ZeDen.net

 
 
Un Phantom comme on les aime
NZXT frappe fort avec le Phantom 820 : un boitier qui est énorme, par ses dimensions, par ses fonctionnalités, mais aussi par son prix. En effet, il est un peu plus cher que le Phantom 630 précédemment testé et pourtant déjà qualifié de haut de gamme. Sur le papier on retrouve toutes les spécifications d'un boitier d'exception, plutôt bien ventilé avec pas moins de trois ventilateurs de 200 mm fournis. Spacieux, il accepte les grandes cartes mères aux formats XL-ATX et E-ATX. Le plus impressionnant reste le panel avant, qui donne accès aux six ports USB, au rhéobus intégré, et à la gestion de l'éclairage multicolore ! Serait-ce le boitier qu'il vous faut ? Réponse dans l'article !



L'extérieur

L'emballage, le déballage

Le carton est assez traditionnel, mais relativement grand, aux dimensions du boitier en somme. Au premier coup de cutter, on trouve le trieur fournis par NZXT qui contient toutes les vis noires, mais aussi des colliers de serrage (rilsan). Deux grosses mousses tiennent le boitier en place dans l'emballage. Une fois dehors, le design est impressionnant, plus que sur les photos. On dirait une voiture de sport avec ses portes métalliques peintes en blanc brillant. Le dessus et le devant du boitier sont en plastique, mais ça ne se remarque guère. Pour les personnes à qui le design ou le prix déplait, n'hésitez pas à aller voir le tout nouveau NZXT H630 plus sobre et moins cher.


Déballage

Le NZXT Phantom 820

Sur le côté on a une grille mesh où on peut voir à travers un premier ventilateur de 200 mm de diamètre. Au-dessus, on trouve deux emplacements de 200 mm dont un fournis, mais aussi les connecteurs et le réobus. 4 USB 2.0, 2 USB 3.0 et les prises audio sont présentes à gauche au-dessus du boitier. On le verra plus tard, mais il faut que votre carte mère dispose de 4 Headers soit 8 ports USB interne pour brancher l'intégralité du boitier. En effet, le 820 dispose d'un lecteur de carte SD qui se branche lui aussi en USB... De l'autre côté, le réobus sert à régler la vitesse des ventilateurs selon leur position sur le boitier (devant, derrière, dessus, et sur le côté). On a en fait le choix entre 5 vitesses pour chacune des 4 faces. NZXT a également prévu des connecteurs supplémentaires pour toutes les configurations de ventilateurs.


NZXT Phantom 820

La façade

La façade avec son lecteur de carte et le contrôle des lumières
Petite réflexion faite, je me demande toujours pourquoi ils ont mis des grilles mesh sur les emplacements 5,25" alors que ceux-ci sont fermés par une porte... entièrement étanche. Toujours est-il qu'on trouve 4 baies pour lecteur optique ainsi que le lecteur de carte SD derrière cette porte. Les grilles s'enlèvent d'une main sans effort, c'est bien conçu. L'intérieur noir est en plastique doux, comme sur certaines souris, le touché est agréable. En bas de la façade, on a le filtre à poussière du bas du boitier qui sort quand on appui dessus. Celui de la façade elle-même n'est pas accessible par l'extérieur, mais est présent.

Le réobus

Marche/arrêt, reset, le réobus et les connecteurs audio
NZXT a tout prévu : le réobus est déjà dans le boitier. Celui-ci se commande facilement avec 3 boutons : plus, moins et sélection. 4 canaux, 2 ventilateurs par canaux, et 5 paliers. Les 4 canaux sont représentés par 4 diodes qui s'illuminent plus ou moins selon la vitesse des ventilateurs. Bref, c'est juste ce qu'il faut comme il le faut. Regardez bien là où vous mettez les doigts, la proximité des boutons « reset » et « selection » peut donner lieu à de mauvaises surprises (ils ont la même forme trapézoïdale)

Un outil pour monter les entretoises avec un tournevis cruciforme

Le bundle

Le 820 est le boitier le plus haut de gamme d'NZXT, il est donc fourni avec tout ce dont l'utilisateur a besoin ou pourrait avoir besoin :
  • Des vis dans le trieur NZXT
  • Un outil pour monter les entretoises avec un tournevis cruciforme
  • Des colliers Rilsan
  • Un manuel d'installation rapide
  • 6 rack pour HDD 3,5 " ou 2,5"
  • Une rallonge d'alimentation ATX 8 pins (processeur)
  • 3 ventilateurs de 200 mm et 1 de 140mm

