ZeDen.net

 
 
Après plusieurs semaines passées en compagne de ce DAC externe, il est temps de faire le bilan.

Ergonomie

D'un point général, le X4 est compact et saura trouver sa place aux côtés de nombreuses configurations. Le câble USB fourni, malheureusement non tressé, est de longueur généreuse, et le DAC ne se retrouvera donc pas à prendre derrière le PC. Les petits patins antidérapants le rendent bien stable, une fois posé sur le bureau. Les sérigraphies présentes au-dessus des nombreuses entrées / sorties offertes par ce DAC externe permettent de les identifier clairement, il n'y a pas besoin de tâtonner pour faire les branchements. D'ailleurs, le Plug and Play est de rigueur : dès que le X4 est branché, le son de Windows est redirigé vers lui, et dès qu'un casque est branché, le son bascule des enceintes vers le nouveau venu.

En termes de boutons, la grosse molette de réglage du volume, en aluminium comme sur les amplis home cinema, permet un réglage précis. La mise en sourdine d'une simple pression dessus est également une bonne idée. Le cercle bleuté situé autour de la molette se met alors à clignoter de manière discrète pour l'indiquer. De leur côté, les 3 autres boutons sont aussi facilement accessibles et manipulables d'une pression du doigt. Leur libellé peut paraitre un peu cryptique au début, mais une fois le produit pris en main, ils paraissent évidents. Les LEDS de statut, placées en regarde de chacun de ces boutons, permettent en un clin d’œil de savoir la configuration active, sans devoir relancer l'application. Un passage par la documentation fournie permettra là encore d'apprendre les correspondances, mais Creative fait les choses bien puisqu'il s'agit d'un unique petit tableau récapitulatif facile à acquérir.

On peut aussi évoquer écosystème logiciel, et on peut dire que la marque met le paquet. Les interfaces graphiques des drivers des cartes sons dédiées et leur moult paramétrages a toujours été un argument en faveur de ce type de solution par rapport aux cartes son intégrées aux cartes mères, et le constructeur a une longue expérience dans le domaine.

Sound Blaster Command était déjà un modèle du genre : tout était propre et net visuellement, mais il y avait parfois trop d'options. La marque a donc remis son ouvrage sur le métier, et offre désormais Creative Application. La marque a retravaillé l'agencement des éléments et épuré le tout.

Le fait que ce soit un driver unifié est un plus, si on rajoute un autre produit de la marque compatible, on peut le gérer également de cet endroit. La mise à jour des pilotes et des firmwares depuis l'application est aussi un plus, et cela fonctionne aussi avec la déclinaison mobile de Command !

Pour PC mais aussi pour consoles
C'est notamment cette application pour smartphone qui autorise un usage sans ordinateur de ce DAC. Comme on peut le voir dans le tableau ci-contre, certaines consoles sont compatibles, à savoir la PS5 et la Switch. La liste de fonctionnalités disponibles est plus réduite que sur PC, mais les plus importantes sont là, et la qualité audio sera sans nul doute elle aussi au rendez-vous.

Rendu sonore

Bien évidemment, le rendu sonore d'un DAC est plus difficile à apprécier que celui d'enceintes. Cependant, ce DAC externe propose de très nombreuses options, qu'il faut prendre le temps d'essayer afin de trouver les réglages les plus adaptés à son matériel, ses sources sonores, à ses oreilles et à ses goûts. Certaines nécessitent de l'équipement haut de gamme pour en profiter, on parlait par exemple du 192 Hz plus en avant dans l'article, mais une bonne partie est profitable au « commun des mortels » disposant de kit d'enceintes classiques et de casque gamers bien plus accessibles. D'ailleurs, il faut insister : le X4 offre son plein potentiel quand un casque est branché.

Ainsi l'Accoustic Engine et les profils SBX permettent en 2 clics de profiter d'une amélioration sensible de ses sources, sans se compliquer la vie. La scène audio se trouve élargie et les détails audio sont rendus plus audibles. On a d'ailleurs une préférence pour le mode Film, qu'on a fini par laisser tout le temps activé. A noter que suivant qu'on soit en mode enceintes ou en mode casque, les paramétrages peuvent différer, au sein du même profil.

Ensuite, le passage par l'equaliseur permet d'aller un cran plus loin. Ici, c'est vraiment une affaire de gout. De nombreuses presets sont disponibles, avec certaines spécialisées pour la musique et d'autres pour les jeux. Comme pour le SBX, certains titres disposent de leurs réglages dédiés : les fans Apex Legends par exemple apprécieront l'attention. Et comme il y a un bouton dédié sur le X3, il est facile de jongler entre 3 presets choisies parmi toutes celles disponibles.

