ZeDen.net

 
 
Le test Low Frequency
En effet, grâce à quelques fichiers audio de tests générés automatiquement via le site spécialisé Audiochek.net – tenu par un ingénieur du son belge bardé de diplômes –  on peut arriver à déterminer si le constructeur est objectif ou non dans sa fiche technique concernant la plage de rendu du son. En effet, Ozone annonce 10 Hz comme limite basse, et 20 kHz comme limite haute, et ces fréquences correspondent globalement à ce qu'on utilise habituellement pour définir l’étendue de l’ouïe humaine, sauf pour la limite basse, qui habituellement commence à 20 Hz. Avec 10 Hz, cela veut dire que le casque est capable  – en théorie –  de restituer tout le spectre et même de descendre encore plus sur la partie des basses, ce qui parait optimiste.

On utilise 2 tests, complémentaires :
  • Test de basses : Un fichier son contient toutes les fréquences basses de 10 à 200 Hz, avec une voix qui indique la fréquence jouée. Il est assez aisé de voir à partir de quand on commence à entendre.
  • le générateur de signaux, encore plus précis : Un fichier son est généré à la fréquence de son choix, pour tester plus précisément la fréquence, notamment dans les hautes fréquences.
Bien sûr, il faut que l’ouïe de l'auditeur soit en bon état !

Au vu de la spécificité du casque, nous avons réalisé les essais 3 fois, une pour chaque type d'amplification. A l'issue de ces tests, on peut déterminer que les plages réelles du casque, suivant l'EQ utilisé, sont les suivantes :
  • Basses : 40 Hz - 17 kHz
  • Medium : 50 Hz - 18 kHz
  • Aigües : 50 Hz - 19 kHz
Les 3 résultats sont donc un peu différents, ce qui est conforme à l'attendu. 19 KHz est la plus haute valeur mesurée lors de nos différents tests de casques, et c'est en soit une belle réussite. Cependant, dans l'absolu, on aurait aimé que le casque descende un peu plus bas, histoire de ne pas trop filtrer de sons. On peut arguer que la différence n'est pas si importante, et qu'il n'y a pas forcément beaucoup de chansons qui descendent si bas, par exemple. Il suffira de regarder les fréquences des notes émises par un piano pour voir que c'est plus compliqué. En effet, la note la plus basse commence à 27,5 Hz, et sous les 50 Hz  –  du kit Medium et High  –  il y a 11 touches, qu'on ne pourra donc pas entendre avec ces EQ. Le kit de basse ne change pas fondamentalement la donne. Il est cependant difficile demander à un haut-parleur de 9 mm de faire mieux qu'un haut-parleur dédié de caisson de basses de 12 cm. Le Tri-FX s'en sort au final avec les honneurs.

Et un constat qui vaut ici mais également dans d'autres contextes : les marques gagneraient à être moins fantaisistes dans leurs spécifications, sachant que même en combinant les meilleurs résultats des kits, on arrive à une plage de 40 Hz - 19 Khz.

Page précédente Page précédente - Protocole de tests d'écoute Page suivante - A l'usage Page suivante
par Xpierrot 2 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager

Commentaires

Jackodiron

Compte effacé
Nb msg : 1
(#1) 22 mai 2016 à 22h27
Un admin peut il supprimer mon compte ?
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1497
(#2) 23 mai 2016 à 13h31
Bonjour. Je vais m'en occuper ce soir.

Cordialement
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Quelques spécifications techniques :
  • Fréquence : 10 Hz ~ 20 kHz ;
  • Sensibilité à 1 kHz : 95 dB / 1 mW ;
  • Impédance : 16 ohms ;
  • Puissance max. : 10 mW ;
  • Diamètre des écouteurs : Ø 9 mm ;
  • Longueur du câble : 1,2 m ;
  • Sensibilité à 1 kHz : -40 dB ;
  • Impédance : 2,2 Kohms ;
  • Directivité : omnidirectionnel ;
  • Prix : 29,99 €.