L'intérieur

L'emplacement ventilateur intérieur
L'intérieur est peint comme à l'extérieur. On retrouve une bonne quantité de câbles pour le front panel mais aussi pour les ventilateurs, notamment les emplacements supplémentaires dont la connectique est prévue d'avance. Il y a aussi beaucoup de passe-câble. Le compartiment derrière la carte mère est assez large pour faire un cable management. On y retrouve d'ailleurs la rallonge ATX 8 pins (alimentation processeur) bien pensée et déjà en place. On aperçoit à droite de la carte mère un emplacement à l'intérieur du boitier pour un ventilateur orientable. C'est une pratique qu'on retrouve dans certains boitiers serveurs mais bon l'utilité n'est pas encore démontrée car il ne fait que brasser l'air à l'intérieur (le ventilateur n'est pas fourni, comme sur les photos).



Montage

Compatible avec la plupart des cartes mères

Les repères pour monter les entretoises
Si vous vous tournez vers ce genre de boitier c'est peut-être que vous avec une super carte mère qui supporte plusieurs CPU ou plusieurs cartes graphiques, voire les deux. En effet, l'un des atouts du Phantom 820 c'est qu'il est compatible XL-ATX (CM possédant 7 ports PCI-Express voire plus) mais aussi E-ATX (CM biprocesseur). Au final, une carte mère ATX classique fait très petite là-dedans ! Comme vous pouvez le voir sur la photographie à droite, les trous taraudés sont repérés selon le format de votre carte mère, afin de faciliter le montage.

SSD ou HDD, c'est vous qui choisissez

Le montage des 2 disques dur de 1 To chacun dans le NZXT n'a pas posé de problème. Le boitier utilise des cages contenant des plateaux. Il suffit donc d’installer un disque dans un plateau. Le DD est alors retenu par 4 picots, qui sont légèrement ajustables et disposent d'une base de caoutchouc pour absorber les vibrations. C'est très bien trouvé. Et si on préfère les vis, ces picots sont amovibles !


Les racks pour les HDD mais aussi les SSD

Il est à noter que la cage de disque du bas est modulaire. Elle peut être retirée pour laisse de la place à un radiateur de watercooling par exemple.

Test du refroidissement

OCCT
On a testé ce boitier comme les autres passés à la rédaction, c'est à dire en mesurant la différence entre la température CPU/GPU et la température extérieure du boitier. Le tout est effectué une première fois avec seulement le bureau Windows (Idle) et une seconde fois sous OCCT (Full). Le test est effectué avec les ventilateurs à leur maximum, ce qui reste assez silencieux. Il faut aussi noter que 4 des 8 emplacements pour ventilateurs sont remplis, et qu'on a donc encore pas mal de marge.


En degrés Celsius

Avec 3 ventilateurs de 200 mm il n'y a pas de surprise. De plus, le dessus totalement aéré comme le dessous et le coté doit est muni d'une grille mesh. On observe que le CPU est refroidi après les cartes graphiques qui bénéficient de l'apport d'air frais par la grille latérale et l'avant du boitier. Les GPU sont donc mieux refroidis au détriment des CPU.

Une faible nuisance sonore

Bien que les ventilateurs ne bénéficient pas ni de mousse acoustique, ni de fixation souple, l'ensemble fait peu de bruit. En fait, ce n'est pas tant le boitier lui-même mais plutôt les ventilateurs qui font peu de bruit au départ. En effet, ils sont de 200 mm et de 140 mm et tournent donc assez lentement pour un débit conséquent tout de même. Ces derniers sont contrôlés par le rhéobus qui permet de les réguler à partir d'un silence total (ventilateurs arrêtés) jusqu'à un bruit contenu annoncé à 20 dB par NZXT.

Position rhéobusBruit dB
minimum14
maximum22

Nous avons mesuré le bruit produit par l'ensemble du boitier en plaçant l'outil de mesure à 10 cm au-dessus. Le maximum se trouve être un peu supérieur aux spécifications techniques du constructeur, sans que ce soit gênant. Le bruit est présent à plein régime, mais le Phantom 820 peut également se faire très silencieux — voire inaudible — grâce au rhéobus.

A l'usage

Une configuration qui va bien avec le boitier
A l'usage, le Phantom 820 est un boitier assez silencieux. On peut faire rentrer une configuration assez large avec trois cartes graphiques, six disques durs, une carte mère E-ATX et beaucoup d'autres choses y compris un gros radiateur de watercooling. En contrepartie, il faut prendre en compte le fait que ce boitier est vraiment très gros. Je n'aime pas mettre mon boitier parterre car il prendrait la poussière très rapidement. Par conséquent je l'ai mis sur mon bureau qui fait 2 m de large mais il n'en reste plus grand choses quand on y met le Phantom dessus... Tout ça pour dire que c'est un boitier surdimensionné pour n'importe quel utilisateur lambda. Bien sûr les plus exigeants seront satisfaits, mais dans mon cas de joueur acharné avec une configuration déjà haut de gamme (1 500 €), je me suis retrouvé avec un énorme boitier pratiquement vide. J'aimerais tellement un boitier sans aucun rack à l'avant, pour nos nouvelles configurations équipées de SSD...

