ZeDen.net

 
 

Benchmarks théoriques

Au niveau des benchmarks théoriques, on va utiliser des outils destinés aux disques durs/SSD et qui fonctionnent aussi pour une clé USB, à savoir :
  • AS SSD : débit séquentiel moyen en lecture et écriture
  • HD Tune Pro 5.50 : taux d'utilisation CPU et temps d'accès
  • Sandra 2013 - benchmark « Transfert Périphérique Mobile » : nombre d'IOPS
Nous écarterons les mesures qui n'ont aucun sens pour un périphérique de stockage comme par exemple les écritures aléatoires. La clé ne sera testée qu'en USB3, l'USB2 n'ayant aucun intérêt pour ce genre de clé. Nous avons également confirmé nos mesures de débits séquentiels avec Crystal Disk Mark, sans noter de différence particulière.


Les benchmarks en action

Les résultats sont les suivants avec la carte mère architecturée autour d'un chipset Z87 :
BenchmarkRésultat
Lecture séquentielle (Mo/) 300,17
Écriture séquentielle (Mo/)262.20
Temps d'accès lecture (ms)0,18
Usage CPU (%)10,7
IOPS1560

On peut tirer plusieurs enseignements de ces premiers chiffres. Même si on n'atteint pas les vitesses annoncées par le constructeur, on voit que les résultats sont quand même très impressionnants. L'USB3 permet d'avoir des débits séquentiels à 3 chiffres, aussi bien en lecture qu'en écriture ! D'autre part, le taux CPU est faible, de l'ordre de celui qu'on trouve avec des disques durs classiques, c'est plutôt une bonne chose. Les temps d'accès en lecture sont excellents, du même ordre que sur un SSD !

Il faut en savoir que les chiffres du constructeur sont donnés correspondent à des tests réalisés dans des conditions optimales, comme toujours, avec des fichiers de 4 Go. Si vous avez pas mal de gros fichiers à transporter, style grosses ISO Linux, vous vous rapprocherez de ces chiffres. Mais nos tests en conditions réelles vont nous permettre d'y voir plus clair.

Tests pratiques

Puisque rien ne vaut un test pratique, nous allons donc procéder au remplissage de la clé, pour tester l’écriture, puis copier le contenu de la clé vers un autre emplacement sur la machine, pour évaluer cette fois la lecture. Bien évidemment, la source de données est sur un SSD, un Crucial MX200 de 500 Go en l’occurrence. On utilise pour la mesure le petit logiciel TeraCopy, qui, en plus de faire la copie, indique des informations comme le taux de transfert instantané, le temps écoulé, le temps restant ou le nombre de fichiers à copier. Il est donc bien adapté à notre test.

Afin d'avoir un jeu de données représentatif, on a pris l'intégralité de notre répertoire Steam. L'ensemble représente 61 019 fichiers, pour 105 Go de données tout de même ! On a ainsi un ensemble contenant des fichiers de toutes les tailles.

Des chiffres de folie
Au final, la copie vers la clé Emtec a duré un peu plus 45 minutes ! La moyenne relevée est de 38 Mo/s, avec une pointe à 274 Mo/s. La moyenne peut paraitre basse, mais cela est logique. En effet, certains jeux Steam ne sont composés que de milliers de petits fichiers, pour lesquels la copie n'est pas ultra rapide. Les gros fichiers, eux, permettent d'atteindre des débits vraiment importants. Et dans l'autre sens, les chiffres sont aussi impressionnants.

Page précédente Page précédente - Branchement Page suivante - A l'usage Page suivante
par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

    Prix : 129,99 €

La fiche technique de la SpeedIN 256 Go est la suivante :
  • Capacité : 256 Go (non formatée)
  • Connexion : USB 3.0 (compatible USB 2.0)
  • Couleur : Noir
  • Débit lecture (données constructeur) : 400 Mo/s
  • Débit écriture (données constructeur) : 300 Mo/s
  • Dimensions : 72 x 19 x 9 mm
  • Système d’exploitation : Windows 10, 8, 7, Vista, XP / Mac OS X / Linux 2.6.31x