Côté gaming, le Scout Mode ne laissera pas un souvenir impérissable. Il diminue le volume global pour essayer de mettre en avant celui des pas, mais cela ne fonctionne qu'avec les jeux assez « silencieux ». Dans les titres où ça tire de partout, l'effet serait même potentiellement contre-productif. A essayer donc avec parcimonie, mais le raccourci clavier prévu est idéal pour faire rapidement une idée sur le sujet.

Super X-Fi

Nous avons gardé le meilleur pour la fin, le Super X-Fi. Nous étions, on doit l'avouer, assez dubitatifs au départ. Quiconque a déjà activé le 7.1 virtuel sur un casque lambda sait que le résultat obtenu avec ce genre d'effets est en général très décevant. Mais ici, c'est tout le contraire. L'effet proposé ici est tout à fait convaincant. C'est toujours délicat de retranscrire avec des mots le gain qualitatif entendu, mais, pour donner une idée, disons qu'à plusieurs reprises, nous avons eu l'impression qu'en termes de restitution de la scène audio et de spatialisation, c'étaient plutôt nos enceintes que notre casque qui était à l’œuvre !

Le son a tendance ainsi à venir plus de l'avant et de plus loin qu'avec un casque traditionnel, et ce, sans activer aucune des options de Surround de l'Accoustic Engine. Le spectre est lui aussi remodelé, avec des basses un peu mises en retrait pour laisser tout le reste mieux s'exprimer. Il en ressort au final un sentiment que très souvent, c'est « mieux avec que sans », et c'est ce qu'on a vérifié sur de nombreux titres en activant / désactivant de nombreuses fois l'effet à l'aide du bouton. Il y a cependant quelques chansons où ce traitement de signal peut se révéler moins performant, avec une tendance à la réverbération, qui dépend notamment des instruments utilisés. Mais dans l'immense majorité des cas, le résultat est assez bluffant et est bien dans l'esprit de ce que le constructeur avance. Une fois activé sur le X3 et expérimenté, il sera assez difficile d'abandonner le Super X-Fi. Dès que le casque sera branché, on souhaitera en profiter, quitte à le désactiver de façon sporadique.

Il est temps de conclure !
Page précédente Page précédente - Super X-Fi Page suivante - Conclusion Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours 20 ans Zeden - Arctic

Actu du même sujet

Fiche technique
  • Nom : X4
  • Référence : SB 1815
  • Poids : 384 g
  • Dimensions : 130,5 mm x 130,5 mm x 40,6 mm
  • Plage dynamique (DNR) : 114 dB
  • Taux d'échantillonnage :
    • Stéréo : PCM 16/24/32-bit - 48,0 / 96,0 / 192,0 kHz
    • Optical Out : PCM 16/24-bit - 48,0 / 96.0 / 192,0 kHz
    • Surround 7.1: PCM 16/24/32-bit - 48,0 / 96,0 / 192,0 kHz
    • Dolby Digital Live : 16-bit - 48,0 kHz
  • Qualité d'enregistrement maximale
    • Line-in : 16/24-bit - 48,0 / 96,0 / 192.0 kHz
    • Mic-in : 16/24-bit - 48,0 / 96,0 / 192,0 kHz
    • What-U-Hear : 16/24-bit - 48,0 / 96,0 /192, kHz
  • Options d'entrée (principale)
    • 1 sortie optique TOSLINK
    • 1 sortie avant de 3,5 mm
    • 1 x sortie arrière de 3,5 mm
    • 1 x sortie centre/Sub de 3,5 mm
    • 1 x prise casque (avec ou sans micro) de 3,5 mm
    • 1 x prise entrée Micro externe de 3,5 mm
    • 1 x Jack de 3,5 mm
    • 1 x port USB Type-C PC / Mac
    • 1 x prise combo optique/entrée ligne de 3,5 mm
  • Amplificateur de casque : Impédance de casque autorisée : 32 à 600 ohms
  • Technologies : CrystalVoice / Scout Mode
  • DAC : Plage dynamique (stéréo) : 114 dB, THD+N (Stéréo) : 0,001 %
  • ADC : Plage dynamique : 104 dB, THD+N : 0,0017%
  • Alimentation : Alimentation par USB Type C
  • Prix : 149,99 €