ZeDen.net

 
 
actualitegeneralepc_003.jpg «Vous ne pourrez jamais assez vendre de copie d’un jeu pour lequel vous avez travaillé à la sueur de votre front»
-En effet, Cevat Yerli semblait avoir beaucoup travaillé, lors d’une entrevue accordée peu avant la sortie de Crysis.*
Cevat Yerli, le grand manitou de Crytek, a accepté de réaliser un petit post-mortem de Crysis lors d’une entrevue accordée à IGN. Intéressante, l’entrevue aborde par exemple, deux malentendus qui se sont installés entre Crytek et les joueurs.
Le premier malentendu porte sur les réglages graphiques disponibles dans Crysis. Cevat Yerli explique que 70 % des PC des joueurs devraient être en mesure de faire fonctionner Crysis au niveau Médium. Tandis que le niveau Very high est réservé aux PC récents et aux configurations à venir (comme Far Cry en son temps, explique-t-il). Yerli croit que plusieurs joueurs n’ont pas compris que le niveau Medium a été créé afin d’être beau et jouable. Avoir su, il aurait renommé les niveaux de détails afin que le Medimu devienne le High, que le High devienne le Very-High et que le Very-High soit le Ultra, afin d’éviter toute ambiguïté et une certaine « répugnance » des joueurs pour le niveau Medium.
IGN: Do you feel that you were able to strike a good balance between good performance and realistic minimum requirements? How did your engineering and marketing teams arrive at a compromise between good visuals and a solid framerate and how do you respond to the people that are dissatisfied with how the game runs on their high-end systems?
Cevat Yerli: Yes I believe so that we made a good balanced decision. Our "medium" setting should run great on 70 percent of gaming PCs. I think an important distinction that many gamers overlooked was that we designed "medium" settings to look and play great. The tendency of many gamers is to automatically set everything for the highest possible settings, but our "high" settings are truly for high-end systems with "very-high" settings reserved for the most state of the art and upcoming PCs.
If we could have changed one thing, it would have been to use naming conventions similar to what we had in Far Cry. So Crysis "medium" would be renamed to "high", Crysis "high" to "very high" and Crysis "very high" to "ultra." As you'll remember when Far Cry was released, there were similar concerns about specifications and very few people could play the game on very high or ultra, but most gamers with suitable PCs played on medium or high settings.

IGN: How about the biggest failure?
Cevat Yerli: I definitely think that we need to continue to educate gamers about our settings. As we've been saying all along, Crysis looks and runs great on medium and high settings on gaming rigs that are 2-3 years old.


Le deuxième malentendu porte sur la fin de Crysis, que plusieurs ont trouvée abrupte (du type Halo 2). À ce sujet, Yerli pense qu’il aurait dû (encore une fois) communiquer davantage sur le fait que Crysis a été initialement conçu comme une trilogie. Et crois que les critiques auraient été moins vives à ce sujet s’il avait expliqué que Crysis, ce n’est que le commencement !

IGN: What was up with that ending? I know that you need to lead into later parts of the story, but it felt just like Halo 2 and it's frustrating as hell. Did you just figure to make these like episodes rather than self-contained stories in a larger picture?
Cevat Yerli: We felt we delivered an ending that is self-contained and conclusive for a first version of a game. We had always designed Crysis a trilogy so it was inevitable from a fiction point of view to not end the fiction. I don't think we communicated this enough, which is why some people might have been disappointed and for that we apologize – hopefully it gives them something to look forward to!


Finalement, le boss de Crytek explique, que la transition d’un gameplay ouvert vers un gameplay plus linéaire après le premier tiers du jeu était parfaitement voulue. Parce qu'elle a été guidée par la narration du titre qui nécessitait un design plus linéaire.

IGN: One of the complaints with the gameplay has been the departure from the game's very successful free-form aspects in favor of more linear action once the aliens show up. Was it something about the story that required you to change to a more linear and more cutscene driven series of missions or was it just a preference on your part?
Cevat Yerli: Story development and pacing were the main reasons for the shift. We knew we had to change the game's pace and inevitably the game's tone and style to tie up the narrative. You'll never please absolutely everyone, but we've received a lot of great feedback from gamers about the design, and we feel like the overwhelming majority of players had a great time.


Le reste de l'entrevue est disponible sur IGN.

*L'interview a été réalisée par Gametrailers le 8 octobre 2007, soit environ un mois avant la sortie de Crysis. La citation provient de l'entrevue post-mortem utilisée pour cette nouvelle.
par Fr002 5 commentaires, dernier par Fr002
Partager | Source : IGN UK

Commentaires

Seventhwave

Râleur
Nb msg : 873
(#1) 12 janvier 2008 à 10h36
Ceci n'est pas en rapport, et l'est en même temps. C'est un commentaire que j'ai posté sur clubic concernant le même genre de news.

"Je ne trouve pas personnellement que 60€ pour un titre comme Crysis soit excessivement cher. Il faut regarder le problème dans l'autre sens. Imaginez le nombre d'heures passées dessus ! Si vous divisez les milliers et les milliers d'heures de développement, ben franchement 60€ c'est que dalle.

Alors oui, je vois les gros boulets arriver au galop et dire "ouai, mais EA c'est une machine à fric blablabla"

Ok certes, c'est une machine à fric, mais vu la gueule de Crysis, vu son niveau d'excellence, si EA n'avait pas mis la main à la poche, c'est pas en 2007 qu'on l'aurait eu, mais en 2010 !!

