ZeDen.net

 
 
Les rats d'Ubersreik sont de retour
Sorti au mois de mars, Warhammer : Vermintide 2, nous avait bien plu. Cependant, « Shadows over Bögenhafen », le premier contenu téléchargeable, avait peiné à nous convaincre, avec un prix élevé et un contenu un peu chiche. Les développeurs ont pourtant remis le couvert, avec « Back to Ubersreik », le deuxième contenu téléchargeable. Ce dernier, pourtant, est un peu plus fainéant, puisqu'il s'agit de proposer une version remasterisée de niveaux du premier opus. Pari réussi ?

Retour à Ubersreik

Petite pirouette scénaristique
Un accessoire nain est tombé entre nos mains. Olesya dit que ça a un rapport avec Ubersreik. Elle ne sait pas quoi, évidemment. Seulement qu'il y a trois runes naines cachées dans les parages et qui servent de clé pour une cachette. Nous ne pouvons pas revenir à Ubersreik. Même si nous n'étions pas débordés ici, la moitié de cet endroit est en ruine à présent. Il est possible que nos runes soient allées là où vont les runes quand elles meurent. Mais Olesya a un plan. Elle imagine qu'elle peut créer une illusion d'Ubersreik tel que c'était lorsque les choses ont commencé à mal tourner. Voilà les éléments du décor planté par les développeurs pour ce contenu téléchargeable proposant, trois campagnes issues du premier opus de Vermintide. Une fois à l'intérieur, vous allez rapidement vous rendre compte de quelques changements subtils, et vous devrez fouiller les lieux à la recherche de ces runes, afin de déverrouiller une quatrième map.

Trois campagnes et un bonus

C'est un plaisir de retrouver cette ville
Si vous avez déjà navigué dans Vermintide, vous serez ravis de pouvoir arpenter à nouveau Ubersreik. On se sent un peu à la maison, on retrouve nos repères, sur des niveaux bien construits et sympathiques. On apprécie également la mise à jour graphique, très bien réalisée. Si vous n'avez pas joué au premier opus, vous aurez donc l'occasion de découvrir trois niveaux que vous ne pourrez qu'apprécier. Je regrette néanmoins que les énigmes soient si tordues à résoudre pour retrouver les runes. Je dois l'avouer, sans un guide complet, je n'aurais jamais réussi à trouver tout seule les éléments  –  et surtout à les assembler dans le bon ordre. Par exemple, dans le premier niveau, afin de trouver la rune, il vous faudra activer des éléments. Ces éléments sont au nombre de dix dans le niveau, mais seuls quelques uns sont nécessaires pour ouvrir la porte donnant accès à la rune, sans que cela ne soit jamais expliqué ou même suggéré. J'ai trouvé cela assez frustrant. La voix off nous aide un peu dans notre quête, mais cela reste difficile. J'ai préféré me faire les niveaux avec des bots pour pouvoir en explorer chaque recoin sans avoir de joueur pressé, mais alors il a fallu se taper les bots, dont l'IA n'a pas été améliorée (ils lâchent toujours les tomes pour se soigner, ces blaireaux).


Des indices/spoilers se trouvent dans ces images

Les maps sont sensiblement identiques
En activer les trois runes, vous débloquerez la map Réunion municipale, qui est issue d'un DLC gratuit de Vermintide 1, un peu remaniée et en version nocturne. Vous devrez réussir à survivre à plusieurs dizaines de vagues d'assauts d'ennemis toujours plus forts et en nombre toujours plus important. Un vrai challenge, même si l'on regrette que les développeurs n'aient pas conservé le mode de jeu Baroud d'honneur, qui permettait de jouer en mode infini, avec classement final.

Enfin de nouvelles armes

Un beau cadeau bonus
Si le précédent DLC ne comprenait que des éléments cosmétiques, on voit enfin arriver avec Back to Ubersreik quatre nouvelles armes (une par héros). On retrouve ainsi des doubles marteaux pour le nain, un pied-de-biche pour Sienna, une hache pour Keillian et une masse et une épée pour Kruber font leur apparition. Je crois bien que les animations pour ces armes reprennent des animations déjà existantes pour d'autres, mais ce n'est pas un souci en soi. J'allais émettre des réserves sur le son de l'arme de Sienna, mais il a été corrigé aujourd'hui, 20 décembre, dans le patch 1.41. A noter que la politique des développeurs a un peu évolué avec ce DLC. Si précédemment un seul joueur avait besoin d'avoir le DLC pour permettre à tous les autres d'en profiter, une subtilité a été ajoutée. En effet, il faut maintenant que les joueurs sont dans vos amis si vous voulez leu faire profiter des nouvelles maps s'ils ne possèdent pas le DLC.

Conclusion

Pour le même prix, le contenu de Back to Ubersreik est plus étoffé que celui de Shadows Over Bögenhafen. Il s'agit donc d'une meilleure affaire, qui pourra vous proposer une demi-douzaine d'heures de jeu, dans des niveaux issus du premier opus. Les fans seront un peu de retour à la maison, et les autres découvriront quelques unes des meilleures maps du premier opus. Néanmoins, il s'agit quand même d'un recyclage et on aimerait que les développeurs nous emmènent un peu plus loin pour le prochain DLC, avec du contenu plus important.


par utr_dragon 1 commentaire par patsm00re18
Partager

Commentaires

patsm00re18

bot qui spam
Nb msg : 1
(#1) 15 mars 2019 à 08h44
Great article, I owe something to you who recommended this to me.
[Édité par utr_dragon le 15/03/2019 à 09h09.]
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours Silverstone Printemps 2019

Actu du même sujet

Ce DLC a été testé sur PC (version Steam) par une version fournie par l'éditeur.