ZeDen.net

 
 
borderlands_004.jpgGearbox Software et 2K Games viennent enfin de sortir le premier DLC pour Borderlands sur PC. Avec un temps d'attente aussi long entre la sortie console et la sortie PC on avait espéré que le DLC serait gratuit sur PC, mais il n'en est rien. Il vous faudra donc payer entre 8€ et 10€ (selon que vous avez la version Steam ou la version boite) avant de pouvoir télécharger les 1.1 Go de cette grosse mise à jour qui rajoute 5 heures de jeu supplémentaires. Attention, le DLC est muni d'une protection type Securom qui le limite à cinq installations.

Parlons maintenant un peu du scénario de ce DLC, ne lisez surtout pas ce qui suit si vous voulez garder l'effet de surprise. Chargé de garder en vie les ouvriers de Jakobs Cove, le Docteur Ned (qui n’a aucun lien avec le Docteur Zed de Fyrestone), a pris son travail très à cœur en créant des zombies et autres abominations de la nature qui courent maintenant frénétiquement dans la région. Les joueurs devront travailler aux cotés du Docteur Ned alors qu’il s’engage dans une nouvelle recherche pour trouver un remède pour les habitants de Jakobs Cove. Cette extension est bien évidement remplie de nouveaux ennemis, de nouveaux personnages et de pillages à répétition.

Attention pour le téléchargement, à ne pas confondre la version Boite et la version Steam.
par utr_dragon 3 commentaires, dernier par bitteman\"_
Partager

Commentaires

Byronic

Visiteur
(#1) 10 décembre 2009 à 11h31
Une petite erreur dans la news, la limite d'installations est de cinq, non de trois.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2482
(#2) 10 décembre 2009 à 12h01
Merci pour la précision Byronic, j'ai édité la nouvelle en conséquence.
No comment !
bitteman\"_

Visiteur
(#3) 12 août 2010 à 23h37
franchement le pack y déchir grave !!!!! alller sa vaut le coup pour 10 euros vs allé pas faire chier lol le meilleur de tioutes facon c' est le doicteur zed sur le dernier pack map mais bon il faut les hacké aux US y sont moins chère loooooool...........;;;
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.