ZeDen.net

 
 
L'emballage de la FSP Raider II est compact mais il met tout de même bien en avant les atouts de cette alimentation. A l'avant on a une belle photo, et à l'arrière, on découvre les caractéristiques techniques, avec des photos pour illustrer les principales fonctionnalités. Le constructeur met en avant le processeur MIA IC pour la gestion des sécurités et du rendement. Il est d'ailleurs intéressant de noter que cette alimentation est certifiée 80+ Silver, ce qui se faisait plus rare ces derniers temps. Les constructeurs optent en général soit pour la certification 80+ Bronze, soit pour la certification 80+ Gold. Pour le reste, les condensateurs japonais, la grille de ventilation travaillée et les câbles plats montrent qu'on n'est pas en présence d'une alim d'entrée de gamme. La tranche de la boite indique la longueur de chacun des câbles présents. C'est une information toujours utile à avoir quand on veut planifier au mieux le cable management de son boitier.


La boite bleue est bien sympathique

Passons au déballage. A l’intérieur du packaging, on découvre enfin la bête, bien protégée dans un emballage plastique, ce qui est plus pertinent, à mon sens, que les enveloppes tissus qu'on a souvent rencontré dans de précédents tests d'alimentations et dont on se demandait le rôle exact.

L'alim est toute noire, la couleur dédiée aux gamers, mais le reste du design est vraiment quelconque, sans fioriture. Sur le dessus, on découvre le petit ventilateur de 120 mm, et à l'arrière un bouton ON/OFF est heureusement présent. L'étiquette, non pas sur la tranche comme souvent, mais sur la quasi-totalité de la face supérieure, nous précise que les 750 W annoncés sont en fait également disponibles sous 12 V. C'est un bon indicateur de qualité global d'une alimentation, et cette Raider II est donc à placer dans la catégorie des bons élèves.


La Raider 2 sous toutes les coutures

Les câbles disponibles
Au niveau des câbles  –  comme annoncé  –  à part pour celui de l'ATX 24 broches, tous les autres sont des câbles plats : c'est bon pour le flux d'air et pour le rendu visuel. Etant donné que l'alim est non modulaire, aucun de ces câbles ne pourra être retiré. On retrouve parmi toute la connectique disponible pas moins de 4 connecteurs PCI-E. Mettre 2 cartes graphiques en SLI ou en Crossfire sera possible, et c'est logique au vu de la puissance délivrée par ce bloc.

Le bundle
Si on regarde maintenant le bundle fourni avec cette alim, celui-ci est minimaliste et est composé des éléments suivants :
  • 4 Vis de fixation noires ;
  • Le câble d'alimentation;
  • Fascicule d'installation et de garantie.
Au vu de cette liste, on peut dire qu'il n'y a absolument rien de superflu. C'est dommage, on aurait bien aimé quelques colliers pour ranger un peu les câbles dans la tour.

Il est maintenant temps de monter cette FSP dans la config de test.

Page précédente Page précédente - Introduction Page suivante - Installation Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

La fiche technique de cette alimentation est la suivante :
  • Modèle : RA2-750 ;
  • Puissance de sortie : 750 W ;
  • Format : ATX 12V et EPS 12V ;
  • Certification 80 PLUS : Silver ;
  • Tension d’entrée : 100-240 Vac ;
  • Courant d’entrée : 10-5A ;
  • Fréquence d’entrée : 60/50 Hz ;
  • PFC : Active PFC ;
  • Rendement : > 88 % ;
  • Type de ventilation : Sleeve Fan, 120 mm ;
  • Dimensions (L x W x H) : 150 × 140 × 86 mm ;
  • Poids : 1,848 kg ;
  • Condensateurs électrolytiques japonais ;
  • Conception en monorail + 12 V ;
  • Câbles plats pour des enthousiastes et des gamers ;
  • Ventilateur 120 mm ;
  • Active PFC, power factor > 99% ;
  • Protections : OCP, OVP, SCP, OPP, OTP .

Prix : 94,99 €