ZeDen.net

 
 
Une légende arrive sur le Live
Quake Arena Arcade a été annoncé en 2007 et a connu un développement chaotique. Il ne s'agit pourtant que de l'adaptation de Quake III Arena et son extension Quake III : Team Arena sur Xbox 360, jeu qui a par ailleurs déjà été porté deux fois sur deux autres consoles : la Dreamcast et la PS2. Alors, près de quatre ans d'attente valent-ils le coup pour sortir une version console de l'un des meilleurs titres multi de tous les temps ? Réponse dans notre test.

Retour vers le présent

Visuellement, le titre est daté
Visuellement, il faut bien dire que le titre développé par Pi Studios (fondé par des anciens de chez id Software, qui a d'ailleurs fermé après la sortie du jeu) respecte bien le jeu original sorti en 1999. Les développeurs n'ont en effet pas su tirer parti des améliorations du moteur venues de la communauté. Car en douze ans, il faut dire que du chemin a été opéré et, malheureusement, Quake Arena Arcade n'en tire pas parti. Certains jeux amateurs utilisant l'id Tech 2 (Quake II Engine) sont plus beaux, c'est dire. On a donc le droit ici à des modèles bien old-school et des textures de la fin des années 1990. Heureusement que le jeu est fluide (le contraire eut été un comble) et rapide comme son illustre aîné.

Le jeu ne renie pas non plus ses origines dans son orientation hardcore gamer puisqu'il hérite de quelques options compétitives comme la possibilité d'activer ou non les modèles ou les versions sport, de cacher l'arme, de pouvoir faire mumuse en réseau local, etc. Les développeurs ont également intégré la possiblité de faire un demi-tour (180°) en appuyant sur une touche pour permettre de se retourner facilement, même avec le pad. Néanmoins, cela demandera un certain temps d'adaptation et, pour ma part, cela m'a plus déboussolé qu'autre chose.

Pas de réseau, mais une campagne solo... bien nulle

Les bots servent à décorer les maps
Pour un titre avant tout multi, il faut bien avouer que toute la partie architecture réseau est cruciale. Alors que le jeu a été créé à une époque où on jouait encore en 56K, Quake Arena Arcade se paye le luxe d'avoir un lag omniprésent et désagréable quel que soit le moment où l'on joue. Sachant que le gameplay du titre est axé sur la rapidité et la précision des tirs et que son intérêt principal est bâti autour du multijoueur, vous comprendrez que la partie en ligne se montre dramatiquement décevante. Mais le pire, c'est que la campagne solo ne relève pas le niveau. Loin de là. Si cette dernière est bien fournie avec 80 mondes (ce qui doit représenter une cinquantaine de cartes) et plusieurs modes de jeux, ses avantages s'arrêtent là. En effet, la durée de vie de cette dernière est augmentée artificiellement par les défis. Quand vous jouez sur une carte avec des bots et que vous gagnez, vous débloquez des défis, qui consistent à rejouer le même monde avec un seul des bots qui veut prendre sa revanche. Mais la deuxième fois, il n'est pas plus intelligent que la première, donc c'est tout aussi inintéressant.

Mon royaume pour un neurone

Pas de réseau, pas d'IA, pas de jeu
Difficile de trouver des qualificatifs pour l'IA de Quake Arena Arcade. Pourrie, naze, inexistante, à chier. Bref, vous l'aurez compris, l'IA du jeu est tout simplement ratée. Mais attention, pas qu'un peu, et on se demande bien à quoi ont servi les développeurs du jeu. Quel que soit le mode de jeu, les bots jouent en DM ET en défense. Donc dans un mode de jeu où il faut aller récupérer un crâne dans la base adverse et le rapporter dans sa base, vous avez deux équipes de bots qui campent sur leurs positions et vous n'aurez qu'à sprinter dans la base ennemie pour aller chercher votre crâne et le rapporter tranquillement (même pas la peine de tirer). Les bots ennemis ne vous poursuivront pas. Et attention, je ne parle pas là d'un mode facile, mais bel et bien dans le mode de difficulté le plus avancé (5 étoiles sur 5).

All your base are belong to us

Remarquez le "lance-fusées"
Un petit mot quand même sur la traduction du jeu qui frise le ridicule. Je ne sais pas qui est la personne en charge de la traduction, mais elle s'est un peu trop inspiré de Google Traductions et pas assez de ce qui avait déjà été fait pour le jeu original. En plus de toutes les petites incohérences de traduction au niveau des menus que l'on retrouve dans beaucoup de jeux, certaines choses sont inadmissibles. C'est ainsi que le lance-roquettes est transformé en lance-fusées ou que les grenades sont rebaptisées obus. Ce n'est là que quelques exemples parmi tant d'autres, mais après trois ans de développement, on était en droit d'attendre un peu mieux que ça.


La rédaction n'étant pas équipée du matériel nécessaire pour la capture d'images sur Xbox 360, les screenshots qui parsèment ce test son fournis par l'éditeur.

Conclusion

Ce remake tente de jouer sur la corde sensible des joueurs en leur donnant à payer un titre qui est par ailleurs partiellement gratuit sur PC. Certes, cela fait du bien de voir un FPS nerveux et old-school sur Xbox 360, mais pas comme ça. Le multi est injouable, la campagne solo est totalement dénuée d'intérêt à cause de bots débiles et d'une difficulté extrêmement mal dosée.


par utr_dragon 1 commentaire par Daenerys
Partager

Commentaires

Daenerys

Vidéo Gonzo
Nb msg : 232
(#1) 11 février 2011 à 18h51
Quake 3 Arena au pad !
C'était pourtant pas la peine de tester plus en profondeur
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.