L'arrière
J'ai remarqué que ce boitier a un désavantage lié à sa grandeur. Le boitier fait de petits bruits en particulier lorsqu'on l'allume ou lorsqu'on l'éteint. Cela est dû à la présence de grands morceaux d'acier qui se dilatent naturellement avec la chaleur, et qui fait du bruit un peu comme un poil ou un four, mais à moindre dose. Cela peut survenir aussi lorsqu'on lance un jeu et que la température n'est pas stabilisée. Rien de très grave, mais le soir quand on va se coucher juste après avoir joué et éteint le PC ça se remarque. Peut-être aussi que le phénomène partira avec le temps.

Grille mesh
Pour le reste, le NZXT fait très bien l'affaire, avec 3 ventilateurs de 200 mm qui refroidissent efficacement à peu près toutes les configurations. On note la présence d'un réobus à 4 canaux et assez de connecteurs pour une dizaine de ventilateurs. Les rack pour HDD sans vis sont faciles à monter et à démonter - ce n'est pas le cas de toutes les fixation sans outils. Les 6 ports USB à l'avant sont un peu excessifs car il y a très peu de carte mère qui ont 4 headers USB internes (6 ports USB et le lecteur de carte SD). Néanmoins, qui peut le plus, peut le moins. Reste encore la finition qui est exceptionnelle : le Phantom 820 ne laisse personne indifférent.

Conclusion

La première chose qui frappe avec le Phantom 820, c'est bien entendu son design qui ne laisse pas indifférent. NZXT frappe fort avec le Phantom 820 en proposant de nombreuses fonctionnalités et tout autant de configurations possibles. Le boitier est fourni avec un bundle complet et un refroidissement de taille à absorber deux ou trois carte graphiques sans soucis. Vendu à 280€ environ, le Phantom 820 n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de configuration bon marché. Ce boitier est donc adapté aux configurations haut de gamme gamer, multi-CPU, ou les deux ! Que vous soyez professionnel ou joueur, allez-y, foncez.

Produit recommandé par ZeDen


par SuperTaupe 1 commentaire par Anti
Partager

Commentaires

Anti

pasti
Nb msg : 238
(#1) 17 septembre 2013 à 16h49
J'avais acheté le boitié NZXT Phantom noir il y a un peut plus de deux ans , et meme si il est de grande qualité , je suis ravie de voir qu'il y a eu quelques correctifs sur le 820 , comme les racks pour disque dur , qui m'avais quelques peut posé problème sur mon boité .
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

La fiche technique

  • Châssis : Acier et PVC
  • Façade : Acier
  • Couleur : Blanc
  • Dimensions : 241 x 650 x 612 mm
  • Poids : 14,78 Kg
  • Taille maximum CG : 355 mm
  • Format(s) : SSI EEB / SSI CEB / XL-ATX / E-ATX / ATX / Micro ATX
  • Baie 3.5" : 6
  • Baie 2.5" : 6 via emplacements 3,5"
  • Baie 5.25" : 4
  • Fixation sans outils : Oui
  • Ventilateurs fournis :
    • 1 x 200 mm en façade
    • 1 x 200 mm supérieur
    • 1 x 200 mm en latéral
    • 1 x 140 mm à l'arrière
  • Emplacements supplémentaires :
    • 1 x 200 mm ou 2 x 140 mm ou 3 x 120 mm supérieur
    • 2 x 120/140 mm inférieur
    • 1 x 120/140 mm cage HDD
  • Régulateur de vitesse
  • Filtre anti-poussière
  • Passes-tuyaux watercooling
  • Front panel : 2 x USB 3.0
  • 4 x USB 2.0
  • 2 x Audio
  • 1 x lecteur de cartes SD
  • Liaison USB 3.0 : 1 x rallonge interne 20 broches

Configuration utilisée

  • CPU : 2 AMD opteron 6276 2.6 GHz
  • Cartes graphiques : 2 AMD HD6870 1Go
  • SSD : Revodrive 3 240 Go
  • Carte mère SuperMicro H8DG6
  • Alimentation XFX 650 W pro
    • Boitier CoolerMaster HAF 932
    • Boitier Antec P193 V3
    • Boitier NZXT Phantom 820

Prix : 284,99 € sur Materiel.net ou encore 269€ chez Amazon