ZeDen.net

 
 
Les ombres arrivent sur Bögenhafen
Sorti au mois de Warhammer : Vermintide 2, nous avait bien plu, à l'instar de son aîné en son temps. Depuis la sortie, le studio Fatshark n'a pas chômé, puisqu'il s'est mis au travail sur le développement du premier contenu téléchargeable intitulé « Shadows over Bögenhafen »  – les développeurs étant les champions des titres impossibles à prononcer. Disponible depuis la fin août, ce premier DLC vous fera visiter la ville de Bögenhafen, envahie comme il se doit de rats puants et autres soldats du chaos.


« Les Dieux sombres s'intéressent à Bögenhafen. Nous veillerons à ce que leurs plans soient déjoués »

La Fauchepeste, épée légendaire, se trouve à Bögenhafen. Cette épée de runes du chaos sème mort et pestilence au sein de la cité marchande. Pour sauver Bögenhafen, la Fauchepeste devra être récupérée et détruite... Mais est-ce seulement possible ? Les héros seront chargés d'enquêter sur la source de l'infection Nurgle qui s'abat progressivement sur la ville, en passant par la Fosse, bas quartiers infestés par la maladie, et le quartier Göttenplatz de l'autre côté de la rivière. Voilà les éléments du décors planté par les développeurs pour ce contenu téléchargeable proposant, au final, uniquement deux campagnes (The Pit et The Cleansing qui se déroulent toutes deux dans la ville de Bögenhafen).

Deux niveaux intéressants

Les deux nouveaux niveaux sont intéressants
Les deux nouvelles cartes sont bien sympathiques à jouer, leur design est réussi et elles procurent des bons moment de jeu. Je ne suis pas particulièrement fan de la mécanique de la map dans le noir (l'un des joueurs doit abandonner son arme pour tenir une torche dans une partie des égouts très sombres), mais cela correspond bien avec l'univers du jeu. The Pit est dans doute l'une des meilleures maps du jeu, avec de grands espaces à explorer, ce qui donne une bonne rejouabilité, mais également car les développeurs ont disséminé de nombreux easter eggs dans le niveau, le rendant intéressant à explorer. En revanche, les fins de ces deux niveaux me semblent discutables, avec des phases de clôture apparemment étudiées juste pour bousiller l’équipe sur un coup de malchance (en vétéran, ça passe, en champion, c’est autre chose). Enfin, on aime également le principe que les joueurs ne possédant pas le DLC peuvent profiter des deux niveaux via les matchs rapides (ce qui est une excellente initiative qui permet de ne pas scinder la communauté).

Un contenu rachitique et frustrant pour les joueurs

Le DLC ajoute son lot de bugs...
Au-delà des niveaux, tout le reste proposé par le DLC est dispensable. Débutons avec les skins, qui ne sont que des versions recolorées de skins déjà existants. Même pour un fanatique des chapeaux (ce que je ne suis pas), cela peut être frustrant. Mais au-delà de cela, le pire étant peut-être que les cosmétiques sont aléatoires dans les coffres, et vous pourrez bien vous crever à jouer pour avoir des éléments pour des personnages que vous ne jouez même pas ! Voilà qui est frustrant, y compris pour les fans les plus hardcore. Les quêtes journalières ou hebdomadaires sont absurdes, certains vous demandent de jouer 25 parties par semaine pour débloquer du contenu. Quand on sait que les quêtes du jeu se terminent en 1h de jeu au moins, voilà de quoi désespérer même le cœur des joueurs : 30 heures de jeu pour obtenir une arme qui brille en bleu, extraordinaire ! Et encore, si vous gagnez à chaque fois, ce qui est loin d'être le cas dans ce jeu. Le jeu ne propose même pas de fonctionnalité permettant de sélectionner les éléments que l'on aimerait obtenir. Après avoir ouvert quelques caisses, je me suis trouvé avec une armure en bleu. Sauf que le reste de mon équipement était traditionnel, et que plus rien n'allait ensemble. Vous l'aurez compris, le grind est complètement abusé, d'autant que Vermintide 1 proposait un système de quêtes et contrats plus perfectionné. On ne peut donc pas avoir des quêtes hebdomadaires pour gagner un type d'objets défini à l’avance, et c'est bien dommage.

Conclusion

Assurément, pour 8 Euros, vous n'en aurez pas pour votre argent avec Vermintide 2 – Shadows over Bögenhafen si vous êtes un joueur occasionnel, et si vous êtes un joueur hardcore, ça se discute également. Les deux niveaux supplémentaires sont sympa, mais ne valent pas à eux seuls l'investissement. Côté contenu, le grind pour l'obtenir est tellement abusé qu'il frustre les joueurs plutôt que ne les récompense. Enfin, le fort, qui sert de hub au jeu, est toujours aussi peu exploité dans le cadre de ce DLC.


par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Le jeu a été testé sur une version Steam PC fournie par le développeur.