire trop puissant afin de le frapper avec ses poings ou encore de faire fit des escaliers et utiliser une corniche pour monter sur un toit et surprendre son adversaire.

crysis_006.jpgBien qu’il soit impossible de faire des combinaisons de ces capacités, le joueur peut les utiliser quand bon lui semble. Seulement, leur emploi est limité puisque chaque utilisation puise un peu d’énergie de la Nanosuit qui se régénère automatiquement par la suite. Adjacente à la barre bleue qui représente votre énergie, se trouve une barre de vie, qui elle aussi se régénère automatiquement. Bien entendu, il est possible d’utiliser la Nanosuit dans le mode multijoueur de Crysis, donc voici un aperçu du gameplay.

La Nanosuit, où comment changer l’issue d’un combat

crysis_007.jpgIl est bien probable que cette Nanosuit fasse des émules. L’idée d’offrir au joueur des pouvoirs défensifs et non offensifs comme dans la plupart des FPS, s’applique très bien à ce genre de jeu.
En effet, plusieurs FPS s’inspirent des RPGs avec par exemple, l’augmentation de l’endurance et de la résistance pour S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl ou avec l’utilisation de pouvoir de feux ou de glace pour Dark Messiah of Might and Magic ou plus récemment BioShock. Mais peu de FPS s’étaient vraiment penchés sur les diverses possibilités que pourrait offrir un truc comme la Nanosuit qui donne divers pouvoirs physiques. D’autant plus que ces possibilités s’appliquent très bien au niveau Phore (la plage) présent dans la bêta et à son level design d’île tropicale volcanique, qui offre une multitude de recoins où se cacher.

En théorie, il est possible pour un joueur doué de ne jamais mourir dans Crysis. Puisque celui-ci peut prendre les armes de ses ennemis pour ne pas être à cours de munition, que sa vie se régénère automatiquement et que la Nanosuit se recharge progressivement. En temps normal donc, le joueur qui a l’arme la plus puissante devrait remporter un affrontement, puisqu’il est quasiment certain qu’il possède toutes ses vies, parce que celle-ci se régénère. Seulement avec les possibilités tactiques qu’offre la Nanosuit, l’issue d’un combat est toujours quelques peu incertaine.

crysis_009.jpgDurant une partie mémorable, je suis allé capturer une des stations énergétiques situées sur une petite île. J’étais alors armé de quelques grenades et d’une arme somme toute peu puissante. Quelques joueurs ont attaqués ma position que j’ai pu tenir grâce à mes grenades et en surprenant mes ennemis en mode Cloak. Puis, de nouveaux ennemis sont arrivés, je les ai éliminés et j’ai pris leurs armes quand mes munitions venaient à manquer. Peu après, d’autres m’ont attaqué pour subir le même sort : Tous tué. Finalement, un groupe de quatre joueurs a décidé de venir me déloger, le combat a été rude, mais ils m’ont eu. Alors j’ai regardé mon score 13/1, j’avais réussi à tenir devant treize assaillants, ce qui, je dois l’avouer, a flatté mon ego.

Fr002 : C’est du tout beau

Lors de la vingtaine d’heures durant lesquelles j’ai pu jouer à la bêta de Crysis, on s’aperçoit vite que le jeu est mal optimisé et bugé. Si Crysis est définitivement très beau au niveau de détail maximum, j’ai du mettre presque toute les options au minimum afin d’avoir un bon nombre de Fps. En fait c’est un peu ironique, puisqu’à ce niveau de détail la qualité visuelle de la bêta ressemble à celle de Far Cry qui tournait sur mon ancien PC… Trois fois moins puissant que ma machine actuelle.

Sinon, à part quelques bugs, la bêta est jouable et drôlement amusante. J’y suis retourné volontiers lors de mes temps libre afin de m’amuser à jouer les héros ou à tentez diverses approches tactique avec la Nanosuit. En somme, J’ai bien aimé ce côté héroïque dans Crysis. Il nous donne l’impression qu’il est toujours possible de vaincre ses adversaires grâce aux pouvoirs conférés par la Nanosuit et parce qu’il est possible de prendre l’arme d’un ennemi abattu.

utr_dragon : Du frais dans un mode multi ?

Il est clair et net qu'avec une bêta entre les mains, il était plutôt difficile d'attendre un jeu parfaitement optimisé. Néanmoins, et malgré une optimisation qui coince parfois sur les machines plus modestes, il est largement possible de s'éclater sur le jeu. Car le mode de jeu que nous venons de vous décrire est vraiment intéressant du point de vue du gameplay qu'il propose. Avec la multiplication des objectifs et des possibilités pour les accomplir, le joueur se sent vraiment impliqué dans un conflit massif. Cette bêta va permettre aux développeurs d'apporter le plus grand soin à l'optimisation des cartes, des armes et des classes afin de rendre ce mode de jeu solide.

Certains seront forcément perdus au début, et à plus forte raison sur les serveurs de jeu publics. Mais force est de constater que l'on peut s'éclater vite sur Crysis au bout d'une demi heure de jeu. Les joueurs les moins skillés (donc ceux qui gagnent le moins de points pour acheter du matériel) pourront se focaliser sur la capture des objectifs et surtout sur l'utilisation de la Nanosuit, pour prendre une part entière dans le jeu. Ainsi, vous pourrez jouer, et apprécier, Crysis quel que soit votre style de jeu. Les joueurs chevronnés et avides de frag se retrouveront en première ligne, les conducteurs dans l'âme utiliseront des véhicules, les solitaires pourront... Hemm... camper, et enfin les coopératifs prendront plaisir à capturer les objectifs et aider les autres joueurs dans ce qu'ils entreprendront. Vous l'aurez compris, malgré son manque d'optimisation, son apparente difficulté, le mode Power Struggle Crysis est vraiment, vraiment jouissif.
par Fr002 et utr_dragon 5 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager | Source : ZeDen

Commentaires

Grounch

Gros Membre
Nb msg : 1068
(#1) 07 octobre 2007 à 14h20
Qqn a reussi a activer l'AA dans la beta?
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2463
(#2) 07 octobre 2007 à 15h43
Certains effets sont bloqués dans cette bêta, j'imagine que l'AA en fait parti ...
No comment !
mondam

Nouveau
Nb msg : 82
(#3) 07 octobre 2007 à 18h14
Quand j'aurai reussi a lance le jeu j'essayerai ca (meme si je l'ai deja lance une fois)

Et comment on active la nanosuit
Grounch

Gros Membre
Nb msg : 1068
(#4) 07 octobre 2007 à 20h28
Pour la nano faut appuyer soit sur V soit sur la molette, pis tu choisis ton opition en bougeant la souris et tu relache le bouton.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2463
(#5) 08 octobre 2007 à 13h45
C'est d'ailleurs largement plus intuitif à la molette...
No comment !
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.