ZeDen.net

 
 
PlayStation à la PGW 2017
Pour la deuxième année consécutive, Sony utilise la Paris Games Weekend pour héberger sa grosse conférence annuelle. En effet, avec sa date avancée dans la saison (fin octobre - début novembre), l'événement se prête bien aux annonces concernant le premier semestre 2018. Une belle occasion pour l'éditeur japonais de dérouler son catalogue.... Et de faire de grosses annonces. 7 nouveaux jeux ont en effet été annoncés. ZeDen était bien évidemment de la partie et vous trouverez donc nos impressions ci-dessous.

Une pré-conférence centrée sur la VR et les indés

Entre 16 heures et 17 heures, nous avons eu droit à un pré-show assez verbeux où une équipe de quatre personnes ont commenté des trailers de jeux annoncés lors de la conférence et qui n'auraient pas eu la même audience, une heure plus tard, calés entre deux blockbusters. Une prouesse en soi, mais malgré tout l'exercice était convenu, car les présentateurs surjouaient leur enthousiasme.

UltraWings
Avec un casque de réalité virtuelle dans son line-up (le PS VR), une bonne partie de la pré-conférence était tournée vers la VR, et surtout vers les jeux l'exploitant. Et comme en VR les contrôles sont une vraie contrainte, une bonne partie des titres présentée étaient en vue à la première personne, présentant parfois des scènes de shoot, y compris là où on ne les attendait pas forcément. C'est ainsi qu'un jeu d'ULM, UltraWings, propose visiblement un mode de jeu où le joueur doit faire éclater des ballons gonflables avec un magnum.

Nous avons également pu voir le premier teaser de Megalith, de Disruptive Games, un studio composé de vétérans d'Insomniac Games. Il s'agit visiblement d'un shooter en arène où le joueur incarne un héros, comme c'est la mode en ce moment. Le jeu arrivera en 2018, et on n'a pas eu plus d'indications sur le style, le type, que ce qui est montré dans la vidéo suivante.


Toujours dans la veine des jeux qui ne sont pas spécifiquement des shoters mais qui comprennent une composante de shoot, on retrouvera Bow to Blood, qui invite les joueurs à prendre les commandes d’un vaisseau/navire en VR. Le jeu proposera une sorte de management de vaisseau dans un univers procédural. Afin de réussir des missions, la coopération sera de mise et tous les joueurs devront s’organiser pour s’approprier tous les aspects de leur navire. Un des aspects présentés dans la vidéo de présentation était des scènes de shoot à la première personne. La date de sortie de Bow To Blood n’a pas été communiquée.


Enfin, même si ce n'est pas un FPS ou un TPS, gardez un œil sur The Hong Kong Massacre, une sorte de Hotline Miami version Asie du Sud est qui semble envoyer pas mal dans la vidéo qui nous a été présentée.

Une conférence centrée sur les fondamentaux

La conférence en elle-même était plutôt centrée sur les gros AAA, histoire de maintenir la foule en émoi pendant 45 minutes. L'objectif était d'ailleurs plutôt réussi et la conférence n'était pas ennuyante.

Elle s'est ouverte sur les titre présentés par les éditeurs partenaires, dont Ubisoft et Activision. Chez Ubi, la nouvelle vidéo de Far Cry 5 qui était présentée était centrée sur le mode coopératif. Vous pourrez retrouver tous les détails dans notre nouvelle dédiée, et la vidéo ci-dessous.


Chez Activision, on venait pour présenter « La malédiction d'Osiris, prochaine extension de Destiny 2 que nous vous présentons en détail par ici et en vidéo ci-dessous.


L'éditeur avait également dans ses cartons une nouvelle vidéo de Call of Duty WWII, qui sort vendredi prochain. Il faut avouer que sur grand écran, cette nouvelle vidéo envoyait du bois. Cette dernière était en fait centrée sur Carentan, la map bonus qui sera accessible via les pré-commandes et annonçait que les DLC du jeu arriverait en premier sur PS4, avant d'atteindre les autres plateformes.


Du côté de chez Sony, on a ouvert le bal avec Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds , un DLC congelé pour le sympathique Horizon Zero Dawn (notre test complet).


Nous avons ensuite eu droit à l'annonce de Blood & Truth, un FPS en VR (gros budget, à l'inverse des titres présentés dans la pré-conférence) exclusif à la PS4. Il s'agit en fait d'une version développée de The London Heist, la sorte de démo qui était disponible à la sortie du PS VR.


Enfin, c'est The Last of Us Part Two qui venait clore la conférence, de la plus belle des manière. C'est à dire avec un trailer cinématique long et super bien réalisé qui nous présente quelques personnages inédits occupés à faire du bricolage entre amis. Âmes sensibles, s'abstenir.



Et pour conclure, si le PlayStation Now a été lancé officiellement aujourd'hui, il n'a pas tenu le devant de la scène pendant la conférence. Vous pourrez néanmoins retrouver notre article complet sur le PS Now publié récemment.
par utr_dragon Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !