ZeDen.net

 
 
Une forme originale
D'emblée, la souris se démarque d'autres modèles ambidextres qui sont passés sous nos mains. Dernièrement, la Sensei Raw ou la Zowie FK2 affichaient une forme ovoïde bien plus classique.

Côté taille, la souris se situe plutôt dans la moyenne basse et est donc un peu courte pour soutenir un poignet d'adulte.

Au niveau des matières employées, on retrouve une gomme « soft touch » noire sur la coque et des pavés antidérapants oranges sur les côtés de la souris. Le contact avec la paume n'est pas désagréable, et la prise en main est assurée par des grips et un léger renfoncement sur les tranches.

Nous n'avons pas relevé de problèmes concernant les finitions. Pas de sensation de fragilité, ni défauts apparents au niveau des ajustements.

Connectée à un PC
Comme pour la Sensei Raw Heat Orange, après connexion de la souris au PC, vous remarquerez que la molette s'illumine d'un orange lumineux, tout comme le logo Ozone situé à l'arrière de la souris, ainsi que deux bandes situées entre la coque et les grips latéraux. Cet artifice lumineux peut être configuré via le pilote, soit en le désactivant, soit pour le faire lentement clignoter.

Les boutons

Les boutons gauches et droits sont solidaires de la coque. Sur le plan technique, il s'agit d'interrupteurs conçus par la société japonaise Omron, plus connue peut-être pour les équipements médicaux qu'elle produit, mais dont les switchs se retrouvent dans différents souris pour gamers : la Thunder M7 de Aorus, ou la Kone Pure Color de Roccat sont des exemples parmi d'autres.

La pression à exercer sur les boutons gauches et droits pour déclencher le fameux clic est assez bien calibrée, et le risque de clics non intentionnels me semble relativement faible.

Vue latérale
On retrouve en plus des classiques clics gauches et droits, une série de deux raccourcis latéraux, de chaque côté de la souris. Par défaut, ces raccourcis sont attribués aux fonctions « précédent » et « suivant ». Ces deux boutons latéraux sont fins et allongés, mais bien placés et facilement accessibles. Notez que les fonctions attribuées à ces touches latérales sont forcément identiques à gauche et à droite. Autrement dit, il n'est pas possible d'attribuer plus de deux fonctions distinctes aux touches latérales, même si ces boutons sont au nombre de 4.

Enfin, il y a également les boutons pour régler la sensibilité, à proximité de la molette. Du classique, tant sur le fonctionnement que sur le positionnement.

Notez qu'on peut réaffecter diverses fonctions aux différentes touches de la souris, par le biais du pilote. Nous y reviendrons plus loin dans ce test, dans la partie consacrée au pilote.

Page précédente Page précédente - Déballage Page suivante - Présentation détaillée - suite Page suivante
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Fiche technique

Le site officiel Ozone nous présente les informations suivantes :
  • Caractéristiques techniques :
    • Précision du capteur laser : 8200 DPI ;
    • Précision ajustable à la volée : 800 / 1800 / 4000 / 8200 DPI ;
    • Logiciel de configuration inclus (uniquement pour Windows) ;
    • Taux de réponse ajustable : 2 /65 / 125 / 190 / 255 ms ;
    • Systèmes compatibles : Windows 8 / Windows 7 / Windows Vista / Windows XP ;
    • Taille : 124,6 x 66,9 x 40 mm ;
    • Boutons interrupteurs avec temps de réponse ultra rapide ;
    • Connecteur USB plaqué or ;
    • 9 boutons programmables ;
    • Mémoire intégrée 128 kb ;
    • Taux de rafraîchissement ajustable : 125 / 250 / 500 : 1000 Hz ;
    • Longueur du câble : 1,8 m ;
    • Forme ambidextre ;
    • Poids : 125 g sans câble ;
    • Poids supplémentaires : 4, 5 g x 4 unités
    • Boutons principaux conçus par OMRON.

Prix : 74,43 € chez notre partenaire amazon.