ZeDen.net

 
 
Avec un tel clavier, il y a beaucoup à dire. On peut tout d'abord commencer par la parenté de ce Sketlr avec le Isku de la marque, puisqu'il en est directement dérivé. Nous l'avions testé à sa sortie en 2011, avec ses DEL bleutées. Ensuite, l'Isku avait gagné un rétroéclairage RGB, sous la dénomination Isku FX. Le Skeltr en est donc la 3eme itération, mais largement modernisée, et qui commence par corriger certains gros points noirs de ces aïeuls.

Un air de famille marqué avec l'Isku
D'une part, on l'a vu dès l'analyse du bundle, le repose-poignet est détachable, ce qui n'était pas le cas avant, et qui était un gros défaut. Maintenant, il sait s'adapter aux goûts de chacun sur le sujet. L'autre point d'amélioration se situe au niveau des plastiques utilisés. Il n'y a plus de zones glossy, ce qui est une bonne chose, tant elles sont désagréables aussi bien au toucher qu'à la vue, une fois que les traces de doigts sont présentes dessus.

Macros, touches de pouce et touche Easy Shift [+]
La plus grande partie du Skeltr est sinon similaire à l'Isku, ce qui est globalement positif. Il est doté d'une disposition assez classique, avec 5 touches macro sur le côté gauche. Le lettrage est identique, avec une police très lisible et épaisse, qui laisse bien passer la lumière du rétroéclairage. Sous la barre d'espace, on retrouve ce qui a fait la signature de l'Isku : 3 touches de pouces, qui peuvent lancer des raccourcis. Une autre touche est spécifique à Roccat : celle dédiée à la fonction Easy Shift [+], qui permet en fait de doubler les fonctionnalités des touches macro et Fxx en l'actionnant. Le constructeur a fait le choix, assez atypique, de remplacer la touche CAPS LOCK par celle-ci de son invention. Etant donné que le verrouillage des majuscules est mal vu sur internet, ce choix est assez judicieux. De plus, quand on l'active, une DEL de statut, placée au-dessus du clavier numérique, s'allume, et là encore, elle remplace celle du verrouillage majuscule.

Le câble 4 en 1 du Skeltr
Au niveau de la connectique, du Skeltr sort un unique câble tressé qui se sépare en 4 câbles de 20 cm chacun. Il y a tout d'abord 2 connecteurs USB, un pour l'alimentation du clavier en lui-même, et un pour la recharge du téléphone. Si vous avez la chance d'avoir une carte mère avec des ports USB qui débitent plus de 500 mA, c'est ceux-là qu'il faudra utiliser. On retrouve ensuite 2 jacks, respectivement en vert et rose comme le veut la norme, pour le casque et le micro. Et pour une fois, pas de connecteur plaqué or useless à signaler.

A l'arrière du clavier au centre, on retrouve également 2 connecteurs où se connectent les câbles livrés avec le Skeltr : un port jack pour l'audio du téléphone, et un port USB pour sa recharge. Sur le côté gauche on trouve aussi 2 autres connecteurs jacks, destiné à accueillir un casque audio. Une sérigraphie présente sur le dessus du clavier permet de les repérer facilement, afin de faciliter le branchement d'un casque.

La zone à smartphone
La partie haute du clavier est assez inédite. Une sorte de rigole occupe quasiment toute la largeur du clavier. Elle a pour but d’accueillir un smartphone, légèrement à l'oblique vers l'arrière pour une bonne visibilité de celui-ci. On peut même y mettre une tablette si on le souhaite. A gauche de cet emplacement imposant, on voit 2 boutons, destinés à gérer les appels téléphoniques, tandis qu'à droite un autre bouton permet de switcher le Skeltr entre le PC et le smartphone. Roccat a donc tout prévu pour gérer les interactions entre les 2 de manière intuitive.

On peut cependant se demander pourquoi les touches multimédias fonctionnent comme sur un PC portable, avec l'utilisation de la touche « Fn », alors que sur un clavier à ce prix, habituellement, on a de beaux boutons dédiés. La réponse est simple : tout cela est prévu logiciellement ! Mais avant d'aborder cela, il faut d'abord installer ce clavier.

Page Précédente Page précédente - Page suivante - Configuration de test et installation Page suivante
par Xpierrot 3 commentaires, dernier par aigle_1
Partager

Commentaires

JBs

Rédacteur Hardware
Nb msg : 279
(#1) 12 octobre 2016 à 18h15
Il ne manque que des touches mécaniques
i7 11700K | Carte mère Asus Prime Z590-A | 32 Go DDR4 3330 MHz Crucial | Cartes graphiques : RTX 3080 Ti
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1500
(#2) 13 octobre 2016 à 08h52
oh non, surtout pas ! pas de "tchac tchac tchac" !
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
aigle_1

Rédacteur senior
Nb msg : 53
(#3) 18 octobre 2016 à 15h10
siiiii ! c'est bon le tchac tchac tchac

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

La fiche technique est la suivante :
  • 3 touches de pouce programmables
  • 5 touches macro programmables
  • Easy-Shift[+] avec EasyZone 20 touches
  • ROCCAT Talk
  • Fonctions multimédias
  • Bluetooth V3.0
  • Câble USB tressé, longueur 1,8 m
  • Processeur Arm 32-bits
  • Mémoire 512 Ko
  • Polling rate : 1000 Hz
  • Interface avec l'ordinateur : USB 2.0 (x2)
  • Touches à membranes