Plus un projet est ambitieux ou élitiste plus il aura de risques de :

-mal se vendre, et en particulier à cause des exigences matérielles, ce qui est évident pour ce jeu.

-d'être piraté davantage que les autres à cause de ce que je viens de dire au dessus, parce que personne et c'est compréhensible dans l'absolu, ne veut claquer 60€ dans un jeu qui rame.

Stalker, s'il était sorti en 2004 aurait souffert d'exactement la même chose que Crysis, parce que lorsque je vois STALKER mettre presque à plat ma 8800GTS en 1680/1050, je me demande bien de ce qui en aurait été de ma 5900XT de l'époque !

Crysis est un jeu en avance de deux ans sur son temps, il aura ses lettres de noblesse dans les années à venir.

Si certains ne sont pas contents, qu'ils retournent jouer à CS 1.6, là, ça ne ramera pas."

Les FPS, c'est de la merde.
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#2) 12 janvier 2008 à 11h27
L'industrie du jeu vidéo existe grâce aux ventes des jeux, tout comme le cinéma existe parce que les gens sont prêts à payer pour. Si on ne payait pas, personne ne pourrait passer autant de temps à développer des produits qui se révèlent parfois d'une rare qualité.

Crysis a été développé par Crytek, et non par EA. EA est l'éditeur. L'éditeur assure en général la presque totalité des risques financiers du projet, et participe souvent au contrôle de qualité, et évidemment, édite le matériel, genre la boîte, le livret, et se charge ensuite de travailler avec les distributeurs afin que le jeu soit en magasin pour sa sortie. Il arrive évidemment que l'éditeur apporte son soutien technique au développeur, mais rien n'indique que c'est le cas plus qu'outre mesure dans ce cas ci. Si Crysis est esthétiquement joli, c'est principalement/uniquement grâce au talent des ingénieurs et développeurs de Crytek qui font une fois de plus avec Crysis un tour de force.

Avoir un PC récent et à jour coûte cher, mais moins cher qu'il y a quelques années. Je ne puis que souhaiter à Crytek un succès avec Crysis à long terme, car il serait dommage de perdre un studio d'aussi grande qualité, ou de le voir racheté à la solde d'un éditeur qui bourrinerait ses licences pour faire plus d'argent.
Webmaster et fanboy id Software.
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2467
(#3) 12 janvier 2008 à 12h24
Techniquement, l'éditeur apporte aussi le cash pour le développement du jeu, donc c'est normal qu'il désire un retour sur investissement car cela représente un risque pour lui. Et le risque est d'autant moins grand quand il s'agit du développement d'une licence bien connue du public. Pourquoi on se tape un Call of Duty par an depuis 5 ans ? Car les gens connaissent la licence et en achètent des brouettes. CoD 4 est le plus gros succès de cette fin d'année alors que Crysis est en demi teinte... Peut être que Crysis 2 se vendra mieux car les gens auront en tête la qualité du premier opus.
No comment !
Hubert

Faignasse
Nb msg : 1658
(#4) 12 janvier 2008 à 12h51
Un peu à l'image d'UT3, il ne faut pas non plus négliger la vente de la licence du moteur graphique.
Même si Crytek ne vend pas aussi bien son CryEngine 2 qu'Epic lefait avec son Unreal Engine 3 (rentabilisé à 1000000%, au moins), il me semble bien que pas mal de société en rapport avec le travail graphique (même si elles n'ont pas nécessairement de rapport avec le jeu vidéo) se sont procurées le CryEngine 2.
[Édité par Hubert le 12/01/2008 à 12h54.]
Fr002

Rédacteur en vacance
Nb msg : 514
(#5) 13 janvier 2008 à 03h51
Si Crysis a mal fonctionné c'est un ensemble de plusieurs facteurs : Nouvelle license, configuration requise, forte concurence, baisse générale des ventes de jeux PC, ect....

Sinon pour en revenir au premier arguments que Yerli explique, soit celui des niveaux de détails. Je pense qu'il a raison.... Parce que dans la tête des gens, le niveau Medium est synonyme de "médiocrité". Par exemple, dans sa Review Vidéo, IGN prend même la peine d'expliquer que le niveau Medium donne un très bon rendu. C'est psychologique, les gens associent immédiatement Medium à "pas très beau", ce qui est loin d'être le cas avec Crysis. Que ce détail ait eu beaucoup d'impact sur les ventes...Peut-être car les gens veullent généralement mettre leur jeu en High ou Very High...Et ils se disent : Pourquoi acheter Crysis si je ne peu le mettre qu'au niveau Medium ?

Mais si Crytek avait renommé le Medium en High, 70 % des gens (ceux qui peuvent faire tourner Crysis à ce niveau..et ils sont nombreux, il suffit de baisser la résolution) se seraient dit, Wow je peu faire tourner Crysis en High!
Et paf, 100 00 ventes de plus !! (ok, p-e pas)

Sinon, qu'une license fasse vendre je veux bien, mais UT3 c'est vraiment planté cotés ventes, et c'est une license très connues (Halo 3 a marché, d'accord, mais MC a englouti des millions en pub). Personnellement, je crois que le context (la guerre moderne) et le multijouers de COD4 on y sont probablement pour beaucoup. Et évidamment, que le jeu soit vendu sur trois supports.
[Édité par Fr002 le 13/01/2008 à 04h02.]
Fr002 = lol_
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.