ZeDen.net

 
 
Au premier coup d'œil, on constate qu'un soin particulier a été apporté à l'emballage de ce SSD haut de gamme Plextor. Le devant du carton n'est illustré d'une photo comme bien souvient, on a juste la référence écrite en énorme. A l'arrière, on retrouve les principales informations techniques du SSD, notamment les performances annoncées.


Le packaging recto verso

La boite intérieure révèle une sorte d'écrin pour le M8Se. On découvre le SSD de dépose dans un support plastique, évitant ainsi les chocs de transport. On ne peut que constater que la marque ne lésine pas avec les moyens de protection.

Le SSD et son bundle
Dans la boite, on retrouve notre SSD de 256 Go, avec le reste du contenu de la boîte. Il n'y a en fait que 3 choses :
  • Une petite notice
  • Une équerre low profile
  • Une vis
Il y a donc le nécessaire pour passer le M8Se en low profile, et puis c'est tout, mais on n'a en fait besoin de rien d'autre.

Regardons maintenant l'engin de plus près. Il se présente sous la forme d'une carte PCI-E, avec un connecteur X4. Ce type de connecteur est assez rare sur les cartes mères, en revanche, cela fonctionne tout à fait avec les ports X16, qui peuvent donc accueillir autre chose qu'une carte graphique. La carte est également dite au format HHHL, pour Half Length, Half Height, qu'on peut traduire demi-longueur, demi-hauteur. C'est ce qui lui permet de pouvoir être transformée en carte low profile, et être installée dans un HTPC par exemple.

Sur le dessus, on découvre que la carte est complète recouverte d'un radiateur métallique peint en noir, avec un insert bleuté comportant le nom de la marque. L’équerre arrière est aussi noire. En fait, sous cette carcasse se trouve le SSD proprement dit, qui est en fait au format M2. En effet, la carte lui sert d'adaptateur PCI-E et de dissipateur thermique.


Le M8Se en vrai

Quand on retourne la carte, on voit ainsi qu'il n’y a nulle piste en cuivre. Tout ce qu'on voit, c'est la base de la vis de rétention du M2. Et un regard sur la tranche côté connecteur PCI-E permet même de l'apercevoir. Sur l'autre tranche, on découvre une zone bleutée, qui, on le verra, est en fait illuminée par des LEDs. Couplé au radiateur noir, l'aspect gaming est on ne peut plus présent.

Après avoir observé ce SSD sous toutes les coutures, il temps de l'installer au sein de notre configuration de test, et de l'éprouver par la suite. Mais avant, un peu de technique !

Page précédente Page précédente - Introduction Page suivante - Un peu de technique Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique

Les caractéristiques techniques du SSD sont les suivantes :
  • Référence constructeur : M9Se(y) ;
  • Capacité : 256 Go (autres modèles : 128 Go, 512 Go, 1 To) ;
  • Type de mémoire : TLC (Triple Level Cell) 15 nm Toshiba ;
  • Contrôleur : Marvell Eldora 88SS1093
  • Interface : PCI-E gen 3 x4 avec NVME
  • Dimensions : 176.33 X 121.04 X 22.39 mm
  • Format : carte PCIE HHHL
  • Technologies supportées : TRIM, S.M.A.R.T, IO queue, NVMe
  • Lectures séquentielles : 2400 Mo/s ;
  • Écritures séquentielles : 1000 Mo/s ;
  • Lectures 4 Ko accès aléatoires : 205 000 IOPS ;
  • Écritures 4 Ko accès aléatoires : 160 000 IOPS ;
  • Garantie : 3 ans ;
  • MTBF : 1,5 million d'heures
  • Endurance : Nombre total d’octets écrits (TBW) : 160 To, soit 146 Go écrits par jour pendant 3 ans
Prix conseillé : 142 €