ZeDen.net

 
 
Oh, des boobs en pixels !
Aujourd'hui on s'attaque à du très lourd. Du rétro à peine dépoussiéré ! Il s'agit d'Unreal II : The Awakening, sorti en 2003. La dernière fois que nous en avons parlé c'était le 23 février 2004, utr_dragon nous faisait découvrir le mode solo "Red Planet". Il est donc bon de rappeler un peu le contexte pour nos plus jeunes lecteurs : il s'agit de la suite d'Unreal (1998), qui exploite le moteur graphique d'Unreal Tournament 2003. Sur ce titre uniquement solo (le mode multijoueurs est sorti dix mois plus tard sous la forme d'une mise à jour du nom d'XMP), c'est avant tout les graphismes qui ont marqué les joueurs (le FPS figurant régulièrement dans les top 3 des palmarès des plus beaux jeux sortis). Le gameplay, lui, est plus convenu, bien que toujours efficace (surtout dans la deuxième partie du titre).

Le jeu est également sorti sur Xbox quelques temps plus tard, mais nous testons le jeu sur PC. Je vous laisse découvrir le test-vidéo complet dans la suite de la nouvelle !


par Tib Blacks 2 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager

Commentaires

Hubert

Faignasse
Nb msg : 1658
(#1) 07 janvier 2018 à 20h34
Pour moi c'était surtout une bouse injouable à sa sortie, non ?
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2470
(#2) 08 janvier 2018 à 22h32
Je ne suis pas du tout d'accord pour dire que c'était une bouse. Il était classique, certes, mais pas mauvais, surtout dans la deuxième partie du jeu. Par contre, niveaux graphismes, il cassait la baraque foutant à genoux les cartes graphiques les plus puissantes. Je me souviens à l'époque j'achetais mon Joystick (le mag), juste pour voir si il y avait de nouvelles captures d'écran du jeu postées. Même sur le web, l'éditeur postait des screenshots en 1600x1200 (moi à l'époque j'avais un moniteur CRT Dell qui pouvait aller en 1024*768...
[Édité par utr_dragon le 08/01/2018 à 22h33.]
No comment !
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !